Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

“Faire évoluer les mentalités et la loi”

C'est le but du procès intenté par Fabienne Justel, qui souhaite obtenir le droit d'utiliser le sperme de son époux décédé pour se faire inséminer à l'étranger, selon son avocat Me Gilbert Collard. La loi française interdit toute insémination post-mortem.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Est ce que c’est la médiatisation qui attire Me Collard, ou l’inverse ?
    En tous cas il ne laisse passer aucune affaire glauque.

  2. Super, nous assistons au début d’une nouvelle manipulation, pardon, d’une nouvelle avancée, que dis-je, vers une nouvelle reconnaissance d’un droit inaliénable de l’homme…

  3. Les vivants pensent à leurs désirs, auxquels tout, semble-t-il, doit se plier.
    Les éventuels désirs de l’enfant à naître (si pas avorté entre temps) n’entrent évidemment pas en ligne de compte; savoir que sa mère avait un “projet parental” lui suffira-t-il?

  4. Je croyais que dans une démocratie pour faire évoluer la loi il fallait être élu député.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services