Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

Familles, je vous hais!

Excellent article de Présent
sur une nouvelle attaque contre la famille :
Hirshman

Hirshman_1
"Une
féministe américaine, Linda Hirshman, a publié dans la revue American
Prospect
un long article tendant à démontrer que le fait de rester à la
maison avec ses enfants et de les élever est « indigne d’occuper tout le temps
et tous les talents d’êtres humains intelligents et instruits ». Et d’accuser
les mères au foyer de réfréner la progression des idées féministes qui
supposent « la destruction de la famille non reconstruite». Ses premières
cibles ?

Les
femmes qui ont opté pour l’arrêt de leur florissante carrière pour s’occuper de
leur bébé… Pire : qui aiment être mères. Parler de ce genre d’excitée marginale
peut vous sembler une perte de temps. Hélas : ayant soutenu toutes les
entreprises de la culture de mort au nom de son féminisme, Linda Hirshman se
trouve sur ce plan du côté des gagnants.

Et
ses idées ont encore récemment trouvé une traduction politique du côté d’une
élue néerlandaise (évoquée naguère dans ces colonnes) qui aimerait bien imposer
légalement le remboursement à l’Etat de leurs frais d’études par les femmes
universitaires qui choisiraient de se consacrer à leurs foyers. C’est demain
qui se dessine, si l’on n’y prend garde".

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Ce sont les propos de cette féministe américaine, Linda Hirshman, qui sont indignes et mériteraient d’être punis ! Ces propos vont à l’encontre de la nature de l’homme, qui est tout de même fait, quoi qu’en dise cette fanatique, pour se perpétrer dans sa descendance… La personne humaine en sa nature d’être voué à la reproduction interdit donc qu’on puisse dire impunément que “le fait de rester à la maison avec ses enfants et de les élever est « indigne d’occuper tout le temps et tous les talents d’êtres humains intelligents et instruits ». C’est le monde à l’envers.
    Alors à mon tour j’accuse cette prétendue défenseuse des droits de la femme Linda Hirshman, vraie représentante de la “culture de mort” (Jean-Paul II) qui veut asservir la planète entière à son idéologie, d’être en réalité tout l’inverse (!), une persécutrice des droits de la femme et des droits de l’homme…, droits à élever des enfants si ça lui plaît (!).

  2. Dans le même temps paraît dans Valeurs Actuelles une intéressant interview d’Evelyne Sullerot, cofondatrice du Planning familial en France :
    “Nous voulions libérer et responsabiliser les femmes, et favoriser l’harmonie dans les couples et la famille.
    C’est vrai, le mouvement nous a échappé.”
    “[lors] de certaines séances du Haut Conseil de la population et de la famille […] chaque fois que je prononçaisles mots ‘familles éclatées’, une vois me corrigeait : ‘On dit : familles libérées’ ! ”
    ” Aujourd’hui encore, sous prétexte que le divorce s’est banalisé, on veut continuer d’ignorer ses conséquences sur les enfants. […] Chez nous le sujet reste tabou. Les ex-soixante-hutards ont minimisés ou dissimulé les résultats des enquètes. ”
    “Il a fallu 25 ans pour qu’on s’aperçoive que les enfants élevés avec un père absent n’allaient pas bien.”

  3. Quand on est c.. c’est pour la vie. Mais la question est : comment a-t’elle obtenu des fonds pour ses actions.

  4. Le père de Michel de Montaigne qui s’est occupé personnellement, et à la maison, de l’éducation de son fils (avec les excellents résultats que l’on sait) devait être un fameux imbécile, un ennemi de la société !
    Ah, ces féministes névrosées, c’est la huitième plaie du monde !
    Comme tous les utopistes, ils veulent que tous se plient aux caprices de leurs illuminations intérieures, ce qui en fait les pires des totalitaires, des anabaptistes aux communistes.

  5. Non, mais y’ à des fous dans la vie. Je veux bien être tolérante mais là c’est pas possible. C’ est sérieusement pathétiquement nul.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.