Expulsion d'un imam : décision reportée

Son expulsion avait été annoncée fin janvier. Mais ce n'est pas aussi simple :

"Considéré par le ministère de l’Intérieur comme un imam radical, le directeur de la mosquée Omar (Paris XIe) est visé par une procédure d’éloignement qui devait être étudiée ce mardi par la Commission nationale des expulsions. Une décision portée à la connaissance de l’intéressé à la mi-janvier, après que le ministère de l’Intérieur a été informé de la tenue de prêches virulents “à caractère antisémite”. La commission a décidé aujourd'hui de renvoyer sa décision, a appris l'AFP de source proche du dossier. La date à laquelle ce cas devra être étudié n'a pas été précisée."