Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Foutage de gueule au Mali

Dans Minute :

"L'’élection présidentielle a donc eu lieu au Mali à la date
fixée par François Hollande
. Et tout s’est très très
très bien déroulé, dixit Jean-Marc Ayrault, qui,
depuis la Malaisie, s’est « félicité que les élections au Mali se
soient passées dans de bonnes conditions » et que « le processus
démocratique ait été respecté ». « Pour la France, a enchaîné
le premier ministre, c’est un grand succès. Pour l’image de
la France dans le monde aussi, c’est un plus considérable, qui a
été perçu dans le monde entier. »

La preuve, est-on tenté
d’ajouter, c’est le candidat choisi par le pouvoir en place et
par la France, Ibrahim Boubakar Keita, qui a gagné…
Le succès de ce scrutin a été tel qu’on note étrangement
de fortes disparités dans les taux de participation :
très forte mobilisation dans la région de Bamako, la capitale,
qui est « sous contrôle », et participation quasi inexistante
à Kidal, au nord-est du pays, de l’ordre de 12 %
. Dans
ce bastion touareg, entre les morts, les exilés et les habitants
terrés chez eux par peur des représailles que
mènent les partisans du régime, il ne restait pas grand
monde pour aller aux urnes
.

A la terreur des jihadistes, qui
se sont retirés pour mieux revenir quand la France sera
partie, a succédé en effet une terreur « loyaliste » qui n’a
rien à lui envier.
Au jour de l’élection, le 28 juillet, il restait au moins
200 000 réfugiés maliens dans les pays limitrophes ! Et
près de 400 000 Maliens « déplacés » à l’intérieur du pays,
qui n’ont pas pu voter non plus
.

La palme du « foutage de
gueule » revient à Tiéman Coulibaly
, ministre malien
des Affaires étrangères, qui, tranquillou, avait assuré : « Les
élections seront crédibles et transparentes dans les conditions
qui sont les nôtres
» ! Quand un ministre africain s’essaye à
la langue de bois, c’est juste magique !
En France, où résident 200 000 Maliens – une paille… –,
ceux qui ont pu voter ont eu beaucoup de chance. Les cartes
d’électeurs n’étaient pas arrivées – au Mali non plus… –, les
listes d’inscrits confondaient nom et prénom – et n’étaient
pas classées par ordre alphabétique ! –, les urnes avaient été
oubliées, le bureau de vote avait changé de place, etc.

Pour
l’anecdote, l’AFP rapporte le cas caricatural d’un Malien rencontré
en banlieue parisienne et qui venait de voir le nom de
sa tante sur une liste électorale : « Comment ça se fait, elle vit
au Mali ! Et moi qui suis ici, je ne peux pas voter ! »
Comme disait Ibrahim Boubakar Keita à deux jours du
scrutin : « J’ai rarement senti une telle fusion avec le peuple du
Mali, une telle communion
. » Comme il se prend pour De
Gaulle, on souhaite bien du plaisir aux Maliens…"

Partager cet article

3 commentaires

  1. L’idiotie de base, c’est de vouloir plaquer la démocratie sur le Mali, alors que ce pays n’a aucune culture démocratique.

  2. Si il n’y avait que le Mali, mais le foutage de gueule en France est une marque de la qualité misérable de nos hommes politiques !

  3. Honni soit qui Mali pense !
    De surcroit ,il en est un qui se prends pour De Gaulle ?
    le nôtre se prenait pour Jeanne D’Arc …ils ont de l’avenir à Kidal à Bamako et à.. Montreuil !!
    Notre Ayrault est satisfait du succès du processus démocratique …c’est dire sa vision d’homme d’Etat , excellent connaisseur des affaires africaines ! quant à celui qui a passé ,là -bas les plus heureuses heures de sa vie de bédouin il n’est pas loin de penser que le tirant d’eau dans le port de Tombouctou est suffisant pour recevoir le Charles De Gaulle !
    nous vivons une époque extraordinaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services