7 réflexions au sujet de « Europe : Gabin et Audiard visionnaires? »

  1. Daquin

    Excellent !
    posté par qq (pseudo: europeenne2009) qui ne sait pas écrire Gollnisch (dans la palanquée de mots-clés qu’il met)
    en parallèle avec diverses vidés.
    Il semble considérer celle-ci comme simplement amusante.

  2. qiq

    Ce film-culte (tiré d’un roman de Simenon) est récemment passé plusieurs fois sur la chaîne parlementaire LCP, belle leçon de civisme et pas mal de perles :
    “- Je vous reproche simplement de vous être fait élire sur une liste de gauche et de ne soutenir à l’Assemblée que des projets d’inspiration patronale.
    – Je suis un patron de gauche ! Je tiens à vous l’apprendre.
    – Il y a aussi des poissons volants mais qui ne constituent pas la majorité du genre.”
    “La Politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certain d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier. Un métier qui ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiterait et qui nécessite de grosses mises de fonds. Une campagne électorale coûte cher. Mais pour certaines grosses sociétés, c’est un placement amortissable en quatre ans. Et pour peu que le protégé se hisse à la présidence du conseil, alors là, le placement devient inespéré. Les financiers d’autrefois achetaient des mines à Djelizer ou à Bazoa. Et bien ceux d’aujourd’hui ont compris qu’il valait mieux règner à Matignon que dans l’Oubangui, et que de fabriquer un député coûtait moins chez que de dédommager un roi nègre.”
    « Tout antisémite a son juif, tout anti-clérical peut bien avoir son curé. »
    Qui oserait dire ça aujourd’hui ?
    Le rôle de Gabin est inspiré, paraît-il, de Poincaré et de Clémenceau. Quant à celui de Bernard Blier…

  3. Yvon

    Oui à l’Europe de nos pères
    Oui à l’Europe chrétienne
    Oui à l’Europe des peuples
    Oui à l’Europe des travailleurs
    Non à l’Europe des spéculateurs
    Non à l’Europe des lapideurs
    Non à l’Europe des délocalisateurs
    Non à l’Europe des esclavagistes
    Vive la France chrétienne
    Vive l’Europe chrétienne

Laisser un commentaire