Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Médias : Désinformation

France infox et la propagande LGBT

France infox et la propagande LGBT

De Bernard Antony :

Hier au soir, jeudi 11 octobre, rentrant chez moi, j’écoute vers 18 h 30 sur France Info un très long moment consacré à l’injustice du bien peu de temps de parole (sic !) qui serait accordé dans les médias aux lesbiennes pouvant s’exprimer en tant que telles, et plus généralement aux personnes homosexuelles.

Propos bien sûr d’évidence au « 2° degré ». 

Le conducteur de l’émission, qui sait à quoi s’en tenir, « se fout évidemment de la gueule » de ses auditeurs non homos. Mais celle à laquelle il va donner le micro, journaliste de la maison Radio-France, y va de son autoglorification de lesbienne, mère d’enfants voulus sans nécessité de rapprochement sexuel, surenchérit longuement, quoique d’une voix plutôt mâle, avec des frémissements de fanatisme idéologique pour exiger, si j’ai bien compris, autant de temps médiatique pour la gens « homo » en tant que telle que pour « l’hétéro ». 

Désormais , il est vrai, pour le boboland l’humanité n’est plus archaïquement constituée d’hommes et de femmes mais « d’hétéros » et « d’homos ». 

Et nul rétrograde, homme ou femme, n’est invité ce soir-là sur France-Info pour objecter à la lesbienne de l’impérialisme LGBT que, tout de même, leur espèce ne constitue pas encore, et tant s’en faut, la moitié des populations où subsiste encore une très large majorité d’hommes et de femmes pouvant éprouver la joie de faire venir au monde des enfants sans nécessité systématique de PMA et sans commerce GPA, dans les délices des jeux naturels de l’amour, grâce aux appareils sexuels complémentaires, tout de même à l’évidence merveilleusement construits à cette fin par la divine Providence et par la nature. 

Écrivant cela, je pèse bien le risque que j’encours d’être furibondement attaqué par quelques-uns des nombreux extrémistes de la faune hétérophobe jamais dénoncée alors qu’elle vaut pourtant bien en violences faites aux femmes et aux hommes celle de la dite « homophobie » que, bien sûr, je réprouve fondamentalement, comme vous amis lecteurs, de toute une profonde aversion morale et civique, humaniste, antiraciste, et bien sûr citoyenne…

Partager cet article

3 commentaires

  1. infox, voilà un mot qui me va
    faites comme moi ne plus écouter les infos de france télévisions

  2. la propagande trans, homo , genre c’est 24/24 h sur France-info, cet personne ne doit pas écouter souvent la radio!
    on devrait leur donner la parole à minima, selon le pourcentage dans la société!!

  3. Une fois encore, les lesbiennes (comme les homos) réalisent-elles bien qu’elles sont prisonnières d’une ultra minorité d’activistes, complètement hystériques, malheureusement décidées (incitées, payées par qui ?) à répandre leur fiel et vinaigre sur les ondes, en décretant qu’elles subissent une scandaleuse ségrégation, sans bien sûr se rendre compte (quoi que…) qu’elles se comportent d’une façon que l’on peut appeler fasciste, et donc totalitaire ?

    Bref, qu’elles commencent « à nous les briser menu », comme disait tonton Fernand de Montauban !

Publier une réponse