Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religion / Science

Evolutionnistes/”créationnistes” : un débat confisqué (add)

Un article intéressant d'Enquête et débat revient sur un débat totalement occulté malgré la soi-disant liberté d'expression dont bénéficierait notre époque : le débat évolutionniste contre le "créationnisme". Les scientifiques évolutionnistes, tenants de la thèse de Darwin, ont peu à peu éjecté les scientifiques non-évolutionnistes de la scène scientifique, en imaginant de façon très ingénieuse l'insulte de "créationniste", en référence à la création du monde dans la Genèse, reléguant ainsi dans la sphère des illuminés de la foi tout scientifique qui aurait l'outrecuidance de ne pas adhérer aux thèses évolutionnistes. Ces scientifiques, tout sauf honnêtes intellectuellement, sont imprégnés de culture… marxiste, et leur but, avoué ou non, est d'éjecter Dieu de l'origine de l'homme. Les thèses évolutionnistes, dont certaines sont encore à prouver, sont pourtant enseignées telles quelles par l'Education nationale, et exclusivement relayées par la presse. L'article vaut la peine d'être lu en entier.

Sur le parti-pris évolutionniste, on lira avec intérêt un livre de Laurent Glauzy, préfacé par Serge de Beketch, "Le mystère de la race des géants - A la lumière du créationnisme"", qui a le mérite de poser les bonnes questions.

(Add ): le livre de Laurent Glauzy, épuisé, est refondu, complété, et réédité sous le titre "Les Géants de l´Atlantide – Révélations de l´archéologie interdite".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

23 commentaires

  1. le Créationnisme est infiniment plus recevable que l’évolutionnisme complètement crétin et auquel aucun esprit avisé ne peut souscrite tant la théorie est idiote [Je me dois de vous demander à l’avenir de modérer un peu vos propos, pour ne pas froisser les personnes qui vous lisent. Je vous ai validé un peu vite, la faute m’en revient donc, mais comme le mal est fait, je ne supprimerai pas votre commentaire. Bien à vous. MB]

  2. De toutes les façons, tout catholique récitant le Credo “Je crois en Dieu tout puissant, créateur du ciel et de la terre…” ne peut qu’être créationniste au sens premier du terme bien qu’il ait tendance à le cacher confronté durant un repas de famille à un beau-frère “évolutionniste” intimidé par le caractère soit disant scientifique de ses arguments (ou confronté au prof. de ses enfants et bien d’autres “autorités” éducatives ou autres.

  3. Cette invention du mot “créationniste” pour disqualifier d’emblée toute personne croyant à l’acte créateur de Dieu, est une très habile technique des évolutionnistes.
    C’est un peu comme “fachiste” en politique.
    Cela terrorise tout le monde, et au résultat les chrétiens n’osent plus dire qu’ils croient à l’acte créateur de Dieu. On passe son temps à s’excuser, à courber la tête, à voir tout ce qu’il y a de bon chez celui qui nous prend comme adversaire, et au final on n’annonce plus la bonne nouvelle de la Création.

  4. soutenir les ouvrages de Glauzy est aussi a pertinent que de recommander ceux de Léo Taxil sur la franc-maçonnerie ou ceux de Crombette sur le géocentrisme…
    il y a des bons textes de vulgarisation, comme ceux de Raffard de Brienne, ou de scientifiques (datés) comme G. Salet ou L. Laffont. Et des mitigés, comme le P. Blot ou M. Denton.
    Mais de grâce, ne faites pas la pub d’autodidactes qui enchaînent sottises sur sottises, sans aucune rigueur scientifique, cela n’est vraiment pas sérieux… [Je ne suis pas d’accord avec vous : le livre de Glauzy ne prétend pas être scientifique, mais se réfère en permanence à des scientifiques. Le fait qu’il soit autodidacte n’enlève rien à l’intérêt de ce qu’il écrit, et n’empêche nullement de lire aussi les auteurs que vous citez… MB]

