FN : Marine Le Pen refuse la démission de Bruno Gollnisch

Elle refuse sa démission :

"Conformément au souhait exprimé par le Bureau Politique le 2 mai, Bruno Gollnisch a remis ce jour à Marine Le Pen sa démission du Bureau Politique. Dans un souci d’apaisement celle-ci l’a refusée.

Marine Le Pen rappelle que si le combat pour la France nécessite l’union de tous les patriotes de bonne volonté, ce combat ne peut néanmoins être efficace et gagnant que dans le respect de la discipline, condition sine qua non de l’appartenance à un mouvement politique et particulièrement à ses instances dirigeantes.

Quant à Marie-Christine Arnautu, membre du Bureau Exécutif du Front National qui constitue le gouvernement resserré du mouvement, celle-ci ayant refusé de se soumettre à la motion du Bureau Politique du Front national, elle sera convoquée incessamment devant les instances disciplinaires."

Bruno Gollnisch considère que l'incident est clos :

"À la suite de la divergence d’interprétation au sujet de ma participation aux cérémonies du 1er mai et dans un souci de conciliation qui a toujours été ma ligne de conduite à l’intérieur de mon mouvement, j’ai présenté ma démission du Bureau Politique du Front National à la Présidente Marine Le Pen, qui l’a refusée. Je considère donc que l’incident est clos en ce qui me concerne.

Quant aux questions politiques que j’ai formulées précédemment, je les évoquerai dans le cadre de cette instance."

Commentaires (2)

Voilà qui est mieux. Et même satisfaisant, car le Philipopo ne doit pas être très content de cette issue.
Bravo Bruno Gollnisch, qui parvient à se faire entendre et survivre dans un grand parti sans jamais rien renier de ses (excellentes) convictions.

Rédigé par : Crems | 12 mai 2016 10:47:35
____________________________________

Un éclair de lucidité ?

Rédigé par : N | 12 mai 2016 10:51:45
____________________________________

Laisser un commentaire