Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

FN : le résultat des régionales influencera la succession

Lu dans Valeurs Actuelles :

"[Jean-Marie Le Pen] ne le dit pas, mais sa garde rapprochée s’en charge pour lui : meilleur sera le score du FN les 14 et 21 mars prochains, plus grandes seront aussi les chances de Marine Le Pen de lui succéder “en douceur”. Après lui, a-t-il en effet décidé, ce sera elle. Il n’hésitera pas à prendre officiellement position en sa faveur. En attendant, un succès, même relatif, aux régionales consoliderait leur position à tous les deux. Au point que beaucoup s’interrogent : Bruno Gollnisch osera-t-il réellement défier la fille du chef ?"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Je ne suis pas spécialement lepéniste, mais franchement, l’avis de la « presse » sur le FN, à part tenter de remettre un peu plus d’huile sur le feu, qu’est-ce que cela peut apporter ?
    Autant je ne suis pas contre citer toutes ces pravdas comme vous le faîtes d’habitude, autant sur un sujet qui ne fait que diviser un peu plus ce qui reste de la droite en France, je ne saisis pas bien…

  2. En 2004, le FN aux régionales avait obtenu plus de 15%.
    le score de 2010 sera forcément inférieur au score de référence de 2004. Le FN s’apprête à perdre des groupes en Ile de France, en Normandie, en Languedoc Roussillon, en Midi Pyrenées, en région Centre, et certainement en Rhône Alpes.
    Cette situation s’explique en partie par un mode de scrutin inique mais aussi par la gestion politique et financière calamiteuse de M.Le Pen depuis des années.
    Au soir des régionales, Marine Le Pen sera réelue dans sa nouvelle région Nord Pas de Calais (où Carl lang avait obtenu le meilleur résultat du FN en 2004). Bruno Gollnisch risque fort d’être battu à Lyon.
    Cela renforcera encore plus la légitimité de Mme Le Pen qui pourra prétendre à la présidence du FN….où d’une nouvelle formation non perclue de dettes, pour attaquer 2012.
    sans argent, sans troupes, sans notables, sans doctrine, sans vrai programme, Mme le pen ne pourra compter que sur son talent et le bon vouloir des medias prompts aujourd’hui à l’encenser mais demain……

  3. Les dernières rentrées financières du FN sont saisies pour payer les dettes non?
    grace aux divisions le score de la droite nationale va etre réparti sur plusieurs formations ,le FN aurait tort de s’en tenir aux sondages actuels , les listes “dissidentes” vont progresser.résultat des courses :dotations en baisse, moins de permanents,moins d’élus pour les signatures.Pour s’opposer à l’invasion de notre pays par des doctrines mortifères il faut faire bloc et c’est le contraire qui se produit.

