Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Fin de la récré : un homme reste un homme

Fin de la récré : un homme reste un homme

La Fédération irlandaise de rugby (IRFU) a décidé que les hommes qui se prennent pour des femmes ne joueront plus dans les équipes féminines professionnelles.

L’IRFU explique avoir pris sa décision en raison des « avantages en termes de force, d’endurance et de physique » qui persistent malgré la transition de ces athlètes.

Pour fonder cette nouvelle politique, la Fédération explique :

« Des recherches récentes montrent qu’il existe des différences physiques entre les personnes dont le sexe a été assigné comme homme ou comme femme à la naissance. Les avantages en termes de force, d’endurance et de physique provoqués par la puberté masculine sont importants et se conservent même après la suppression de la testostérone ».

Partager cet article

9 commentaires

  1. Ah bon? Mais c’est affreusement transphobe !

  2. Ouf, pour une fois, le bon sens l’emporte. Encourageant.

  3. En arriver là pour se rendre compte qu’un homme a plus de force, d’endurance et de physique qu’une femme… Nous allons devoir agrandir ou multiplier les asiles de cinglés 🤪.

  4. Quand nos descendants liront ça ! …….

  5. Ce sera certainement condamné par la CEDH…

  6. Enfin une bonne nouvelle pour les femmes.

  7. puisque BIG BROTHER nous crie sur tous les tons qu’un LGBTQ est un surhomme ;
    la Licra va sévir avec sa schlague.

  8. Alors comme ça dame nature, dans son organisation première (et la seule!), serait hétérophile et donc “homophobe” ? c’est à pleurerrrrrrrr LOL! Alors je suis content de rester un homme!

Publier une réponse