Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

«Face à tant de défiance à l’égard de la parole publique», Nicolas Sarkozy revient sur sa promesse

Nicolas Sarkozy publie un nouveau livre intitulé Tout pour la France (oui mais qu'est-ce que la France ? Alors député-maire de Neuilly, Nicolas Sarkozy avait déclaré à Philippe de Villiers : « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir … ») dans lequel il se déclare candidat à la présidentielle et dresse ses axes de campagne (vérité, identité, compétitivité, autorité, liberté, autant de thèmes loupés entre 2007 et 2012). Il explique :

«J'ai décidé d'être candidat à l'élection présidentielle de 2017. La France exige qu'on lui donne tout. J'ai senti que j'avais la force pour mener ce combat à un moment si tourmenté de notre histoire». «J'ai hésité, j'ai retourné les données du débat dans tous les sens. J'ai essayé d'être le plus honnête possible vis-à-vis des autres, de ma famille, comme de moi-même». «Ce fut comme un soulagement car l'évidence s'était imposée».

Et il explique le plus sérieusement du monde (si ce n'était pas un livre, j'aurai écrit "les yeux dans les yeux") :

«Face à tant de défiance à l'égard de la parole publique, je veux convaincre les Français que le débat de la campagne doit s'intégrer à part entière au mandat présidentiel».

Comment peut-on croire celui qui a déclaré vouloir réécrire voire abroger ("si ça vous fait plaisir !") la loi Taubira pour ensuite se rétracter et avouer qu'il n'y touchera pas ? Celui qui, lors de la campagne présidentielle de 2012 a avoué sans broncher face caméra qu'une défaite signerait pour lui l'abandon de sa carrière politique :

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services