Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Etats-Unis : ces morts après guerre

Les chiffres des suicides des anciens militaires américains sont atterrants : chaque jour, 17 d’entre eux se suicident, soit 120 par semaine, soit encore 6256 par an… Ce dernier chiffre est à comparer à cet autre : 3525 soldats morts au combat en plus de quatre années de guerre en Irak (étude intéressante ici).
La cause essentielle de cette hécatombe est la santé mentale de ces anciens combattants :

"Tout le monde ne revient pas de la guerre blessé, mais au bout du compte personne ne revient égal à lui même".

Le terrorisme connu aujourd’hui sur les théâtres d’opérations par les militaires, continue à tuer les citoyens chez eux. Subrepticement, il touche ainsi aussi les proches et les familles de ses nouvelles victimes et contamine par capillarité la société américaine. Jusqu’où? La volonté de se battre davantage ou de capituler?

Lahire

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Ces chiffres sont intéressants et atterrants effectivements. Cependant pour être complets et mis en perspective pour une analyse complète, il serait bien de connaître les mêmes chiffres pour les Irakiens, militaires et civils.

  2. des chiffres dramatiques en effet mais la conclusion est un peu rapide:
    “contamine par capillarité la société américaine. Jusqu’où? La volonté de se battre davantage ou de capituler?”
    Je vis aux US et mon sentiment est que la société, même si elle est aujourd’hui en majorité contre la guerre, ne semble pas vraiment contaminée et est encore prête à accepter beaucoup de morts. La guerre est loin vue d’ici et c’est une armée de métier. Les choses seraient sûrement différentes s’il y avait un service national.

  3. Cela tient surtout au fait que les Américains sont de piètres soldats. Je le sais, j’en ai eu sous mes ordres, pas plus tard que l’an passé! Et je les ai cotoyés largement en Afghanistan. Autant dire qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que, après un déluge de bombes au napalm et des tonnes de roquettes dans les dents, les Talibans, équipés de bric et de broc, tiennent encore tête aux Américians plus de 6 ans après avoir été soit-disant évincés d’Afghanistan par l’armée US.
    Ce n’est pas dans l’armée française qu’on trouvera 6000 suicidés par an, et pourtant des opérations à l’extérieur on a fait bien plus que l’oncle Sam…

  4. Il s ne mouraient pas tous, mais tous etaient frappés.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services