EXCLUSIVITE : "Mariage – Adoption – PMA – GPA – Endoctrinement des enfants : c’est tout ou rien"

GpVoici le discours que Grégoire Puppinck, directeur du Centre européen pour la loi et la justice (European Center for Law and Justice, (ECLJ, site), docteur en droit devait prononcer hier à la manif pour tous et qui a été déprogrammé au dernier moment :

"Il ne faut rien lâcher ! Si on lâche sur le mariage homosexuel, tout va suivre, l’adoption, la PMA , la GPA et l’endoctrinement sexuel des enfants !

Il faut bien comprendre que l’adoption, la PMA et la GPA , c'est-à-dire les mères porteuses, suivent inévitablement le simple vote du « mariage pour tous ». Il est vain de dire « j’accepte le mariage, mais pas le reste ».

C’est tout ou rien : A cause de la Cour européenne des droits de l’homme, dès lors que l’on ouvre le mariage républicain aux couples de même sexe, c’est une cascade, un effet domino : le droit au mariage entraîne le droit à l’adoption et le droit à la PMA , lequel entraine à son tour le droit à la GPA.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) est la plus haute instance judiciaire européenne ; ses décisions s’imposent sur les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, de l’Islande à l’Azerbaïdjan. Il n’y a pas de pouvoir humain au dessus d’elle ; elle peut censurer des lois adoptées par referendum, elle peut condamner des Etats à changer même leur constitution.

1. PMA (Procréation Médicalement Assistée)

 
Pour la Cour européenne, le droit à la PMA est automatique : dès lors qu’elle est autorisée aux couples mariés, elle doit l’être à tous sans distinction entre couples mariés homosexuels et hétérosexuels. Les couples de femmes pourront avoir accès à la PMA dans les mêmes conditions que les couples hétérosexuels. La Cour européenne interdit toute différence de traitement dans l’exercice du « droit de procréer en ayant recours à la PMA ».

2. La GPA (mères porteuses)

Pour les couples d’hommes, la légalisation du recours aux mères porteuses, c'est-à-dire à la GPA est très probable. Il y a déjà en ce moment trois affaires devant la CEDH ; deux contre la France et une contre l’Italie.

A cause de la circulaire Taubira, qui reconnaît la filiation des enfants nés par GPA pratiquées à l’étranger, l’interdiction de la GPA en France est très compromise, car Christiane Taubira a cassé volontairement la cohérence du droit français
. Comment la France va-t- elle justifier devant la Cour européenne l’interdiction de la GPA en France, alors que nous l’acceptons lorsqu’elle est pratiquée par des français à l’étranger ? La Cour dira que cette interdiction est hypocrite, et qu’elle doit donc être supprimée !
La GPA , c’est de la prostitution et de la vente d’enfant : c’est une honte. Il faut savoir qu’en Europe de l’Est, là où elle est pratiquée, le business de la GPA est géré par les réseaux mafieux.

3.L’Adoption homosexuelle

Au mois de février dernier, la Cour européenne a condamné l’Autriche à légaliser l’adoption au sein des couples de mêmes sexes, dans une affaire où la compagne homosexuelle de la mère d’un enfant veut se substituer au père qui entretient pourtant des rapports réguliers avec son fils. Et bien, la Cour , plutôt que de reconnaître que cet enfant n’est pas adoptable car il a sa mère et son père, elle a imposé aux Etats de renoncer à lafamille naturelle fondée sur les parents biologiques comme modèle de référence de la famille. Elle a jugé – et cela s’impose à tous les Etats – qu’il n’est pas préférable en soi pour l’enfant d’avoir sa filiation établie envers son père et sa mère plutôt que envers deux femmes ou deux hommes !
L’Autiche est maintenant obligée de changer sa législation en sorte qu’un enfant puisse avoir deux pères ou deux mères. Pourtant, le droit international dit très clairement que tout enfant a « dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d'être élevé par eux » et le droit« de préserver son identité, y compris sa nationalité, son nom et ses relations familiales » (articles 7 et 8 de la Convention relative aux droits de l’enfant).

