Floraison d'initiatives : le harcèlement du gouvernement c'est maintenant

Lu dans La Croix :

"Sur le front judiciaire, « La manif pour tous » annonce une action en justice contre Pierre Bergé pour « incitation à la haine », et
rappelle que l’assignation en diffamation du sénateur PS et rapporteur
du projet de loi, Jean.jpgerre Michel, sera examinée en référé le
4 avril
, jour du début des travaux du Sénat. […]

Il
y a aussi une floraison d’initiatives parallèles : le « courant pour
une écologie humaine
 » lancé par Tugdual Derville ; les futures « actions concrètes et virales » promises
par le « printemps français », ou encore les manifestations devant le
Sénat [du 4 au 7 avril] annoncées par l’organisation Civitas, proche de la Fraternité
sacerdotale Saint.jpge-X. 

Les organisateurs de la « manif pour tous » souhaitent qu’elles soient « convergentes et non contradictoires », insistant sur le caractère « légal » de leurs propres actions. « Je suis favorable à des actions non violentes mais pas forcément dans la légalité », rétorque quant à elle Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l’enfance et soutien du « printemps français »."

24 réflexions au sujet de « Floraison d'initiatives : le harcèlement du gouvernement c'est maintenant »

  1. Karine

    Très bien !! Nous ne lâchons rien ! Alors, quoi, quand et comment ?? Faire vite pour ne pas se laisser rendormir les consciences. Et je suis tout à fait d accord avec mme Bourges, il ne faut pas forcément rester dans la légalité. Notre erreur le 24 mars, ce fut de laisser 200 manifestants aller sur les Champs-Elysées, nous aurions du être 200 000, là nous serions passés. Ce gouvernement ne flanche pas parce que nous ne lui faisons pas peur, nous sommes trop dociles, obéissants et respectueux. …..

  2. Arthur

    1) faire le siège des diocèses et demander aux évêques de parler haut et fort et de descendre dans la rue.
    3) Harcellement des élus par courrier.
    2) Evasion des avoirs bancaires vers la Suisse . Si demain 1 million de personnes retirent 100, 1000, 10 000, 100 000 Euros de leurs assurances vie en France … ça peut faire mal … il faut les tenir par là où ça fait mal !

  3. stephe

    Il est évident que le pouvoir cherche la confrontation pour criminaliser le mouvement, vieille tactique archi usée de tous les gouvernements, seule différence il n’y aura pas pour nous de machine parlementaire pour s’auto amnistier.

  4. Journe Nicolas

    Mme Bourge a raison.
    Et puis de quelle légalité s’agit -il? Celle qui autorise a gazer les enfants ?
    Il faut reconquérir la démocratie . On a raté une occasion dimanche.
    Mais on peut revenir, pas de pb

  5. Cricri

    Voici un certain nombre d’adresses mél à utiliser à bon escient : message bref et objet explicite (ils ne liront que cela)
    Message court et objet explicite
    l’Elysée :Secrétaire général pierre-rene.lemas@elysee.fr
    Directrice de cabinet:sylvie.hubac@elysee.fr
    Directeur de cabinet adjoint :
    alain.zabulon@elysee.fr
    Chef de cabinet :
    pierre.besnard@elysee.fr
    Conseiller politique :
    aquilino.morelle@elysee.fr
    À Matignon :
    premier-ministre@cab.pm.gouv.fr
    À l’Intérieur :
    Ministre
    manuel.valls@interieur.gouv.fr
    Dircab
    jean.daubigny@interieur.gouv.fr
    Conseiller
    yves.colmou@interieur.gouv.fr
    Dircab adjoint
    renaud.vedel@interieur.gouv.fr
    Dircab adjoint
    thomas.andrieu@interieur.gouv.fr
    Conseiller immigration :
    raphael.sodini@interieur.gouv.fr
    Chef de cabinet sec.chefcab@interieur.gouv.fr

  6. petit voyageur

    Il faut ici préciser une nuance de taille !
    il faut distinguer ‘licéité’ et ‘légalité’.
    Ce qui est licite n’est pas forcément légal et vice versa.
    La vraie question est celle de la légitimité !
    Merci au SB

  7. Jean-Baptiste

    Tous aux rosaires de Civitas devant le Sénat ! “Sans Moi, vous ne pouvez rien faire”, a dit le divin Maître. Prions, réparons, exprimons-nous. Dans cet ordre, nous aurons l’aide De Dieu ! Car sans Lui, à l’échelle seulement humaine, c’est quand même mal parti… Christus vincit !

  8. Pitch

    @G (26 mar 2013 08:29:46), c’est précisément parce que Béatrice Bourges commençait à tenir un discours sur la résistance “pas forcément dans la légalité” qu’elle a été débarquée du comité d’organisation de la manif Barjot.
    Il est temps de changer de stratégie (et accessoirement, de meneurs de manifs).

  9. jejomau

    Il faut assigner en Justice tout ce qui relève de la pornographie sur les écrans de Tv, dans les propos des journaleux dans les médias, dans la publicité, etc…
    Il existe des LOIS contre la pornographie et l’atteinte aux bonnes mœurs.
    On a trop négligé cet aspect. Il faut mettre en procès tout ceci : car les LGBT ont “poussé” comme les mauvaises plantes sur le fumier sur ce terreau !

  10. Kantz

    Une opération nécessaire mais malheureusement probablement insuffisante est d’expliquer.
    Il fait écrire aux sénateurs et députés que derrière ce projet opposé aux lois de la nature, se construit un projet de société qui va exactement dans la logique du “Meilleur des Monde” de Aldous Huxley.
    Reproduction artificielle
    destruction de la vraie famille
    individus isolés, sans vrais liens, interchangeables.
    élimination des vieux
    +
    surveillance totale de la population
    (projet indect)
    etc…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Meilleur_des_Mondes
    Ces aspects totalitaires doivent êtres dénoncés, notre refus déclaré.
    ce n’est pas une mode futile que nous refusons, c’est un monde abject.
    Ils comprendrons alors notre détermination.
    Il faut aussi l’expliquer aux membres des forces de l’ordre. leurs enfants aussi sont concernés.
    Et pourquoi soutiendraient il une ministre de la récidive qui les trahie chaque jour !

  11. gepartage

    Il existe des moyens simples:
    Demander au procureur de la République par lettre recommandée de qualifier un fait ou une décision .
    S’il ne répond pas dans les 2 mois, dépôt de requête au Tribunal administratif pour décision implicite de rejet (coût actuel 35€), avocat non nécessaire, la procédure n’est que écrite et l’on évite une condamnation pour procédure abusive, on peut attaquer la décision du TA en Cours Administrative d’appel pour réussir à passer à la CEDH par exemple pour procès inéquitable. C’est très lourd à gérer pour l’administration et les procs par définition n’aiment pas du tout devoir se justifier.
    Un autre moyen est “l’accès aux documents administratifs”, si la demande de communication n’est pas satisfaite dans le délai de 1 mois, saisir la CADA.
    Ce n’est pas inintéressant non plus pour bloquer une situation.

  12. COSENTINO/ROCHE

    Mille mercis à vous !!! Jétais av. de la Grande Armée, et j’ai raté mes photos !!!
    Oui !!! faut encore y aller !!! Même si certains, comme moi (j’ai 70 ans !!!), se sont réveillés à 4 h. du matin pour y être !
    Et…. BRAVO POUR VOTRE TRES BON
    REPORTAGE !!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire