Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Face à Marion Maréchal, Valérie Pécresse sourit, son visage est figé, le match est perdu…

Face à Marion Maréchal, Valérie Pécresse sourit, son visage est figé, le match est perdu…

L’hebdomadaire Marianne a regardé le débat entre Valérie Pécresse et Marion Maréchal dans l’émission face à baba de Cyril Hanouna. Pour eux, le résultat est sans appel : “Valérie Pécresse dans “Face à Baba” : une défaite en deux rounds” :

La candidate Les Républicains a sombré face à Marion Maréchal Le Pen et à Adrien Quatennens (LFI), mercredi 23 mars, lors de l’émission de débats « Face à Baba », présentée par Cyril Hanouna. Mise au tapis par le nouveau soutien d’Éric Zemmour sur la question de l’islamisme, elle n’a pu faire que de la figuration contre le député insoumis (…)

Dès la première minute, Marion Maréchal décoche : « Pouvez-vous nous dire aujourd’hui que vous n’appellerez pas à voter Emmanuel Macron dans tous les cas de figure, si vous n’êtes pas qualifiée au second tour ? » (…) « Je ne comprends pas pourquoi vous ne voulez pas répondre ? insiste Marion Maréchal, qui veut du sang. Vous passez beaucoup de temps à dire qu’Emmanuel Macron est un mauvais président pour la France, que votre candidature se justifie, pourquoi ne pouvez-vous pas dire que jamais vous ne voterez pour lui ? Ça devrait être naturel. » (…)

Valérie Pécresse encoche, bande son indignation et tire : « Vous avez dit que vous l’admiriez [Vladimir Poutine], que vous aviez envie de déjeuner avec lui. » Marion Maréchal acquiesce ; l’argument est devenu tellement prévisible que sa réponse est déjà calibrée. « Le Vladimir Poutine qu’on a en face de nous n’est pas celui d’il y a quelque temps. Vous, votre mentor, c’est Jacques Chirac non ? Il a remis la légion d’honneur à Vladimir Poutine. Et vous, quand vous étiez ministre, vous preniez bien des photos avec lui, non ? » Touché. « Ce n’était pas le même Vladimir Poutine ! », rétorque Valérie Pécresse, reprenant mot pour mot l’argument de son adversaire. Coulé (…)

Pécresse pointe le discours d’Éric Zemmour qui essentialise les musulmans en les rangeant tous dans le même panier du terrorisme islamiste. Mais Marion Maréchal esquive et rend le coup : « Vous savez Mme Pécresse, c’est un sujet extrêmement intéressant. Manifestement, celle qui confond les deux, c’est vous. C’est vous qui fréquentez des associations radicales proches des Frères musulmans, vous qui allez dans les écoles coraniques où il y a des jeunes filles voilées, qui rencontrez Mohammed Henniche, recteur de la mosquée de Pantin impliqué dans l’affaire Samuel Paty. C’est vous qui faites cette confusion. » Et Pécresse de s’indigner : « N’importe quoi ! Vraiment, n’importe quoi. » Marion Maréchal, qui s’y attendait visiblement, enfonce le clou en brandissant des photos apportées : « Là, ce n’est pas vous avec M. Henniche ? » Cinématographique. Valérie Pécresse sourit, son visage est figé, le match est perdu. Suivant.

Le débat peut être regardé ci-dessous :

 

Suis-je le seul à constater, contre toute attente, que Cyril Hanouna est un interviewer politique bien plus agréable et à l’écoute que les journalistes des chaînes infos qui, au lieu de faire leur métier, débattent de manière agressive, coupent la parole sans laisser le temps à la personnalité politique de finir son propos initial. Avec Cyril Hanouna, les interview sont intéressantes.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Oui je confirme, c’est incroyable, Hannouna est bien meilleur que la majorité des journalistes pour interviewer. Pourquoi ? Parce qu’il interviewe de manière impartiale et voulant que les téléspectateurs comprennent ce que veulent dire les personnes, alors que la majorité des journalistes sont là soit pour servir la soupe, soit pour piéger les candidats

  2. ça m’ennuie de le dire, mais je trouve que Valérie Pécresse s’est mieux défendue que Marion Maréchal sur ce débat.

  3. Cyril Hanouna est bien plus professionnel effectivement. Marion Maréchal fut bien meilleure car elle est dans la vérité. Prétendre le contraire, c’est se laisser avoir par l’esbrouffe et les sophismes. Effectivement, Pécresse est bien plus talentueuse dans ce domaine, mais elle ne sait même plus faire autrement. Elle est fille du mensonge.

  4. N’étant pas accro à la lucarne, j’avais plutôt un avis défavorable sur Hanouna au travers d’extraits vus ici ou là depuis plusieurs années. Et là je dois dire pour être honnête que je l’ai trouvé remarquable! Il était plutôt agréable avec ces deux femmes politiques et ses interventions étaient très mesurées! Bravo à lui aussi. Néanmoins, je pense tout de même que MM a été plus détendue que le Z avec la même interlocutrice qui, peut-être à force de prendre des coups et des coups depuis ce débat-là, a moins de pugnacité ou d’agressivité. Sa seule façon de s’en sortir face à Zemmour a été de constamment l’agresser, elle a utilisé la tactique de Marine face à Macron en 2017 qui n’avait pas fonctionné.

  5. Marion a été brillantissime et a gagné aux points et par K.O.
    Elle est jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées…
    Bravo, Yann, votre fille est extraordinaire !

Publier une réponse