4. Le Gender

Cette tendance idéologique de la Cour n’est pas nouvelle, déjà, il y a dix ans, elle a adopté la théorie dugender dans une affaire de mariage transsexuel. Dans le but de pouvoir déclarer que les personnes transsexuelles ont un droit fondamental à se marier avec une personne du même sexe biologique – alors que la Convention ne garantit que le droit « à l’homme et à la femme » de se marier ensemble, la Cour a dit qu’elle « n'est pas convaincue que l'on puisse aujourd'hui continuer d'admettre que ces termes impliquent que le sexe doive être déterminé selon des critères purement biologiques ». En cela, elle a substitué le concept de « genre » (gender) à la réalité sexuelle, et elle a obligé les 47 Etats européens à autoriser le mariage transsexuel, mais la petite ile de Malte fait de la résistance, elle est maintenant poursuivie devant la CEDH !

5. Les Droits des parents

Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout pour les enfants, pour nos enfants : c’est pour lutter contre un Gouvernement qui veut endoctriner nos enfants avec l’idéologie néo-marxiste de Pierre Bergé , Christiane Taubira, Vincent Peillon et de Jean.jpgerre Michel. Comme dans tous les pays totalitaires, ils veulent utiliser l’école pour voler nos enfants. N’est-ce pasVincent Peillon qui déclare que « le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles » et Christiane Taubira qui avoue que « Dans nos valeurs, l’Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d’en faire des citoyens libres ».

Il faut savoir que en Allemagne, des parents de jeunes élèves ont fait de la prison pour avoir refusé d’envoyer leurs enfants à des cours obligatoires d’éducation sexuelle et morale organisés à l’école. Je dis bien que les parents ont été condamnés à de la prison ferme ! Et bien que croyez-vous qu’il arriva ? La Cour européenne des droits de l’homme a trouvé cela très bien, au nomde la nécessité « d’intégrer les minorités et d’éviter la formation de ‘’sociétés parallèles’’ motivées par la religion ou l’idéologie ».

Les« sociétés parallèles » ce n’est pas nous, nous sommes plus d’un million rassemblés ici, au contraire, les« sociétés parallèles », ce sont eux, c’est cette oligarchie internationale à la fois néo-marxiste et ultra-libérale qui veut nous imposer sa conception mortifère et marchande de l’individu et de la société.
Est-ce que c’est nous qui représentons un danger pour la société et qu’il faudrait soumettre à l’idéologie ?

Je dis que ce sont les idéologues qu’il faut soumettre à la réalité, et la première réalité, c’est que tout enfant a un père et une mère ; c’est le moment de ne rien lâcher !"

19 réflexions au sujet de « EXCLUSIVITE : "Mariage – Adoption – PMA – GPA – Endoctrinement des enfants : c’est tout ou rien" »

  1. Jérôme Comino

    Il est grand temps que les catholiques s’emparent de la question des réseaux criminels, car c’est ça le grand secret de la république et du parti socialiste.
    Il y a des livres sur le sujet il faut prendre le temps de les lire.
    “La tolérance avec le diable est un crime”, dit un proverbe anglais.

  2. oiseau rare

    superbe texte, bravo, très bien mais…deux questions ?
    1/pourquoi cette intervention a été annulée ???
    2/rien lâcher c’est bien beau, mais concrètement cela signifie quoi ??? quel bilan de ces deux impressionnantes manifestations? bilan proche de zéro: depuis ce matin on entends exactement les mêmes commentaires que pour la manif de janvier ! du copié-collé (à part sur les “incidents”); reprenez l’intervention de Hollande: quasiment mot à mot la même qu’en janvier.
    une nouvelle manif, alors: le résultat sera le même, quel que soit le nombre de manifestant !j’avais déja prévu l’inutilité de celle-ci. (il ne fallait pas être grand devin: juste un peu de jugeote et une bonne connaissance du fonctionnement de notre beau système démocratico-républicano-franc-maçon !)
    non, il faut passer à la vitesse supérieure, et proposer des moyens d’actions qui fassent peur au gouvernement ! mais qui voudra en prendre la responsabilité ? qui en aura le courage ??? qui sera prêt à se sacrifier (car bonjour la “répression”…
    je crains que poser la question ne suffise à donner la réponse…

  3. C.B.

    “Les couples de femmes pourront avoir accès à la PMA dans les mêmes conditions que les couples hétérosexuels.”
    Le droit français (pour le moment) était protecteur en ce sens qu’il n’accordait la possibilité de P.M.A. que pour les couples infertiles ou ne pouvant sans danger avoir un enfant (caractère qui doit -jusqu’à présent- être constaté médicalement).
    Cette prudence risque bien d’être balayée pour servir les caprices de quelques adultes.

  4. kralenblumenthalovitch

    C’est en effet le moment de ne rien lâcher, car tout va craquer.
    Mais pourquoi, depuis plus d’un demi-siècle, avons-nous tout lâché ???
    Depuis 50 ans, nous avons laissé partir :
    – l’autorité du mari sur la femme
    – la puissance paternelle, remplacée par l’autorité parentale
    – la notion de chef de famille
    – la transmission du nom patronymique, au profit du nom du parent qui reconnaît le premier l’enfant ; puis le nom d’usage !
    – la responsabilité du père dans la problématique de l’avortement
    – la responsabilité du père dans la gestion des affaires familiales et patrimoniales
    – la qualification pénale des pratiques homosexuelles
    – etc. etc. etc.
    Nous avons laissé partir les briques les unes après les autres, et maintenant que le mur s’effondre on voudrait tout retenir…
    Cela fait plus d’un demi-siècle que, dans le plus parfait silence, les ennemis de la famille et de la société chrétienne détricotent l’institution familiale !
    Encore une fois, notre combat a 50 ans de retard. Bravo toutefois à ceux qui le mènent, mais honte à ceux qui ont tout laissé filer !

  5. Blanbroks

    Ce qu’il faut faire c’est un boycott économique !! N’acheter que ce dont on a besoin, ne plus fréquenter les magasins pour le plaisir, etc… (bref comme dans le film Cristiada). Et avec tous ces manifestants, plutôt que d’être dans la rue, prendre directement l’Assemblée (au moment où tous les députés sont présents) !

  6. Maïe

    Wouah ! Génial, lumineux !
    Quel dommage que ce discours ait été déprogrammé.
    Mais le Salon beige est une autre tribune, tout aussi importante : nous lisons ici à tête reposée et sans une affreuse sono stridente ce texte parfaitement compréhensible même par des gens simples, si clair que tout le monde peut en garder quelque chose pour discuter avec ses proches.
    Si chacun d’entre nous fait circuler ce texte par mail (c’est gratuit !) alors c’est encore mieux qu’une tribune car des phrases entières seront reprises telles quelles dans des échanges de courrier.
    Je m’y mets.

  7. perchè_no

    Si je comprends bien, quoi qu’il en soit, tout est déjà joué :
    – les décisions de la CEDH s’imposent sur les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe
    – le droit à la PMA est automatique
    – la légalisation de la GPA est très probable
    – la CEDH a condamné l’Autriche à légaliser l’adoption au sein des couples de mêmes sexes
    – obligé les 47 Etats européens à autoriser le mariage transsexuel
    – etc.
    Si cette Cour a déjà comme l’affirme ci-dessus M. Puppinck un pouvoir au-dessus des constitutions de chaque pays européen, l’adoption du mariage pour tous se fera, au dessus de toute décision française. L’empêchement de la manifestation, et le comptage officiel ridicule, est donc une décision venue de bien plus haut que la clique minable de Hollande.
    Ai-je bien compris ?
    L’action à mener n’est-elle pas alors d’organiser une résistance bien concertée, à l’échelon européen, qui, si elle rassemble en proportion le même pourcentage de population que hier à Paris, pourrait peut-être renverser la vapeur … ?
    Autre chose, s’il vous plaît, ne jetons pas la pierre à Frigide Barjot, elle ne joue peut-être pas forcément les meilleures cartes, mais elle est en tout cas pour une très grande part celle qui a fait se rassembler à Paris et ailleurs, et pas qu’en France, plusieurs millions de Français en moins de 3 mois.
    J’ai remarqué d’ailleurs hier une bien meilleure organisation que le 13 janvier, sono beaucoup moins forte, bonnes interventions de personnalités, des services sanitaires (Ordre de Malte) que je n’ai pas vu du tout le 13 janvier …

  8. le Marchand Régis

    Je ne comprends pas qu’aucun Editorial ,’ait relayé en s’interrogeant la lettre de Monsieur Peyon sur ce merveilleux site qu’est Ligneazur.org et notamment l’onglet (Tombé la culotte), onglet Ordurier retiré comme par enchantement depuis.
    Avec la Théorie du Gender, est ce le rôle et la responsabilité de L’Education Nationale de s’occuper, à la place des familles de l’éducation sentimentale de nos enfants et de vouloir émanciper ces derniers du déterminisme familial ?
    Eh bien, je crains que mes enfants voient leur moyenne baisser car ils ne sera pas question qu’ils apprennent ce qui est contraire à nos valeurs !

Laisser un commentaire