Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Florian Philippot continue à placer ses proches et à étendre son influence au sein du FN

On ne pourra pas dire que le FN ne promeut pas la jeunesse. Eric Richermonz fait partie de la génération Philippot et vient d'être nommé secrétaire départemental de la Somme. Il est également l'attaché parlementaire de Sophie Montel au parlement européen. Beau parcours pour un jeune de 23 ans et militant au FN que depuis…2013 :

"Exit Yvon Flahaut. L’ex-secrétaire départemental du FN, soupçonné de liens étroits avec Le Pen père (…) a été démis de ses fonctions puis éjecté du Front national avant d’être rayé du groupe d’opposition Front national-Rassemblement bleu marine à la mairie d’Abbeville. (…)

Dans la Somme, la liste était conduite par Sébastien Chenu et non pas par Yves Dupille comme on pouvait s’y attendre. (…) Si Sébastien Chenu est loin d’être un ancien il est, côté jeunesse, battu à plate couture par le nouveau secrétaire départemental de la Somme. Éric Richermoz, 23 ans, succède à Yves Dupille, un « historique » du Front dans la Somme (…) Éric Richermoz est collaborateur d’une eurodéputée FN élue en Franche-Comté [Sophie Montel, NDPC].

Comment le bureau politique du FN peut-il nommer à la tête de fédérations départementales des jeunes à peine sortis du cocon et dépourvus de toute expérience de terrain ? La question évidemment taraudera tous ceux qui ont un brin d’expérience (de la) politique. Réponse de l’intéressé : « Je milite au Front national depuis 2013. C’est vrai, j’ai moins d’expérience de terrain, mais je me suis beaucoup investi notamment dans le collectif Nouvelle Écologie (…) Impossible de savoir comme la vieille garde frontiste et les cadres plus anciens vivent ces renouvellements, d’autres départements étant concernés. Certitude : comme dans toute société humaine, ce genre de situation doit faire grincer des dents."

Toujours dans la Somme, on apprend que David Martin, ancien secrétaire départemental et candidat à de nombreuses reprises, vient de rejoindre le Parti de la France.

Partager cet article

20 commentaires

  1. Cela rappelle Jean Sarkozy qui, à peine à l’UMP fut élu au Conseil général des Hauts-de-Seine, à l’EPAD, et nommé président du groupe UMP, à 23 ans.
    Merci Jean-Marie : l’entreprise familiale prospère.

  2. Ont ils fait une ou deux nuits de collage?

  3. La liste n’est pas terminée, et ça va continuer jusqu’à la débâcle annoncée et acquise du 23 avril 2017…
    Le FNPA-LGBT va tout droit dans le mur. Marine soutenue par sa mauvaise troupe ne sera certainement pas au second tour. Espérons qu’un candidat patriote reprenne le flambeau national dès 2017.

  4. Le FN d’aujourd’hui n’a plus rien de mordant, de transgressif, de cogneur, de percutant, et ne donne plus envie de voter pour lui.

  5. Plus ” ça va …moins ça va” !!!!
    Cela fait 40 ans que je vote F N ….ben là ….c’est tout réfléchi !!
    Marine ….un sursaut dans la clairvoyance sinon ….les prédictions de votre père risques d’être appliquées !!!!
    Pauvres de nous !!!!

  6. J’ai été à une réunion en Picardie il y a quelques mois, Philippot était venu soutenir une candidate pour la législative partielle de Saint Quentin (afin de remplacer le sinistre Xavier Bertrand).
    Il avait sa jeune garde: des mecs propres sur eux, jeunes, bien habillés, contrastant avec la majorité de l’assemblée.
    Ils n’avaient pas des airs de militants. Juste de gardes du corps ou de responsables de communication…

  7. L’électeur-diplodocus met des années à réaliser une situation…
    Pour l’instant, il vient juste de comprendre que le FN-Canal historique avait vu juste !!!
    Alors, la prise du pouvoir par M. Philippot, il ne comprendra que dans 5 ans ou davantage…
    En attendant, les petites querelles ne le concernent pas. Elle feront perdre 2 à 3% au FN, comme du temps de Mégret !
    Donc, ne rêvez pas ! Marine sera bien au second tour de la présidentielle, mais elle sera évidemment battue par Juppé ou X.

  8. Quand on fait de la politique c’est pour arriver au Pouvoir…ou alors on gère une “Boutique” ou on est à la tête d’un “Club” ou d’un “groupuscule” qui sert d’appoint,on va souvent à la soupe, et on avale régulièrement des couleuvres… Malheureusement, c’est ce qui est arrivé à plus d’un et plus d’une…

  9. La solution est justement de voter Parti De France ou UPR pour empêcher un 2ème tour joué d’avance avec Marine qui arrangerait bien LRPS et la flinguer derechef pour faire revenir d’urgence le paternel sur le devant de la scène pour les Législatives.
    Quand vous voulez couler une boîte, disait un de mes amis, embaucher un énarque… surtout un triste sire comme Philippot qui vous taillera un sacré costard de chez Jean-Paul !

  10. Le FN noyauté par la Gaystapette ?

  11. “Florian Philippot continue à placer ses proches et à étendre son influence au sein du FN”
    L’Empire…attaque
    Des mines..dans tous les coins…
    Le “FNexit”…pointe son nez!

  12. Si ils sont propres sur eux en réunion publique cela n’est pas à leur reprocher!
    Critiquez , mais critiquez justes si vous voulez convaincre!

  13. Ce noyautage permanent et insidieux du FN est aussi atroce que la lente mise à mort de la France.

  14. Abrutis ces jeunes. Ils n’ont pas compris qu’ils ont été choisis pour leur chair tendre ?

  15. Philippot le fossoyeur du FN,quelle tristesse Jean Marie Le Pen doit regretter de ne pas avoir donné lsr rènes du parti à Bruno Gollnisch!!

  16. Richermoz c’est qui ce guguss ??

  17. Je suppose qu’ “il en est” comme aurait chanté Fernandel…

  18. Tout cela conforte l’idée que le FN est un Syriza français. Il permet à des élus de se faire du pognon mais aux Français d’être dans la même impasse que les Grecs.
    Il serait temps que le Salon Beige fasse connaître un peu plus les discours d’Asselineau qui bien avant les autres avait deviné ce qui arrive aujourd’hui.

  19. Jean-Marie le Pen et Bruno Gollnisch étaient un bon binome, cette jeunesse sans expérience n’est rien de bon, le FN n’aura pas ma voix

  20. Florian HILLIPPOT ne noyaute pas.
    C’est le BP quinomme les responsables départementaux. Mais, comme dans tout parti, ou toute entreprise, comme dans l’Eglise également, régionalement, ou nationalement, il existe des réseaux d’influence.
    Mais si ceux qui critiquent le FN avaient seulement une seule fosi dans leur vie accepté d’êtr epubliquement engagé politiquement, et même pour le ”pire” socialement, au FN, leurs critiques auraient au moins une pertinence : celle de ceux qui ont payé pour voir.
    Je rencontre réguièrement de sgens critiques sur le FN : à la question, et vous quels ont été ou quels sont vos engagements, je n’ai que rarissemement une répons esur l’engagement politique .
    Cet angaement n’est pas la vocation de tous, j’en conviens, mais dans les mieux catholiques, il semblerait que la tenadance soit à la fuite devant ce type articulier de don de soi.
    Il y en a d’autres, mais celui là est terriblement exigeant et prenant, si on le prend à coeur. C’est sans doute cette exigence devant l’une des plus hautes formes de la charité qui fait peur dans les milieux catholiques : ceci est un paradoxe que je pense honteux. car d’autres ont cette générosité.
    Et mise à part des querelles d’appareil, inévitables, de sensibilités également, ce sont ceux qui s’engagent qui gagnent, et non les geignards impuissants.

Publier une réponse