Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Fin de la démocratie directe en Suisse ?

Fin de la démocratie directe en Suisse ?

La votation pour faire reconnaître la supériorité du droit suisse sur le droits international a échoué :

[…] À l’heure où ce texte est rédigé, on compte 67% de Non, tous les cantons qui rejettent le texte (les Romands se sont encore une fois distingués par leur suprême soumission au diktat de la bien-pensance), et surtout une participation désolante de quelque 45%. […]

Les gens n’ont pas compris l’initiative. Pour commencer, ce n’était même pas une initiative! L’autodétermination était un référendum contre une décision de 2012 du Tribunal Fédéral qui choisit – outrepassant son rôle – de subordonner la Constitution suisse au droit international. Mais les mécanismes de la démocratie directe étant ce qu’ils sont, il fallut passer par une initiative pour s’opposer à ce légalisme par voie juridique. Largement de quoi semer en chemin le citoyen lambda. C’est aussi la raison pour laquelle la participation fut si faible pour un sujet d’une telle importance.

La peur fonctionne. Il suffit en général de clamer comme un mantra que “cela risque de nuire à l’économie” ou que “la Suisse va se faire mal voir” pour que toute discussion rationnelle déserte le débat. Personne ne demandera de démonstration sur ces slogans. La peur est un sentiment fort qui éteint les capacités intellectuelles de l’individu ; celui-ci ne décide plus que par instinct, et se fait piéger par lui comme les chasseurs piègent les animaux.

Berne a carte blanche. Les 70% du Parlement opposés bec et ongles à l’UDC se sentent probablement pousser des ailes aujourd’hui – la raclée infligée est telle qu’il n’y a même plus besoin de prendre des précautions, comme les aurait inspirées un score plus serré. On peut s’attendre à ce que les pires lubies politiques du moment – de la signature du Pacte pour les Migrations de l’ONU à un pavillon suisse pour l’Aquarius en passant par le fameux accord-cadre avec l’UE – soient relancées dans les plus brefs délais.

La Dernière Initiative a vécu. La Démocratie directe vient de s’éteindre aujourd’hui, et la plupart des gens ne l’ont même pas compris. Elle cède la place à quelque chose d’autre – appelons-la la Démocratie restreinte, par exemple – qui ne permettra plus à aucun texte ayant trait au droit international d’être menacé par une initiative. Vu l’aspect tentaculaire de celui-ci, les droits populaires seront vite ramenés à la portion congrue, mais c’est une nouvelle réalité que les militants de tout bord réaliseront bien assez tôt. […]

Partager cet article

3 commentaires

  1. Vision claire datant de 2015, non prophétique, car les vers étaient déjà dans le fruit.
    Comme conseillé dans un des commentaires de ce document, à voir à la 6e minute d’une interview d’Edward Snowden :
    rts.ch/play/tv/pardonnez-moi/video/edward-snowden?id=6641472

  2. La Suisse vient de s incliner devant les diktats du droit international c à d le pouvoir des lobbies sans bien l avoir réalisé
    Mort de la démocratie directe à laquelle on croyait la Suisse très attachée
    Elle rejoint ainsi la cohorte des pays soumis

  3. Très décevant, et même extrêmement préoccupant… Les suisses n’ont effectivement pas compris ce qui les attend ! Mais il faut savoir qu’en Suisse, des pans entiers de l’économie marchent grâce à aux travailleurs étrangers, saisonniers et autres “migrants”… Les suisses ne veulent plus faire de boulots fatigants et salissants, alors ils ont eu peur de devoir s’y mettre ! Ils préfèrent dépendre des autres pour garder un train de vie agréable (pour combien de temps ?) et c’est très décevant… ça ne vous rappelle pas un autre pays ?

    Dans quelques années, quand ils auront compris, pourront-ils redresser la barre ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique