Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

FN : Marine Le Pen a-t-elle été enfumée par le lobby LGBT ?

Minute raconte le coup de théâtre qui a eu lieu vendredi dernier au FN, ayant permis la nomination de Sébastien Chenu à la tête du Collectif Culture :

C"Lorsque Marine Le Pen quitte le bureau politique, avant la fin car elle doit tenir, à Paris, une conférence de presse, une chose est actée: Sébastien Chenu rejoint le RBM mais il n’aura aucune responsabilité, aucun titre. Soulagement des opposants à son entrée… avant le coup de théâtre.

A 16h28, alors que le BP n’est pas terminé, que Nicolas Bay, secrétaire général du FN, dirige les débats en l’absence de Marine Le Pen, et que celle-ci est en route entre Nanterre et Paris, « Valeurs actuelles » publie un texte titré: « Exclusif. Marine Le Pen renonce à nommer le fondateur de GayLib délégué à la Culture ». Bévue d’un adversaire de son arrivée, qui aurait, de joie, informé l’hebdomadaire trop tôt ? Ou malignité de l’un de ses soutiens, qui, connaissant particulièrement bien la psychologie de la présidente du FN, fait fuiter l’information pour qu’elle se braque ?"

Manoeuvre réussie : Marine Le Pen prend le contrepied de la presse et nomme Sébastien Chenu à la tête du Collectif Culture. Les membres du lobby qui n'existe pas ayant leurs entrées dans la presse, il est probable que l'information publiée par Valeurs Actuelles ne vienne donc pas d'où l'on croit. Sur le même plan, il semblerait que l'information publiée par Closer sur Florian Philippot provienne d'une personnalité homosexuelle.

Par ailleurs, Minute révèle que Sébastien Chenu a négocié un poste d’assistant au Parlement européen (avec la coquette rémunération de près de 8000€), embauché par Dominique Bilde, et qu'il a obtenu que son jeune ami Aymeric Merlaud, âgé de 22 ans et n’ayant strictement aucune expérience de la politique, soit investi pour les élections départementales dans un canton du Maine-et-Loire. La commission d’investiture du FN a validé cette candidature la semaine dernière.

L’arrivée de Sébastien Chenu au RBM a réjoui certaines personnes au FN. Damien Obrador, élu de Gironde, marieur de deux colistiers homosexuels, s'est réjoui sur twitter de voir son "ami" rejoindre la grande famille des patriotes. De même Pierre Ducarne, qui fut tête de liste aux municipales à Nancy et a bénéficié de l’intervention de Florian Philippot pour échapper à l’exclusion du FN après s’être fait photographier derrière un stand LGBT, s’est ravi de voir ainsi arriver leur « ami ». Et Minute conclut :

"En fait, au sein du FN qui dit combattre tout « communautarisme », s’est manifestée une amicale solidarité due au seul fait que Sébastien Chenu est un des fondateurs de GayLib. Cela suffit manifestement à en faire leur « ami ». A part ça, il n’y a pas de lobby gay au FN."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services