Bannière Salon Beige

Lettre

Accueil Forums Thématiques Bioéthique Lettre

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #214145
    Boutondor
    Participant

    Lettre à un jeune catholique qui ne croit plus au combat contre la PMA pour toutes en particulier et le projet de loi bioéthique en général…
    “Vous êtes le sel de la Terre et la lumière du monde” Matthieu, 5, 13-16

    A toi qui croit en Dieu et qui est fils de France,

    Où es-tu ?

    Tu le sais bien, l’actualité est sombre en ce moment. L’avenir est incertain. Il y a tant de causes aujourd’hui qui mériteraient que l’on meurent pour elles.
    Il y a tant de combats à mener en France, tant d’actions à accomplir. Ne serait-ce que l’évangélisation !

    Et en plus , aujourd’hui, il y a ce projet de loi bioéthique avec la PMA pour toutes.

    Et face à toi : un mur. Une société amorphe, insensible à ces nouvelles promesses de “progrès” sociétales et de recherche embryonnaire. Une société qui t’es de plus en plus étrangère. Tu te renfermes alors. Nous sommes tous pareils : découragés.

    Alors oui, il y a l’Espérance de notre Foi. Mais entre nous…la flemme non?
    Que le monde craque encore un peu, au fond, à quoi bon.
    “A quoi bon”…phrase terrible !

    Et pourtant…et pourtant tu le sais ce projet de loi est pure folie. L’Eglise de France le condamne sans appel. Ta Foi te fais t’y opposer par raison. Par Coeur aussi. Mais tes actes ? S’y opposent-ils ?
    Il faut dire Non à ce projet de loi, il faut dire Oui à la filiation naturelle.

    Mais qu’importe me diras-tu. Plus personne n’en parle de ce projet de loi… tout le monde s’en fout !
    St Augustin nous avait prévenu : ” A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver !”
    Le relativisme ambiant est sans appel. Qui serait-tu à t’opposer à “l’amour”, à la Science, au “Progrès” ?

    Et pourtant les manifs sont repartis. Et avec, le cortège de pétitions, de tracts, de lettres à écrire aux députés…
    Comme un goût de déjà vu. Un malaise se dégage : à quoi bon ?
    On avait déjà tant donné en 2013 et on a perdu. La loi passera…
    Alors tu tournes la tête. Tu souris, tu approuves mais tu ne te mouilles plus.
    C’est trop tard c’est ça? Le train de l’Histoire est passé sans nous prendre. Nous voilà condamné à nous taire et accepter cette “modernité en silence.

    Mais te souviens tu de 2013 ?
    Tu étais collégien ou jeune lycéen…
    Après les immenses manifs nationales tu repartais le dimanche soir chez toi et tu rêvais de rejoindre tous ces étudiants qui poursuivaient le combat toute la semaine : les veilleurs, les gavroches, les actions coup de poing…
    Les actions se multipliaient, la pression ne descendait pas. Une génération était née.
    Une époque nouvelle naissait : celle où une jeunesse que l’on croyait disparue se levait ! Tu dois beaucoup à cette génération. Tu es cette génération.
    La France entière en parlait. “Que se passe-t-il? Qui sont ces jeunes d’un autre temps et pourtant si vivants ? ”
    Si vivants avec leurs chants et leurs sourires!
    Si vivants avec leur certitude de détenir une fragile vérité !
    Ne l’oublie jamais : ces mois de combats ont été notre baptême du feu, notre retour dans l’Histoire, notre départ dans la Vie.
    C’est ce qui a donné à beaucoup le désir d’agir ou du moins nous a montré l’évidence de servir.
    Même toi, j’en suis sûr, cela a joué pour tes engagements divers d’aujourd’hui. Inconsciemment peut être, mais 2013 t’a changé.
    Notre Foi ? Nous en sommes désormais si fiers.
    Nos valeurs ? Nous voulons les partager toujours plus.
    Se taire ? Plus jamais !

    Mais la routine, le pessimisme ambiant, l’immensité de la tâche à accomplir nous ont fragilisé et nous font douter : à quoi bon ?
    S’engager ? Oui mais ailleurs ou plus tard me dis tu.
    Manifester ? Mais ça ne sert plus à rien.

    As-tu donc oublié que les minorités écrivent l’Histoire ?
    As-tu oublié la force de ton sourire, de ta Joie, de ton regard ?
    As-tu oublié la solidité de ton argumentation ?
    As-tu oublié que ce ne sont que des hommes en face ? Que la Vérité est pour tous ?
    As-tu oubliés qu’une Foi grosse comme un grain de moutarde pouvait déplacer une montagne ?
    As-tu oublié qu’à ceux à qui il a été beaucoup donné il sera demandé beaucoup ?

