Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Famille : beau discours de Nicolas Sarkozy à mettre en parallèle avec les actes

Aujourd'hui, Nicolas Sarkozy a tenu un discours sur la politique familiale. Un beau discours qui tente de faire oublier les actes de son gouvernement en la matière. En voici quelques extraits :

S"« Il n'est de richesse que d'hommes » écrivait au XVIème siècle l'humaniste Jean BODIN, permettez-moi d'ajouter qu'il n'est de promesse d'avenir pour un peuple et pour une Nation que les enfants qui naissent et qui grandissent sur son sol. Des empires ont été détruits faute d'enfants. Des civilisations brillantes se sont effondrées faute d'enfants. De vieilles nations s'abîment aujourd'hui dans le déclin, faute d'enfants. Il n'est de richesse que d'hommes et la seule et unique source de cette richesse, ce sont les familles, d'abord les familles et toujours les familles. C'est aux familles qui composent la première cellule de notre immense corps social que la France doit sa richesse et son dynamisme depuis des siècles. […] Un pays où l'on fait des enfants est un pays qui a l'avenir devant lui car il fait le plus beau des investissements, l'investissement dans la vie. […]

Ce choix, pourtant, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les Françaises puissent le faire en toute liberté sans avoir à sacrifier leur vie professionnelle à leur vie de famille [Il déclarait l'inverse en 2009 : "Les congés parentaux sont parfois à l'origine d'un immense gâchis […] ces dispositifs maintiennent en dehors du marché du travail près de 800.000 femmes chaque année" NDMJ].

[…] A ces investisseurs de l'avenir, à ces « aventuriers des temps modernes », aurait dit Charles PÉGUY, à ces familles, je suis venu dire le soutien complet de l'Etat et l'admiration personnelle que je leur porte [c'est le même Etat qui n'a pas eu de ministère à la famille pendant quelques années… NDMJ].

[…] Pour le dire clairement c'est au sein de la famille que se transmettent ces valeurs morales qui sont le préalable à toute vie sociale. Que la famille se désagrège, que l'autorité parentale s'émousse et alors ce sont les repères de toute une génération qui disparaitront [Mais quid de la contraception des mineurs sans l'autorisation parentale alors ? NDMJ].

[…] L'honneur de la France, c'est d'avoir construit, depuis des décennies, une politique familiale. Nous sommes un pays pionnier, avec une politique familiale qui permet aux femmes – et aux hommes qui partagent avec elles la décision de donner la vie — avec un cadre institutionnel stable, un cadre presque intangible, en tout cas, un cadre protecteur. [Alors pourquoi avoir simplifié la procédure de divorce ? NDMJ]

[…] La politique familiale de notre pays est construite sur un principe simple ; nous n'avons jamais confondu la politique familiale et la politique sociale. La politique familiale s'adresse à tous les Français, tous, sans aucune distinction d'origine ou de milieu et selon un principe universel qui fait la grandeur de notre politique familiale et qui fait son efficacité. [Alors pourquoi avoir supprimé les majorations de CAF à 11 et 16 ans depuis le 1er mai 2008 ? NDMJ]

[…] Le nombre des mariages baisse et l'on célèbre aujourd'hui dans nos mairies cinquante mille mariages de moins qu'il y a dix ans. En revanche, le Pacte Civil de Solidarité, le PACS, ne cesse de progresser. 200 000 PACS ont été signés l'année dernière. Inventé pour offrir un cadre juridique protecteur aux couples homosexuels, le PACS concerne aujourd'hui à plus de 95% des couples hétérosexuels offrant ainsi au concubinage une existence légale. Certains utilisent le PACS comme une sorte de contrat de fiançailles qui se termine par un mariage. D'autres, au contraire apprécient la souplesse de ce contrat dont la durée moyenne est de 3 ans. [Voilà donc le retour de la répudiation : comment construire une société durable ainsi ? NDMJ] Devant le nombre de couples qui font ce choix pour leur union, nous avons pris un certain nombre de mesures fiscales qui ont permis de réduire les inégalités entre les couples mariés et les couples pacsés. C'est le cas, par exemple, avec l'exonération des droits de succession ou la représentation du partenaire devant les juridictions. […]