  5. L’évolution selon les manuels de SVT : ils sont inexcusables !
    https://www.youtube.com/watch?v=0_-AKdUd2NY

  6. Ce serait trop demander d’avoir les deux ? Au risque d’être traité de “crétin” et d'”idiot” par jejomau, il y a à mon avis Création au départ, puis évolution conforme à la volonté de Dieu. [J’espère bien que personne ne vous traite ainsi que vous le dites sur le Salon beige ! Quant à “demander les deux”, comme vous dites, il me semble que la porte est grande ouverte, ou plutôt le serait si l’honnêteté scientifique présidait aux recherches plutôt qu’un parti-pris exclusivement évolutionniste. Pour l’instant, j’ai bien l’impression qu’on en est aux balbutiements des découvertes dans ce domaine, et qu’il serait contre-productif d’opposer systématiquement les deux points-de-vue. Je pense qu’un scientifique doit cultiver l’humilité pour progresser. Dogmatisme politique et réalisme scientifique ne font pas bon ménage ! MB]

  7. L’évolutionnisme n’a pas besoin de chaînon manquant pour être au sommet du développement de la niaiserie.

  8. A mon avis, il ne faut pas tomber dans l’excès, et savoir raison garder…
    Pour l’Église, dans l’ordre scientifique, une théorie de l’évolution est tout à fait admissible, étant bien entendu qu’elle est “théorie”, et à partir du moment ou elle ne refuse pas que Dieu est créateur. C’est ce que Pie XII avait déjà affirmé en son temps.
    une théorie “intelligent design”, si elle se veut scientifique et non idéologique, doit avoir la même humilité… elle n’est pas vraie seulement parce qu’elle dit le contraire de ce que pense ceux qui ne m’aiment pas…
    ma crainte, quand je visite le site “enquête & débat” c’est que sa seule ligne de conduite soit de prendre le contre pied de la pensée dominante… or celle-ci n’est pas forcément erronée.
    amitiés
    [Tout-à-fait d’accord avec vous. Un scientifique sans humilité peut être un danger pour la vérité. MB]

  9. Je propose aux internautes du Salon Beige de lire le livre
    Les Lois de l’Univers Divin.
    http://lumieresnouvelles.com/
    J’ai été tout simplement remplie d’enthousiasme et de louange pour Dieu à la lecture de ce livre.
    Et si la réponse n’était ni dans le créationisme ni dans l’évolutionnisme ?

  10. @fafounet
    J’ai lu le 1er tome de “La Révélation de la Révélation” de Crombette, tout est vérifiable (pour qui connaît l’hébreu et son étymologie copte) et les théories exposées sont conforment aux observations astronomiques et géologiques ainsi qu’à la théologie catholique.
    Je vais attaquer le tome 2 !

  11. “Ces scientifiques, tout sauf honnêtes intellectuellement”… ne sont pas en réalité des scientifiques et, en tout cas, n’ont pas l’esprit scientifique, lequel obéit à ces 2 principes :
    1) une théorie, quelle qu’elle soit, n’est scientifique a priori que si elle est réfutable, c’est-à-dire si elle peut être vérifiée par l’expérience. Sinon, elle n’est qu’une hypothèse parmi d’autres et non une vérité scientifiquement établie.
    2) quand une théorie est réfutée par l’expérience, cette théorie n’a plus aucune valeur de vérité.
    Les “scientifiques” adeptes de l’évolutionnisme ne peuvent donc se réclamer de l’esprit scientifique pour affirmer leur théorie, celle-ci n’obéissant pas au 1er principe.

  12. Pourquoi la théorie de l’évolution est-elle une croyance ?
    Nous avons vu avec une vidéo que les évolutionnistes, même docteurs en biologie, physique ou chimie, avaient le plus grand mal à donner des preuves de la théorie de l’évolution dans laquelle ils croient pourtant “parce que ce sont les faits”. Allons plus loin et demandons-nous à quoi convient-il de croire pour croire à la théorie de l’évolution.
    1. Il faut croire que les lois parfaites qui régissent notre monde sont le fruit du hasard.
    Il fallut pourtant les hommes les plus intelligents pour découvrir ces lois, de la gravité, de la relativité générale, de la thermodynamique, etc.
    2. Il faut croire que de rien peut émerger quelque chose
    C’est la théorie du Big Bang, d’une part, et la théorie de la soupe primordiale (dont il n’existe aucune trace) d’où aurait émergé la vie.
    3. Il faut croire que le hasard crée l’ordre
    Le hasard crée le désordre, le chaos, et pourtant les évolutionnistes croient le contraire de cette évidence scientifique.
    4. Il faut croire que l’adaptation des espèces est une preuve de l’évolution des espèces
    Personne ne nie l’adaptation des espèces à leur milieu, mais il n’existe aucune preuve que cette adaptation est généralisable au niveau du passage d’une espèce à une autre (poisson à reptile, reptile à oiseau, etc.)
    5. Il faut croire la datation des fossiles au carbone 14, au potassium-argon etc. alors qu’elles sont non scientifiques
    Il existe des centaines d’exemples de telles datations qui donnent des résultats contradictoires, ou totalement faux (de la lave de volcan actuelle datée à plusieurs millions d’années, un escargot actuel daté à plusieurs dizaines de milliers d’années, etc.).
    6. Il faut croire que la sélection naturelle est un processus créatif et non adaptatif
    La fonction crée l’organe selon les évolutionnistes, alors que tout démontre que l’organe crée la fonction, au contraire. Et la sélection naturelle est le tri parmi l’existant, non la création de nouvelles fonctions ou de nouveaux organes.
    7. Il faut croire que des mutations qu’on ne peut évaluer scientifiquement expliquent l’évolution
    La totalité des mutations connues et étudiées en laboratoires créent des dysfonctionnements et des appauvrissements des espèces, pas des améliorations.
    8. Il faut croire que ceux qui remettent en cause l’évolution sont des religieux dogmatiques et obscurantistes
    Il existe pourtant des centaines de docteurs en physique, chimie, biologie etc. qui remettent la théorie de l’évolution en question dans leur domaine d’expertise, mais qui sont exclus des cercles scientifiques dominants à cause de cela.
    9. Il faut croire que les innombrables preuves scientifiques qui remettent en cause la théorie de l’évolution ne sont pas scientifiques
    Erreurs de datation, multiples fossiles du précambrien, os de babouin retrouvé dans le squelette de Lucy, homme de Néandertal au moins aussi évolué que Sapiens Sapiens, tissus vivants de dinosaures retrouvés (alors que les évolutionnistes croient que les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d’années), etc.
    10. Il faut croire que la communauté scientifique ne se trompe jamais quand elle est majoritaire à penser la même chose
    Comme pour le réchauffement climatique, la dérive des continents, le renouvellement neuronal, etc.

  13. Le théorie de l’évolution est utilisé malhonnêtement pour nier Dieu. A l’image du golfeur qui réussi un tir en un coup, la balle ne peut arriver dans le trou sans la gravité. Mais que cette balle se mette à nier l’existence du golfeur par la découverte de cette gravité serai prétentieux et stupide.

  14. Allons bon, jejomau : vous sévissez jusqu’ici ? On peut – et doit – être créationniste et évolutionniste à la fois. Je crois que Dieu a créé l’évolution. Qui dit mieux ?
    Jejomau, qu’avez-vous à redire à cette formule ?

  15. En ce qui me concerne, je suis créationniste, tout simplement parce que je crois en la Parole de Dieu et que je La mets au-dessus de celle des hommes, ce qui est aussi un commandement de Dieu et qui est évidemment condamné par la franc-maçonnerie sataniste : “Satan, notre Père commun” (Voltaire). Darwin, pas plus que les francs-maçons, n’étaient là à la création du monde, leurs dires ne peuvent donc être certains. D’ailleurs, Darwin lui-même doutait de l’évolutionnisme. Comment pourrais-je croire en ses théories ? À l’inverse, Dieu y était.
    [“Darwin, pas plus que les francs-maçons, n’étaient là à la création du monde, leurs dires ne peuvent donc être certains.” Si je vous suis, je pourrais dire qu’aucun historien n’a assisté à la naissance de Louis XIV, donc l’existence de Louis XIV ne peut être certaine 😉 MB]

  16. @Caroline
    Vous m’avez devancé…
    En effet, la lecture du livre de Jean-Marcel Gaudreault “Les Lois de l’Univers divin”, est essentielle.
    Tout chrétien, ou toute personne désireuse de comprendre d’où on vient, où on est, et où on va devrait lire ce livre.
    … et, mais seulement dans un deuxième temps, je recommande aussi vivement la lecture de livre de Jean Phaure “Le cycle de l’humanité adamique”.
    Gaudreault puise les 2/3 de ses sources dans Maria Valtorta, ce qui est une excellent base de réflexion, puisqu’elle nous vient directement de Jésus-Christ. Il y a pire comme source…
    Pour ceux qui n’ont pas le temps de lire, juste un passage FONDAMENTAL, qui donnera le goût d’aller plus avant dans la lecture de Jean-Marcel Gaudreault, et de Maria Valtorta :
    Maria Valtorta “Leçons sur l’Epître de Saint Paul aux Romains” p 137-138 (leçon #23)
    http://www.maria-valtorta.org/Epitre/Epitre23.htm

  17. A l’origine, la Création suivie d’une évolution. Ça vous choque ? Pas moi.
    Marre d’entendre des gamins répéter à l’envie que lundi Dieu créa le ciel et la terre sans se poser la question de la durée de la journée. Quand à la journée concernant la création successive des poissons des oiseaux et autres animaux de la terre, elle colle avec la théorie évolutionniste qui fait naitre toute vie du fond des océans. On est déjà arrivé vendredi et certainement pas sur un claquement de doigt. L’Homme enfin pour quoi Dieu ne l’a -t-il pas créé et fait évoluer à partir d’une autre espèce en l’occurrence simiesque…. Bref je crois en Dieu qui est à l’origine de tout. Mais je crois également qu’il s’est “amusé”, désolé pour ceux que cela choque, à tout faire évoluer comme il l’a souhaité.
    Si l’on parlait des dinosaures, de leur apparition à leur disparition.
    Bon allez vive Notre Créateur et qu’Il envoie Son Fils au plus vite pour mettre de l’ordre dans ce joli foutoir devenu.

  18. Evolutionisme/Créationisme, c’est surtout un faux débat. Darwin lui-même n’opposait pas l’évolution à la création, comme en témoignent les dernières lignes de l’Evolution des espèces :
    “Il est intéressant de contempler un rivage luxuriant, tapissé de nombreuses plantes appartenant à de nombreuses espèces abritant des oiseaux qui chantent dans les buissons, des insectes variés qui voltigent çà et là, des vers qui rampent dans la terre humide, si l’on songe que ces formes si admirablement construites, si différemment conformées, et dépendantes les unes des autres d’une manière si complexe, ont toutes été produites par des lois qui agissent autour de nous. (…) N’y a-t-il pas une véritable grandeur dans cette manière d’envisager la vie, avec ses puissances diverses attribuées primitivement PAR LE CREATEUR à un petit nombre de formes, ou même à une seule ? Or, tandis que notre planète, obéissant à la loi fixe de la gravitation, continue à tourner dans son orbite, une quantité infinie de belles et admirables formes, sorties d’un commencement si simple, n’ont pas cessé de se développer et se développent encore !”

  19. L’histoire des géants se retrouve plusieurs fois dans les textes de la bible !
    https://effondrements.wordpress.com/2012/08/16/pourquoi-les-chretiens-croient-a-lexistence-des-geants-et-des-extraterrestres/
    Et qu’il existe d’autres entités dans le cosmos, un chrétien le sait pertinemment ! Les anges n’en sont-ils pas ?
    La science commence à comprendre qu’à côté de la particule, il y a l’anti-particule ! Pour un être humain aussi !
    Su le même site, un article truffé de commentaires intéressants sur la théorie de l’évolution :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/08/22/dieu-existe-t-il-ou-critiques-de-la-theorie-de-levolution/
    Avec Darwin les espèces n’existent plus. Mais l’évolution comment la définir ? En fait il y a deux définitions. Celles de la micro évolution et celle de la macro évolution. Car à l’intérieur des espèces il y a des variétés, des mutations mais qui ne durent pas : trèfle à 4 feuilles ou enfant ayant 6 doigts ou qui ne font pas progresser. Une orange sans pépin est peut être un avantage pour celui qui la mange mais pas pour la survie du fruit !….Ces variations ne sont pas transmissibles. On les appellent des micros évolutions. La macro évolution serait qu’un poisson par exemple se transformerait en reptile et ainsi de suite….On n’en a jamais vu ! Il manque toujours le chainon manquant ou intermédiaire ! Il n’y a pas de lignées évolutives qui deviendraient de plus en plus complexes. Par contre de nombreuses espèces disparaissent depuis que le monde existe.
    Pourquoi donc essaye-t-on d’imposer cette théorie de l’évolution ? Tout simplement pour nier la présence d’un créateur. Et l’idée des lois dans la nature venant d’un créateur impliquerait les lois de la cité.

  20. Pour France 2, les ancêtres de Jésus-Christ ce sont des « singes » !
    C’est en tout cas ce que la journaliste Karine Comazzi a précisé en commentant, dans le JT de 13 h du 27 août, un sujet sur la grotesque et désormais universellement connue “restauration” d’un portrait du Christ dans l’église de la ville de Borja en Espagne. Voici un extrait de son commentaire :
    « Un simple coup de pinceau et voilà Borja, petite commune espagnole de 5 000 habitants, qui devient le centre du monde. À l’église, le défilé n’arrête pas. On vient en nombre et de loin voir “la restauration”. Un Christ qui semble renouer avec ses ancêtres les singes. »
    Il fallait oser. France 2 l’a fait!

  21. La formule de “Dobro”: “A l’origine, la Création suivie d’une évolution” a l’air intelligente et raisonnable mais n’est ni l’un ni l’autre et est contraire à plusieurs phrases du Credo de Nicée dont “Et par lui (le Christ) tout a été fait”, “Créateur..de l’univers visible et invisible”.
    Il faudrait d’abord définir à partir de quand l’on parle de création et de quand l’on parle d’évolution. Peut-on dire que les mammifères résultent d’une évolution hasardeuse à partir des reptiles ou d’un autre groupe et non d’une création etc..?
    La réponse est plus dans l’idée que l’intelligence créatrice de Dieu est derrière chaque mutation génétique ou nouvelle étape de l’évolution et sous-tend ce que l’on appelle l’évolution.

  22. Sur les géants on peut aussi parler de la sourate 5 VERSET 22. Ils dirent: « Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons. »
    D’autre part, Il est troublant de trouver quelquefois des empruntes humaines à côté de celles de dinosaures comme celles aperçues dans le lit d’une rivière au Texas en 1930. Les hommes nous ont même laissé des œuvres où ils apparaissent en même temps que ces animaux. Comme dans la culture Maya ou sculptée sur les temples d’Angkor wat, Au nord du Botswana on a même découvert un serpent de 7 m taillé dans la roche ! Au Pérou, en 1961, on a rassemblé plus de 50 000 pierres gravées où on voit sans l’ombre d’un doute dinosaures en compagnie d’humains. (pierre d’Ica)
    https://www.youtube.com/watch?v=cwZvGV8yMDQ
    On pensait que ces animaux avaient disparu il y a 65 millions d’années à cause d’astéroïdes dont particulièrement un de 13 km de diamètre qui serait tombé dans la péninsule de Yucatan (sud-est du Mexique). Certains os émettent toujours une forte radiation. Serait-ce dû à une bombe nucléaire puisque ce genre d’armes semblent être décrites dans les anciens textes indiens ? Mais qui auraient voulu se débarrasser de ces dinosaures ? Actuellement on dénombre plus de mille espèces de dinosaures. Certains d’entre eux pouvaient peser plus d’une centaine de tonnes (un éléphant actuel ne dépasse pas 6 tonnes). Le mystère reste entier ! D’autant plus que la datation au carbone 14 n’est pas fiable !
    http://www.dailymotion.com/video/x27uf2j_alien-theory-hd-les-dinosaures_webcam?start=44

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services