    Si tu es parisien, es-tu au courant des manifs organisées en semaine près de l’Elysée ?
    Partout, à Paris et en province, tu peux agir immédiatement : va donc à la rencontre de tes députés et sénateurs.
    Tu sais, ils ne sont pas tous, loin de là, arqueboutaient sur leurs positions. Le sujet est trop complexe, trop personnel. Il touche à une certaine intimité de chacun .
    La force de tes convictions, le doute que tu souhaites émettre sur le bien fondé de ce “progrès”, la prudence que tu veux mettre en avant ne sont pas de vains arguments : ils peuvent convaincre.
    Les parlementaires reçoivent dans leurs circonscriptions et à Paris. Alors n’hésite plus : appelle et prends rendez vous.
    Vas-y avec des amis. Que chaque parlementaires reçoive des dizaines d’appels de jeunes souhaitant le rencontrer!

    Alors oui c’est chiant, vraiment chiant. On a tous autre chose à faire. On est engagé ailleurs, on n’a ni le temps, ni l’énergie.
    Et puis ces manifs, c’est trop gentil, trop mignon.
    Alors tu baisses la tête le temps que ça passe. Tu iras changer le monde plus tard, pour le moment ta bière est fraîche…

    Mais je te propose autre chose : viens refaire tout de suite ce monde qui se défait.
    Innove, propose et motive : les gens te suivront ! Vraiment !
    Ramène tes amis : agir entre copains sera ta grande force.

    Où es-tu ?

    Où sont tous tes copains? Où es la jeunesse qui est l’Espérance de Dieu pour notre pays ?
    Qu’attends-tu ? Ne sais-tu pas le poids que tu peux avoir ? La pression que tu peux mettre ?

    Qu’attends-tu pour prendre ce sujet à bras le corps? Pas demain mais dès aujourd’hui !

    As-tu réalisé les conséquences d’une telle loi ? N’as-tu pas ressenti au fond de tes tripes une tristesse en imaginant l’avenir ?
    Il n’est pas trop tard. Tu le sais : Le Christ a déjà gagné mais il compte sur nous ici-bas.
    “La jeunesse actuelle aura ce privilège terrible d’être placée entre le reniement et l’affirmation héroique de sa Foi. Les chocs de la réalité seront tels que son idéal en sortira brisé ou inébranlable.” Tout est dit avec Gustave Thibon !

    Ami, j’en suis sûr, le relativisme ne t’as pas encore contaminé. Non, tu y crois encore au plus profond de ton âme !
    Tu peux remettre le sujet sur la table et décider que la France entière en parle et prenne conscience de la gravité de ce qui va être voté.
    Tu es catholique, tu es français. Tu n’y peux rien mais c’est ton devoir.
    Tu ne peux baisser les yeux.
    Et ce combat te concerne quoi que tu fasses dans ta vie et quelle que soit ta formation.
    La filiation va être bouleversée en profondeur, la recherche embryonnaire va être aggravée. On touche là intrinséquement à l’Homme : ton humanité même y est en jeu ! Nous sommes responsables aux yeux de Dieu, des hommes et de nos enfants qu’on le veuille ou non.

    Et prends avec toi ta Joie si contagieuse, garde ta confiance dans l’Homme : elle transformera les coeurs.
    Tu n’oses pas ? Mais la volonté s’arrache en marchant.

    Ta Foi sera ton soutien essentiel. Tes amis l’ont aussi. Ensemble debout alors.

    Oui il faut prier, oui il faut se former mais agir doit être ton troisième pilier de vie.
    Anticipe tes journées pour pouvoir les remettre à Dieu, pour pouvoir te former afin de répondre présent à l’appel de ta Vie mais je t’en prie, agis pour que ce projet de loi ne passe pas.

    Etre catholique c’est sortir dans le monde témoigner de la Vérité. Nous sommes jeunes et un peu fou alors je t’en supplie ne reste pas caché.

    Il nous reste que quelques semaines pour changer la donne : c’est faisable!

    Sors de ton confort et accepte que cette cause vienne modifier ton emploi du temps !

    Si malgré tout tu ne veux pas combattre, garde, je t’en supplie, ton Coeur prêt : l’appel pourrait revenir plus fort.
    Mais si tu y crois dès aujourd’hui, si tu penses que le jeu en vaut la chandelle, que demain tes enfants seront fiers de toi : alors debout !

    Prie Dieu de nous bénir et de nous aider par sa Grâce.
    Que les Saints de France nous accompagnent.
    Que Dieu nous garde.

    Bouton d’or.

    #214491
    collin
    Participant

    LE PRÊT ENTRE PARTICULIERS EN LIGNE SANS FRAIS UNE ÉQUIPE TRÈS DYNAMIQUE A LA TACHE

    Vous êtes a la recherche de prêt pour relancer vos activités soit pour la réalisation d’un projet ou vous avez besoin d’argent pour d’autres raisons ?

    Par de souci même si vous êtes fiché dans votre pays et n’avez pas accès au financement veuillez contactez ce E-mail: [email protected] pour avoir connaissance des conditions d’octroi de prêt et de financement sans tracasseries et dire adieu à vos problèmes financiers.

    Veuillez noter les domaines dans lesquels qu’on peut vous aider pour la réalisation de vos projets ou vous sortir de l’impasse

    * Financier

    * Prêts à l’investissement

    * Prêts personnels

    Ps : Sachez que nous travaillons à votre satisfaction, vous pouvez suivre votre dossier en ligne afin de connaître son évolution.

    Veuillez me contactez par mail : [email protected]

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services