Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Fidèles aux recommandations de ND, les enfants de Fatima ”tiennent bon” à Vila Nova de Ourem

Pendant que Notre Dame venait à la Cova da Iria, les enfants arrivaient malgré eux à Vila Nova de Ourem. Ils passèrent l’après-midi dans la famille de l’administrateur qui les avait emmenés pour leur faire dire ce fameux secret. Les méthodes douces ayant échouées, le lendemain il utilise la méthode forte et les met en prison. Devant leur silence, et persuadé qu’ils vont céder, il les menaçe de mort s’ils ne parlent pas;  ils vont être jetés dans une marmite d’huile bouillante. C’est Jacinthe qui est emmenée la première, seule. Elle suit, triste, mais sans résister ni s’affoler.

Concernant François, voici comment Lucie relate son comportement dans la prison (Lucie raconte Fatima – Dom Jean Nesmy) :

« Il se montra plein de courage et il cherchait à encourager Jacinthe aux moments où la tristesse l’envahissait le plus … Tandis qu’on interrogeait Jacinthe, il me dit avec une grande paix et une grande allégresse : « si on nous tue comme ils le disent, dans peu de temps nous serons au Ciel. Quel bonheur ! Ça ne me fait rien ! » et après un moment de silence : «  Dieu veuille que Jacinthe n’ait pas peur ! Je vais dire un Ave Maria pour elle ». Sans plus il tira son bonnet et se mit à prier ».

Quelques instants plus tard, c’est lui qu’on vient chercher en lui annonçant que sa sœur était morte. Et François suit, persuadé qu’on va lui réserver le même sort. Lucie reste seule et lorsque la porte s’ouvre pour la troisième fois, ce n’est pas pour venir la chercher, c’est pour lui ramener ses cousins bien vivants et constater que les menaces de leurs bourreaux, irrités par tant d’obstination, sont restées sans effet.

Il n’est pas inutile de signaler que Jacinthe puis François ont été les premiers l’objet de cette sinistre mise en scène. On peut se demander si cette épreuve, permise par le Ciel, n’avait pas pour but de familiariser un peu plus Jacinthe et François à l’idée de la mort, de leur propre mort alors que Lucie a été un peu plus épargnée puisqu’elle savait que son séjour sur terre se prolongerait.

Trois enseignements

Notons au passage le caractère illogique de la démarche de l’administrateur. S’il accorde tant d’importance à ce secret, pourquoi tuer les enfants s’ils se taisent, les laissant emporter leur secret avec eux dans la tombe ? Et pourquoi leur laisser l’illusion de la vie si, au contraire, ils le révèlent ?

Autre incohérence : dire à François que sa sœur est morte, c’est lui annoncer qu’elle n’a pas parlé ; c’est l’encourager à être l’égal de sa sœur en héroïcité.

Enfin, relevons que les enfants étaient placés devant une alternative simple : ou obéir à la Très Sainte Vierge ou obéir à l’administrateur. Ils ont placé la douce, mais ferme recommandation de Marie au-dessus de la terrible exigence de l’administrateur. Entre sauver leur corps en sacrifiant le salut de leur âme et sauver leur âme en sacrifiant leur corps, ils ont choisi sans hésitation. Comme l’ont fait avant eux tant de martyrs depuis les origines de la religion chrétienne.

Retenons aussi qu’ils ont vaincu. Ils ont vaincu, eux, frêles enfants, privés de tout secours humain, ceux qui pensaient les faire plier et succomber à leurs menaces. Ils ont vaincu ceux qui détenaient le pouvoir, la force et croyaient être les seuls détenteurs de la justice. Ils ont vaincu parce qu’ils étaient soutenus par un pouvoir supérieur au pouvoir des hommes, au nom d’une justice supérieure à la justice des hommes.

Que par sa médiation auprès du Père, Marie nous obtienne la grâce d’être à la hauteur d’une telle leçon s’il devait en être ainsi un jour pour nous !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services