Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Français, ne dormez pas tranquille, le gouvernement reconnaît son incompétence totale face au terrorisme

Après Hollande, son fils Macron ne fait pas mieux. Pire peut-être.

"Benjamin Griveaux s'en est pris frontalement aux Républicains au lendemain de l'attaque qui a fait un mort à Paris, samedi 12 mai. Le porte-parole du gouvernement a répondu aux critiques de l'opposition et a notamment dénoncé le manque « d'unité nationale » face au terrorisme«

Ceux qui expliquent qu'un coup de baguette magique ou que des mesures sorties du chapeau permettraient de régler le problème, ceux-là mentent ». Et de poursuivre : « Il n'y a pas moyen d'empêcher ce type d'événements. » 

Partager cet article

17 commentaires

  1. C’est vrai qu’il n’y a pas moyen d’empêcher ce type d’évènements avec un gouvernement qui fait TOUT pour que cela se produise.
    Y compris faire des lois pour empêcher les français de protéger leur frontière…

  2. Pour qu’il y ait “unité nationale”, il faudrait commencer par ne plus se méfier du peuple français en lui donnant la parole au moyen d’un référendum sur la question migratoire. Il faudrait également cesser d’aider les djihadistes en Syrie.

  3. Ce soir sur BFM (un peu avant 20h), Apolline de Malherbe parle d’un incident pour ce ‘type d’évènements’ pour paraphraser Benjamin Griveaux ….
    Un incident, au fou !

  4. Une petite fable d’Esope que les bobos-gauchos feraient bien de relire :
    Le Laboureur et le Serpent gelé
    Un laboureur trouva dans la saison d’hiver un serpent raidi par le froid. Il en eut pitié, le ramassa et le mit dans son sein. Réchauffé, le serpent reprit son naturel, frappa et tua son bienfaiteur, qui, se sentant mourir, s’écria : “Je l’ai bien mérité, ayant eu pitié d’un méchant.” (nos bobos d’aujourd’hui sont moins clairvoyants sur leur sottise…).
    Esope conclut : “Cette fable montre que la perversité ne change pas, quelque bonté qu’on lui témoigne”.
    La Fontaine a repris la fable, mais son villageois est moins imbécile que le laboureur d’Esope et, voyant le serpent se ranimer et se dresser pour attaquer, attrape sa cognée et tranche la bête avant qu’elle ne le touche (nos bobos sont trop bisounours pour ça…).
    La morale de la fable de La Fontaine :
    “Il est bon d’être charitable,
    Mais envers qui ? c’est là le point.
    Quant aux ingrats, il n’en est point
    Qui ne meure enfin misérable.”

  5. Comment faut-il appeler les gouvernants qui, depuis près d’un demi-siècle, ont favorisé une immigration de moins en moins contrôlée, et qui savaient très bien (parce que les traîtres et les pervers ne sont pas idiots) que l’on en arriverait un jour à devoir avouer – en guise de pseudo excuse – que l’on ne peut plus faire grand’chose pour protéger les Français des meurtres aléatoires de plus en plus fréquents, et autres calamités à venir ?
    Alors que jamais dans l’Histoire une classe politique n’a autant trahis le peuple, on nous vante avec une flamme sans précédent, la “démocratie” et les “Droits de l’homme”. Foutaise !
    Le pire n’est pas que l’imposture soit à son comble, mais que la plupart des Européens, gavés d’imbécillités, de sous-culture et de perversions déshumanisantes, sont devenus incapables, non seulement de réagir, mais même de s’apercevoir vers quel abîme ils sont allègrement “en marcher” !

  6. Les c.. sont satisfaits : ils ont le gouvernement qu’ils méritent. Pas mieux que Hollandouille. Pire, peut-être !

  7. C’est un peu comme les politiques qui se font frapper/entarter/insulter : on ne peut pas faire grand chose (sauf augmenter en violence).

  8. Qu’il n’y ait pas moyen d’empêcher ce type d’événements est un chose (?) ; soit.
    En revanche, que l’état interdise à l’honnête citoyen de s’armer pour riposter immédiatement à «ce type d’événement» en est une autre, certainement bien plus grave que la première.

  9. On voit bien que tous les minables qui nous gouvernent se foutent bien que les Français soient la proie des islamistes. L’essentiel est que eux soient bien à l’abri derrière les hauts murs et les innombrables gardes du corps qui les protègent.
    Combien de victimes égorgées nous faudra-t-il encore pour que l’on comprenne enfin qu’il n’y a rien à attendre de nos gouvernants, marionnettes dont les pouvoirs occultes tirent les ficelles.
    Marre des bougies, des fleurs, des paroles creuses. Le premier devoir d’un chef d’état est de protéger son peuple.
    Marre d’être les vaches à lait qui financent les prestations, les aides, les soins dispensés en pure perte à des gens qui ont la haine de la France au cœur.

  10. Je prépare actuellement un topo sur le bienheureux Charles d’Autriche. Le thème est aussi celui de l’effondrement du dernier empire catholique.
    En recherchant les causes, je suis arrivé sur le livre suivant :
    http://www.marie-julie-jahenny.fr/israel-destructeur-d-empire-un-document-prophetique-1899.pdf
    réédité chez Edition Saint Remi :
    http://www.chire.fr/A-150594-israel-destructeur-d-empires.aspx
    Passionnant, et certainement à lire pour comprendre notre civilisation et savoir quoi faire pour mettre un terme à cet effondrement. Qui aura le courage de prendre les mesures proposées dans l’ouvrage ?
    Qui aura le courage de soutenir ceux capables de prendre les mesures qui s’impose ?

  11. DEUX DÉFINITIONS qui nous concernent:
    DÉCLIN: perte de l’énergie vitale (exemple: dénatalité)
    DÉCADENCE: abandon des vertus qui nous avaient faits ce que nous sommes (exemples: amour de la France, respect du père,etc…)

  12. Le pire est que ce laxisme signifie que ce gvt
    Laisse faire cyniquement donc approuve ces meurtres programmés

  13. Une fois de plus on dira comme Arletty “fallait pas les laisser rentrer”.

  14. Bien d’accord avec vous, Exupéry… hélas ! Je ne désespère pas cependant de voir le balancier du destin repartir dans l’autre sens…
    Malgré tout, gardons espoir, et travaillons chacun à notre petit niveau : je laisse parfois traîner dans les transports une copie d’un article qui réinforme et qui incite à se réveiller !

  15. Mais ce qui est étrange aussi, c’est que nous ne nous révoltions pas. Sommes-nous devenus des véritablement des veaux ?
    Comment se fait-il qu’on laisse cet état de choses sans se révolter ?

  16. Qu’Apolline de Malherbe, tente de réduire ce meurtre à un incident, ne me surprend pas.
    Connaissant un peu son histoire, je dirais qu’elle est un exemple type de cette noblesse qui – reniant son lignage, et honteuse de sa particule et du fait d’avoir grandi dans un château – finit par adopter les stéréotypes gauchistes les plus stupides.

  17. “Français, ne dormez pas tranquille, le gouvernement reconnaît son incompétence totale face au terrorisme”
    Alors….
    Si incom…pétence…de la part de Jupiter
    ce dernier a une panne naturelle…
    pas de Fou(d)re…à portée de main…
    le citoyen va devoir…
    fou(d)royer…de bon droit…
    J’ai bien aimé…
    le lancement de chaussres…
    chaussure droite…
    chaussure gauche…
    à la tête de l’ignoble Busch…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique