Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Pays : Russie

France-Russie : les abattoirs normands en redressement judiciaire

Pour rappel : ce sont les tensions entre la France et la Russie (avec comme conséquence l'embargo russe) qui ont provoqué la faillite de cet abattoir.

Les abattoirs normands AIM, qui comptent près de 600 salariés, sont placés en redressement judiciaire, suite à l'audience de ce mardi matin au tribunal de commerce de Coutances.

Partager cet article

15 commentaires

  1. L’abdication de la souveraineté coûte cher.

  2. ils seront rachetés par des capitaux islamiques et allongeront la liste des abattoirs, sur sol français, d’où il ne sort que du hallal.
    il serait intéressant de faire une étude des abattoirs en FRANCE, en nombre, en nombre de salariés et en volume de viande qui en sort.
    Qui ose encore consommer une viande autre que du porc ? même la volaille est hallal !
    Les cantines scolaires, les hôpitaux, les supermarchés, la plupart des restaurants,….. dès l’instant où vous ne mangez pas chez vous, avec le boucher-artisan qui a un mal fou à conserver quelques filières sûres, vous mangez hallal.
    “ILS” rachètent également toutes les boulangeries qui changent de mains, toutes les petites épiceries, tous les commerces de légumes : au jour J, ils pourront affamer ce qu’il reste des Français.

  3. Il faut que les salariés et les responsables de l’entreprise écrivent aux responsables de cette situation : Hollande, Valls et Fabius, ainsi qu’Attali et Bernard Henri-Levy, et qu’ils exigent d’eux le paiement, sur leurs deniers, de leurs salaires pour les mois qui viennent et la remise à flots de l’entreprise.

  4. Pauvre France où, maintenant, l’on souffre des effets du “Mistral” jusqu’en Normandie !

  5. Les Américains ne veulent surtout pas que l’Europe signe un traité commercial avec la Russie ! D’où cet embargo ! Et notre François Hollande obligé d’obéir comme un sous fifre ! Qu’il fait de la peine ! Pendant ce temps, cela entraîne le chômage puis la misère dans tous les pays européens !

  6. Non. Ce ne sont pas les tensions entre la France et la Russie qui ont provoqué la faillite de cet abattoir.
    Un chef d’entreprise qui ne prend pas ses précautions pour ne pas trop dépendre d’un seul client ou d’un seul marché, un chef d’entreprise qui ne prévoit pas qu’un contrat peut disparaître du jour au lendemain, ce chef d’entreprise est un mauvais gestionnaire.
    Surtout quand on vend à la Russie ! La Russie est un marché politique, et toute personne qui fait des affaires avec la Russie sait, ou devrait savoir, que le gouvernement russe peut débrancher son business du jour au lendemain de façon totalement arbitraire. C’était le cas bien avant les sanctions occidentales.
    Le chef d’entreprise Philippe de Villiers a vu s’effondrer ses espoirs de créer une succursale du Puy-du-Fou en Crimée, depuis que les investissements occidentaux ont été interdits dans la province ukrainienne annexée par la Russie. Mais bon, il a joué, il a perdu, hein… Quand on fait du business en se faisant filmer aux côtés de Vladimir Poutine pour lui apporter du crédit politique, il ne faut pas s’étonner lorsque votre business disparaît pour des raisons politiques…
    Une raison supplémentaire qui a pu jouer, dans la faillite des abattoirs, est le climat général des affaires qui est mauvais en France, puisque la France est un pays communiste.
    Lorsque vous êtes taxé jusqu’à la gueule et étouffé par les règlements, vous avez tendance à manquer de la trésorerie qui pourrait vous permettre de vous retourner en cas de coup dur.
    Cela étant, il me semble que cette faillite est une excellente chose : elle fait reculer, en effet, la mondialisation, le consumérisme et l’appât du gain, dont j’ai cru comprendre que c’étaient de funestes tendances…

  7. Le Figaro, qui fait pourtant partie du réseau d’influence pro-russe en France, confirme mon analyse :
    “Les difficultés de trésorerie des abattoirs AIM, dont environ 80 % de la production est d’origine porcine, ne datent pas d’hier. Cela fait plus de deux ans que l’entreprise subit les tensions du marché du porc et la concurrence à bas coût venue d’Espagne et d’Allemagne. Elle pâtit aussi de la guerre des prix que se livrent les distributeurs français. Le coup de grâce a été l’embargo russe sur la viande de porc, décrété il y a un an, qui a privé AIM de 10 % de ses débouchés à l’export.”
    http://www.lefigaro.fr/societes/2015/01/06/20005-20150106ARTFIG00008-les-abattoirs-aim-nouvelle-victime-de-la-crise-du-porc.php
    Quand la perte de seulement 10 % de la part de vos ventes réalisée à l’étranger vous met en dépôt de bilan, c’est que votre situation était pourrie à la base.
    [Note : je ne comprends pas ce “il y a un an”. Si cet embargo a été imposé par la Russie il y a un an, il est antérieur à l’invasion de l’Ukraine et donc aux sanctions occidentales. Il n’y aurait donc carrément aucun rapport, même lointain, avec la politique reprochée ici au gouvernement français…]

  8. Marchenoir, vous ne tenez pas d’entreprise ! La plupart d’entre elles ne font que 10% de bénéfices par an. Si vous les enlever elles se retrouvent en faillite !
    L’histoire se répète ! Dans les années 30, la haute finance demandait le boycott de l’Allemagne !
    https://effondrements.files.wordpress.com/2012/05/judea-declares-war-594.jpg
    Aujourd’hui les mêmes demandent le boycott de la Russie ! Mais Nikolaas van Rensburg (né en 1864) n’avait-il pas prédit que le flux grandissant d’étrangers en Europe allait créer de nombreux conflits ? Que la guerre civile et une misère incroyable apparaîtront en Europe après un formidable clash économique ? Qu’arrivera au printemps une troisième guerre mondiale avec l’Allemagne, l’Angleterre et l’Amérique se battant côte à côte contre la Russie alliée aux musulmans ?