  4. @ PK
    Pourquoi le SB devrait-il taire ce que dit Valeurs Actuelles qui appartient à deux élus UMP ? On peut lire en creux leur inquiétude devant le retour de la droite nationale. Ainsi la comparaison avec 2004 est-elle qq peu artificielle, car entre temps il y a eu la présidentielle, médiocre et les législatives, catastrophiques pour le FN.
    Pas de mention des européennes, qui ont traduit un début de rétablissement. Par rapport à 2007, ces régionales montreront une convalescence avancée, malgré les pertes de groupes dans certaines régions. C’est ce que cache Arnaud FOLCH, qui est intéressant.
    @ Iorio
    Vous comparez 2004 à 2010, en gommant 2007 et 2009, comme Arnaud FOLCH, ce qui est biaisé.
    De plus sur Rhônes Alpes, vous dites ce que ne disent pas les sondages, qui prévoient la réélection du groupe FN de Bruno Gollnisch.
    Dans d’autres régions, vous oubliez que déjà en 2004, le FN avait perdu des régions, du fait du changement de scrutin, mais aussi du fait de la présence de listes ”inutiles” captant 1 à 3 % des voix en pure perte pour elles, mais empêchant le FN d’approcher les 10 % fatidiques en cassant la dynamique électorale de la droite nationale.
    Cela se retrouve cette année avec les Ligues et autres PdF dont on sait par avance l’inutilité électorale, mais qui tentent de préparer lors de ces régionales de 2010 le financement des partis politiques qui suivra les prochaines législatives, non pour être élues, mais pour empêcher le FN de pouvoir l’être, ou de se maintenir au second tour. Car ce n’est pas Jean-Marie LE PEN qui crée l’argent, mais le résultat des élections : voilà pourquoi certains, obscurs identitaires marginalisés, se cachent derrière J. BOMPARD en PACA pour essayer d’être financés plus tard.
    Vous négligez aussi le fait démographique : sauf à mordre très fortement sur l’électorat UMP, et à l’absorber en grande partie, ce qui est souhaitable, jamais le FN ne retrouvera les pourcentages ”en or” des années 90-début 2000 : le basculement démographique qui s’accélère fait que l’immigration, qui vote surtout à gauche, et qui participe de plus en plus aux élections, montrera de plus en plus son poids électoral. C’est logique : moins il y a de Français de souche, plus les nouveaux venus occupent l’espace politique, et non pas seulement l’espace urbain. C’est le constat que font la gauche et l’extrême gauche ”voilée” de Besancenot, mais que font beaucoup de maires UMP qui financent des mosquées.
    Enfin le programme : celui du FN mérite certainement d’être corrigé en matière économique et sociales, mais il existe. Celui du MNR en est le décalque, celui du MPF en est très voisin, et celui du PdF est introuvable sur aucun site ou document. Restent les Identitaires, dont la ”modernité” consiste à ignorer programmatiquement la défense de la Vie, et qui parlent d’identité comme d’un mot magiuqe, sans reconnaître l’identité européenne chrétienne de l’Europe et de la France. En ce sens, ils parasitent la droite nationale, à laquelle ils n’appartiennent pas (comme les membres du GRECE jadis au sein du FN), même s’ils ont trouvé en PACA quelque appui, comme à Nice, en profitant du maire d’Orange pour se faire connaître sans faire connaître leur vrai fonds culturel.
    S’il existe une confusion, elle est là également, comme à la grande période du FN, qui a empêche celui-ci de trancher sur une stratégie durable : la co existence de courants tellement différents et inconciliables, que seule la surenchère verbale ou l’immobilisme permet de conserver une unité de façade.
    L’efficacité est-elle de répéter selon de vieilles formules, quand on a subi sur cette tactique deux échecs graves, ou de faire passer le message en en modernisant la forme, et en adaptant les principes aux circonstances et urgences présentes ?

  5. A quoi sert un Conseil Régional? A s’occuper de la sécurité dans les lycées et les TER, et surtout à distribuer des aides financières à des associations amies. Il fut un temps où le FN y avait de élus. L’élection des présidents de région était haute en couleurs. Chaque fois la fausse droite y faisait la preuve de sa duplicité. Les élus FN touchaient des indemnités, ce qui soulageait les finances du parti, arboraient de superbes écharpes aux défilés de Jeanne d’Arc, et donnaient leur signature aux Comités Le Pen Président. Tout cela est fini. JMLP n’y croit plus et cherche seulement à assurer l’avenir économique de sa fille puînée. Celle-ci n’a pas les qualités politiques de son père mais beaucoup de ses défauts humains, ce qui chez une femme est franchement rédhibitoire. Mais elle aura de quoi vivre. Les conseillers régionaux en retraite à 60 ans touchent 800E s’ils ont accompli un seul mandat. C’est toujours cela. Merci JMLP. Peut-être avaient-ils des ambitions plus hautes? Plusieurs de vos intervenants fustigent les candidatures de division. Ces diviseurs ont parfois un restant d’idéal.

  6. dommage pour la france qui souffre et dont je fais parti.en effet quel dommage pour nous le petit peuple de france que des responsable politique comme carl lang ou bien ,marine le pen se face la gueguerre pousse respectivement par les petits barons locaux que l’on voyent uniquement lorsque que se poitent les elections…enfin je ne vais pas vous faire du rechauffé.Je vais continuée de prier et me battre pour essayee de survivre dans ce pays.bon appetit j’espere que la gamelle vaut notre sacrifice…….

  7. Carl lang n’a jamais viré personne. Il a rassemblé anciens du FN au PDF avec les cadres du MNR et de la NDP.
    Quant il était secretaire général du FN, il était unanimement apprécié pous ses talents d’écoute . Il a sauvé la présidentielle de 200é en trouvant les 5OO signatures de maires en quelques semaines pour Le Pen.
    Ce sont Les Le Pen qui excluent et divisent. ce sont les Le Pen qui n’ont jamais trouvé le moyen de s’entendre avec un de Villiers.
    Personne n’est habilité à leur faire de l’ombre au sein de leur entreprise. De D’Ormesson à martine Lehideux en passant par Martinez, bompard, bild , Peyrat, et tant et tant d’autes : Megret, timmermans, Le Chevallier, Simonpieri, Marie France Stirbois ( harcelée pendant sa maladie), tous peuvent témoigner que l’exclusion est la methode de la famille Le Pen.
    Aujourd’hui, le nombre des cadres exclus du FN est suppérieur au nombre actuel d’adh”rents au FN…voilà la vérité. alors arrêtons de renvoyer le camp des coupables et celui des victimes dos à dos.

  8. @ Boers
    Désolé de devoir vous contredire : Carl Lang a épuré lui aussi dans sa région, et aimllleurs, empêchant des conseillers régionaux sortants et qui faisaient des scores supérieurs à 20% dans leurs villes aux municipales et cantonales, de se représenter, ou les empêchant d’être candidats dans leurs villes, tout ceci pour des raisons de rivalités régionales et d’obscures luttes internes dans la fédération du Nord, alors que lui n’a été candidat à aucune élection locale, municipales, cantonales ou législatives durant quasiment un septennat. C’est un fait, et cette manière de réécrire une histoire sainte de cet ex dirigeant est qq peu inexacte.
    Vous réécrivez encore l’histoire à propos d’Olivier d’Ormesson, par exemple, que je connaissais très bien et qui est parti de son propre chef, au moment du point de détail, car il s’était senti en contradiction avec ses attachements, étant très proche d’Israël. J-M Le Pen ne l’a pas poussé à partir, contrairement à J-P Stirbois et son épouse, acharnés contre lui, parce qu’ils le trouvaient trop ”bourgeois” et trop ”modéré”…. eux qui vivaient à Neuilly sur Seine et non à Dreux.
    Idem en ce qui concerne J. PEYRAT qui fut interdit, suite à une campagne interne contre lui menée par B. Mégret et J-Y Le Gallou, de présenter sa liste municipale comme d’action locale avec le soutien du FN, ceci pour mieux rassembler au second tour. Il préféra partir pour prouver, contrairement à ce que lui prédisaient ces piètres augures (ils l’ont prouvé amplement par la suite avec le MNR), qu’on pouvait être élu ainsi. J-M Le Pen n’y est strictement pour rien.
    Et on pourrait ainsi lister les a priori non fondés de vos propos : vous faites un procès de Moscou à J-M Le Pen. C’est à la fois mensonger et ridicule. Votre phrase : “Aujourd’hui, le nombre des cadres exclus du FN est supérieur au nombre actuel d’adhérents au FN…voilà la vérité.” a quelque chose de tellement excessif que ce n’est vraiment pas crédible.
    @ Mingdi
    Ce qui rend vos assertions qq peu contradictoires, c’est que parmi les élus les mieux ”pensionnés” grâce à leurs mandats figurent ceux qui furent les plus élus, réélus et re réélus, au nombre desquels la plupart de ceux qui ont rejoint dernièrement le PdF : JM LP a donné à ceux là comme à d’autres la possibilité d’être des cadres militants au service de tous, et leurs indemnités soulageaient en effet les finances du FN. Mais où est le mal en cela ?
    Vous dites que JM LP n’y croit plus : si c’était le cas il arrêterait toute candidature, car comme vous voyez tout par le petit bout de la lorgnette (il ya une extrémité qui permet de voir en grand et l’autre de tout rapetisser….), à son âge et vu le nombre de mandats exercés, il a atteint depuis longtemps le plafond de retraite accordé aux élus de la République : votre acharnement contre lui vous entraîne hors de la réalité des faits et vous accable.

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]