Nous devons aimer la famille, nous devons défendre la famille, nous devons préserver la famille, car elle est le socle de la société française, de notre identité nationale. Elle est l'avenir, elle est sans doute le plus bel atout que nous ont laissé nos parents et ceux qui nous ont précédés."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. “contrat dont la durée moyenne est de 3 ans”
    Enfin, on commence à avoir des données:
    -comparaison de la durée moyenne d’un PACS par rapport à un mariage
    -comparaison du nombre d’enfants conçus (puisque les enfants sont quand-même enfin aussi identifiés comme richesse et avenir d’une nation)
    -comparaison du niveau de vie moyen des membres de la “famille” dans les deux cas
    Et bientôt possibilité de comparer la longévité…

  2. Pourquoi avoir laissé supprimer la majoration de retraite des cadres ayant élevé au moins trois enfants (déjà diminuée de 20 % par Balladur) ?

  3. La plume du président, monsieur Gaino, écrit les discours. Et il a très bien compris que le peuple dit “de droite” aime surtout les beaux discours. Il croit, homme fat et supérieur, qu il peut continuer à le berner allègrement par de belles paroles.
    Ça a marché presque à chaque fois depuis 40 ans alors pourquoi s arrêter…

  4. Paroles, paroles, paroles!

  5. Faire l’éloge dans le même discours de la stabilité et du cadre protecteur du mariage, puis de la souplesse du PACS dont la durée moyenne est de 3 ans : je n’y comprend rien…

  6. Le programme de Saközy est le suivant : droite nationale, droite des valeurs, droite de la tradition pour le premier tour, puis grand virage façon centre liberal laïcard à la Bayrou pour le second tour.
    Comment ça, il se moque de nous ?
    Le pire, c’est qu’il y a des gens pour le croire.

  7. « Un bon discours politique ne doit émettre que des idées avec lesquelles tout le monde est déjà d’accord avant ! »
    de Coluche
    « En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme. Si vous voulez des actes, demandez à une femme. »
    de Margaret Thatcher
    mais comme ces femmes se prennent pour des hommes on voit le résultat

  8. encore une citation qui me plaît
    « Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable ( avortement par exemple )et à donner l’apparence de la solidarité à un simple courant d’air. »
    de George Orwell

  9. Rien qu’en lisant les premières lignes, j’ai la nausée !!! Que de paroles et de mensonges révélés au cours du mandat qui s’achève !!!
    Et on voudrait qu’on y croit encore ? Désolé, mais je ne peux pas en supporter davantage !

  10. “sans avoir à sacrifier leur vie professionnelle à leur vie de famille”
    Personnellement, je l’entends comme une continuité des discours précédents : les femmes dans les entreprises, pas à la maison.
    En effet, une mère de famille qui s’occupe elle-même de ses enfants ne verse pas un sou à l’état.
    Alors que celle qui paye une assistance, un crèche, que sais-je encore, paye une TVA et des charges pour faire faire son travail de mère de famille.
    A quoi cela sert-il d’accueillir des enfants si c’est pour les confier le plus vite possible à d’autres personnes et en payant ces autres personnes ?

  11. au lieu de rédiger des discours … mr Sarkozy ferait mieux de donner l’exemple .

  12. Quelle confusion dans la notion de famille ! Ce discours est un fouillis illogique qui se contredit d’une phrase à l’autre. Parle-t-il d’une vraie définition de la famille ? Non. Pour lui, famille commence à homme et femme ensemble, avec enfant éventuellement (donc exit la notion de mariage, de couple stable).
    Mesure-t-il les conséquences de ce qu’il dit ? Apparemment pas, puisqu’il ne voit pas que le PACS (et demain la reconnaissance des unions homosexuelles, qu’il n’appelle pas mariage, mais qui est la même chose…) est une oeuvre de destruction de la famille (la seule la vraie, définie comme l’union indissoluble entre un homme et une femme).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services