  9. L’embargo contre la Russie a été le coup de “grâce” pour ce malheureux abattoir, mais ne pas oublier non plus que depuis des années de nombreux établissements publics financés donc par nos impôts ne proposent plus de porc comme autrefois – grandes cantines scolaires, par exemple. Pensons aussi au non renouvellement de la population autochtone de nos contrées (dénatalité et 200 000 avortements par an) qui depuis des millénaires mangeait du porc domestique, sauvage et sangliers…

  10. La Russie n’est pas l’alliée des musulmans .La Russie veut etre alliée avec les nations europeennes depuis Libonne jusqu’à Vladivoskof en sibérie .
    Mais le lobby judéo-ricain fantasme sur leur démence d’un monde unipolaire à leur botte avec une police de la pensée obligatoire pour tous ,incitant à toutes les haines qui servent à asservir les uns contre les autres et ainsi ne change rien au vrai programme mondialiste à sens unique pour la clique qui imprime les billets et empechent les nations de décider de leurs destins .
    Affaiblir la France par la dette ,l’invasion migratoire et la haine anti-russes ,voilà le résultat qui aboutit à la faillite de nos entreprises matraquées d’impots pendant que la propagande antinationale dans les faits se pavane à la télé/radio confite aussi de haine anti-blancs/anti-chrétiens en toute impunité avec un gouvernement dévoyé pour la préference étrangère !

  11. @ Théo: amusante votre réflexion:
    cet abattoir est UN DES RARES qui ne pratique pas l’abattage HALAL: voyez http://www.observatoireduhalal.com/abattoirs-non-halal/
    …et pour cause: ils n’abattent QUE DU PORC.

  12. Ce n’est que le début…
    600 salariés au chômage c’est très très triste
    mais tout de même moins consternant qu’un seul commentaire de Marchenoir…

  13. Julien | 6 jan 2015 17:25:04
    Marchenoir, vous ne tenez pas d’entreprise ! La plupart d’entre elles ne font que 10% de bénéfices par an. Si vous les enlever [sic] elles se retrouvent en faillite !
    ****
    Comme d’habitude sur les blogs, ce sont les plus ignorants qui reprochent aux autres d’être ignorants.
    1. Vous confondez le bénéfice et le chiffre d’affaires.
    2. Vous confondez le taux de rentabilité (rapport du bénéfice sur le chiffre d’affaires) et le pourcentage de 10 % cité par le Figaro, qui d’ailleurs est un pourcentage de pourcentage (part russe des exportations, qui elles-mêmes ne constituent qu’une partie des ventes).
    3. Ne faire “que” 10 % de bénéfices (“par an” ou par mois, c’est la même chose !…), c’est déjà beaucoup. D’innombrables entreprises sont tout juste à l’équilibre, ou ne font que quelques points de bénéfice. Prétendre que la plupart des entreprises françaises font 10 % de bénéfices, c’est montrer qu’on ne sait pas de quoi on parle !
    4. Et enfin, quel que soit le taux de rentabilité des entreprises françaises, cela ne réfute en rien ce que j’écris et que confirme le Figaro, à savoir que si une entreprise est mise en danger par la perte d’un seul client ou d’un seul marché (qui représente de surcroît, dans le cas qui nous occupe, une part infime des ventes), c’est que son patron est un incompétent, parce que ce sont des choses qu’il faut anticiper en développant une capacité à se déployer sur d’autres marchés — ou alors, c’est que l’entreprise n’était pas viable parce que l’économie française est socialiste. L’un n’excluant pas l’autre.
    J’en conclus que c’est vous qui ne “tenez” pas d’entreprise, comme vous dites, ou alors je n’aimerais pas être à la place de vos salariés, qui auraient intérêt à chercher un travail ailleurs avant que vous ne déposiez le bilan à votre tour.

  14. Tout de même moins consternant qu’un seul commentaire de Marchenoir…
    Rédigé par : DUPORT | 6 jan 2015 19:08:33
    ****
    Si vous avez le moindre fait ou argument de nature à réfuter mes propos, surtout n’hésitez pas, Duport…
    Ce qui est consternant, de mon point de vue, c’est le nombre de blogueurs français qui semblent penser que lancer en l’air des invectives de ce genre, sans se sentir le moins du monde tenu d’étayer ses propos, est une façon admissible d’intervenir dans un débat…
    Allez, vous méritez d’être gouverné par “l’UMPS”, Duport. Vous faites exactement comme le “système”. De quoi vous plaignez-vous ?

  15. @Robert Marchenoir
    C’est l’ensemble de vos commentaires sur le SB qui sont tous plus consternants les uns que les autres.
    Ils respirent la malfaisance et la volonté de nuire ou de tromper
    Je ne débats qu’avec des hommes de bonne volonté (hominibus bonae voluntatis) et refuse totalement tout débat avec vous.
    Aucun de vos commentaires ne mérite qu’on lui réponde et je ne suis pas dupe des quelques commentaires bienveillants nouvellement instaurés pour mieux dissimuler votre travail de sape si évident pour la plupart ici…
    Je constate le nombre d’heures par jour qu’il vous faut pour écrire tout cela et me demande si vous êtes payés si cher que cela pour le faire ?
    En tout état de cause vous avez parfaitement choisit votre pseudo au moins vous n’avancez pas masqué… Moi je préfère marcher en pleine lumière…
    Désolé mais je suis du camp d’en face et parfaitement éclairé !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services