Bannière Salon Beige
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

24-26 août : Journées Liturgiques de Randol

24 août à 8 h 00 min - 26 août à 18 h 30 min

Nées sous l’impulsion et avec les encouragements du cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, les Journées Liturgiques de Randol se veulent un temps et un lieu de formation et de réflexion de qualité.

Conscients que la grave crise que nous traversons aujourd’hui vient en particulier d’une grande ignorance du rôle nécessaire de la liturgie comme chemin de salut, le Père Abbé et les moines de l’abbaye Notre-Dame de Randol vous proposent des conférences de fond sur la liturgie.

Les conférences sont fondées sur l’enseignement de l’Eglise : l’apport du second Concile du Vatican, à travers sa Constitution sur la Liturgie, les textes du Magistère, la réflexion et les débats théologiques contemporains, notamment l’enseignement de Benoît XVI, selon l’« herméneutique de la continuité » qu’il a développée.

Ces conférences se déroulent dans le cadre de la vie régulière du monastère, à travers son cadre, sa liturgie et le temps consacré à la prière. Elles s’adressent donc à tous : prêtres, religieux, religieuses, séminaristes, laïcs engagés ou simples fidèles, désireux d’enraciner leur foi par une connaissance plus approfondie de la liturgie, afin d’en acquérir le goût et l’intelligence, pour la vivre ensuite au quotidien dans le monde.

Horaires et conférences proposées : (sous réserve de modifications)

La veille :
• 18H20 : Accueil et présentation : une brève histoire de la liturgie.

Premier jour :
• 8H50-9H45 : La liturgie, une échelle tendue entre le Ciel et la terre. On en est arrivé de nos jours à un paradoxe : il faut expliquer la liturgie, alors que c’est la liturgie qui devrait nous enseigner, de façon vivante, ce qu’est la vie chrétienne. On voudrait montrer ici que la liturgie est la porte du ciel, la vie spirituelle à son plus haut degré. La vie est communication et échange. La vie spirituelle est un commerce avec Dieu par la connaissance et l’amour, un « admirable commerce » La liturgie est elle aussi un « admirable commerce » entre Dieu et les hommes. Elle est une échelle entre le ciel et la terre, un « trou dans le ciel » : elle permet à Dieu de faire descendre ses dons vers les hommes et aux hommes de faire monter leurs prières vers Dieu.

• 11H25-12H30 : La Messe : célébration du sacrifice du Christ. Selon saint Thomas « L’Eucharistie est le sacrement parfait de la Passion du Seigneur, en tant qu’elle contient le Christ Lui-même en sa Passion. » Comment comprendre ce grand mystère à travers les Écritures et la réflexion théologique, sans faire l’impasse sur la présence réelle du Christ maintenant dans la gloire, et la réalité de la communion dans l’Eglise ?

• 14H50-15H50 : Initiation au chant grégorien. Alors que le chant grégorien a toujours été reconnu comme le plus parfait modèle de la musique sacrée, et « le chant propre de la liturgie romaine », il fait trop souvent figure de parent pauvre dans nos églises. Cette petite initiation voudrait donner quelques notions simples et pratiques pour faire goûter son caractère sacré, sa beauté et son universalité.

• 16H-17H10 : Le beau en liturgie. Le but de cet entretien est d’aider à la prise de conscience de ce que représente cette beauté dans le cadre liturgique. Que cette beauté est non pas une option mais une nécessité liée à la nature même de la Liturgie qui est toute orientée à la Louange de Dieu, source de toute beauté. Il s’ensuit des critères objectifs de beauté en matière d’art sacré, de musique sacrée et aussi la découverte d’une véritable pédagogie de la beauté que l’Église offre aux hommes de notre temps.

Deuxième jour :
• 8H50-9H45 : Signe et sacrement, mystère et prière. La liturgie est le lieu de la rencontre entre Dieu et l’homme. Si on se rencontre, c’est pour communiquer, échanger. Ce qui suppose des signes. Dieu nous envoie des signes : ce sont les sacrements ; nous lui répondons par notre prière au moyen de signes. Nous vivons dans un univers de signes. Les signes visuels : les logo etc. se multiplient ; pictogramme, icône, sigles.
Nous n’y faisons plus attention. La liturgie, c’est le Mystère du Christ dans le culte de l’Église, le Mystère du Christ et de l’Église. Comme le dit Dom Guéranger : « Les mystères restent mystérieux ; mais leur splendeur devient si vive que l’esprit et le cœur en sont ravis, et nous arrivons à prendre une idée des joies que nous apportera la vue éternelle de ces divines beautés qui, à travers le nuage, ont déjà pour nous un tel charme. »

• 11H25-12H30 : Art, architectures et objets sacrés. La liturgie est un art véritable, c’est-à-dire une manière d’exprimer des réalités plus profondes que celles qui tombent directement sous nos sens. Elle fait appel, pour cela, à toutes les ressources des arts humains. Mais la liturgie est l’Art par excellence, l’activité la plus haute de l’homme ici-bas, activité qui met en œuvre toutes les ressources de son génie pour “jouer”, devant Dieu, les réalités ineffables de notre Rédemption. Ce jeu est le plus sérieux qui soit, puisque d’une part il réalise ce qu’il représente ; et que, d’autre part, il est inspiré du Saint-Esprit lui-même. Il s’agit donc ici de passer en revue les instruments de ce jeu de la liturgie, et de montrer que la beauté leur est essentielle.

• 14H50-15H50 : Baptême et confirmation : une habilitation au culte chrétien. Le baptême et la confirmation sont tous deux ordonnés à la réception de l’Eucharistie, complément et achèvement de l’initiation chrétienne. L’Eucharistie elle-même, avant goût et gage de l’éternité, est ordonnée à la vie éternelle qui sera une vie liturgique, vie de louange, d’adoration et de glorification de Dieu sans fin. « Là, dit saint Augustin, nous nous reposerons et nous verrons ; nous verrons et nous aimerons ; nous aimerons et nous louerons. Voilà ce qui sera à la fin, sans fin »

• 16H-17H15 : Bible et liturgie. Quel rapport entre les deux ? Celui d’une même visée : celle de manifester l’Action de Dieu, l’une à travers les merveilles accomplies par Lui dans l’histoire Sainte, l’autre de rendre présente cette même Action divine au milieu des hommes à travers les sacrements et toute la Liturgie par la médiation de l’Eglise du Christ. Nous en aurons de nombreuses illustrations dans les écrits des Pères et de toute la Tradition chrétienne. De cette correspondance jaillit la lumière qui éclaire notre participation à la Liturgie.

Troisième jour :
• 8H50-9H45 : La Messe : participation au sacrifice de l’Église. Alors qu’on a remis en honneur le sacerdoce royal de tous les baptisés, il s’agit d’essayer de mieux comprendre la notion de participation active, déjà voulue par le Pape saint Pie X, pour entrer toujours davantage dans le mystère du sacrifice unique du Christ et de l’Eglise, puisque le Christ et l’Eglise c’est tout un !

• 11H25-12H35 : Art, signes, symboles et profondeurs spirituelles. Tout l’art chrétien s’est développé en fonction de la liturgie, en tant que celle-ci est l’expression de la foi de l’Église ; surtout de la foi en l’Incarnation du Verbe avec toutes ses conséquences. La sainte liturgie est cette même foi, vécue et “mise en œuvre” par le peuple chrétien sous la conduite de ses pasteurs. Dès l’origine, les fresques des catacombes, les mosaïques des édifices paléochrétiens témoignent de ces merveilles de Dieu . Et aussitôt après la paix de l’Église, en 313, c’est la floraison des basiliques, le développement des rites liturgiques, l’épanouissement du chant sacré. Le Moyen-âge verra l’apogée de l’art chrétien, avec l’architecture des églises, le renouveau de la sculpture, l’art du vitrail, etc. Les manuscrits, en particulier, conservés par milliers, calligraphiés et illustrés avec amour, depuis le viiième siècle jusqu’au xvième, nous racontent avec art la liturgie, son monde de symboles et sa profondeur spirituelle.

• 14H50-15H50 : Le « mouvement liturgique », de Dom Guéranger au second Concile du Vatican.

• 16H-17H15 : Les psaumes, voix du Christ et de l’Église. Le livre des Psaumes, le Psautier, a été créé par Dieu même pour être à jamais le recueil authentique des formules de la prière, de la prière liturgique mais aussi de la prière individuelle. C’est avec ces pensées-là, avec ces expressions-là que Dieu a voulu être loué et honoré. La communion à laquelle introduit la prière des psaumes est une communion au Christ, premier-né d’une multitude de frères, et donc une communion au Corps du Christ qui est l’Église. Ceci jusqu’au plein jour de l’éternité où nous chanterons sans fin le dernier verset du ps 150 : « que tout être vivant chante louange au Seigneur ! Alléluia ! »

• 18H30 : Conclusion.

Inscription et renseignements sur le site l’abbaye ou tel : 0 473 393 100

Détails

Début :
24 août à 8 h 00 min
Fin :
26 août à 18 h 30 min
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
https://randol.org/evenements-abbaye-randol-puy-de-dome/

Autres

Consentement
J'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande de création d'événement et je prends connaissance de la politique de confidentialité ci-dessus

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services