Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Extrême gauche et droite libérale : les deux faces de la même monnaie ?

Après la remarquable émission de réinformation politique sur les élections présidentielles que nous vous avons proposée le mois dernier, nous livrons aujourd'hui à votre soif de formation intellectuelle une émission consacrée à la philosophie, qui émet en particulier une critique sévère et argumentée du libéralisme politique.

I-Moyenne-3384-essai-sur-le-catholicisme-le-liberalisme-et-le-socialisme.net

Comme vous le constaterez, l'argumentaire mobilise des philosophes de toutes les époques, mais pas/peu d'auteurs chrétiens. Ceci n'empêche certainement pas de faire une longue route avec ceux qui tirent les mêmes conclusions de présupposés différents. Néanmoins, afin de creuser ce sujet crucial pour "penser clair et marcher droit", nous vous suggérons les lectures suivantes.

Donoso Cortès, Essai sur le catholicisme, le libéralisme et le socialisme

Louis Veuillot, L'illusion libérale.

Les positions du Magistère sur le libéralisme.

Don Felix Sarda y Salvani, Le libéralisme est un péché.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Excellentes références, merci. Donoso Cortès est essentiel.

  2. Oui, mais ce libéralisme est préconisé par l’Union Européenne. Comment se fait-il que 9/10 ième des partis actuels ne cherchent pas à en sortir ? Pourtant les faits nous démontrent que nous sommes à la fin de cette expérience. Si la Bundesbank accélère en ce moment le rapatriement de ses réserves d’or, c’est qu’une catastrophe n’est pas loin d’arriver. Celle où l’euro ne vaudra plus grand chose. L’euro ne marche pas. C’est un fait concret. Il va donc mourir. Aux États-Unis, Trump l’a emporté, déjouant tous les pronostics et toutes les propagandes. Il a entamé un combat à mort avec les mondialistes qui veulent annihiler les nations. En Grande-Bretagne on a le Brexit ! En France, les souverainistes d’Asselineau veulent dès la fin des élections sortir de l’U.E.. Ils sont les seuls à le demander mais pourtant les plus réalistes. Car l’U.E. a rendu malade la France. Celle-ci sera sans aucun doute la première à tomber. Entrainant les autres. D’où la panique du côté allemand….;

  3. La droite US est libérale et conservatrice, le contraire de la droite française.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services