Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Et si Emmanuel Macron était au service de la stratégie de François Hollande ?

MLes gazettes relaient la rupture d'Emmanuel Macron avec François Hollande, qui en aurait le blues.

Pourtant, en mai dernier, Mediapart annonçait que tout ceci n'était qu'un subterfuge :

"Le subterfuge convenu entre les deux serait qu’Emmanuel Macron mènerait la campagne qu’il souhaite, sur un registre qu’affectionne aussi le Medef, celui du 'ni gauche, ni droite', et qu’il annoncerait à l’horizon de février 2017 qu’il pourrait, s’il était éliminé au premier tour, se rallier à François Hollande, si ce dernier accédait au second".

Dans l'hypothèse où Emmanuel Macron roulerait pour François Hollande, il pourrait appeler à voter pour lui. Ainsi, François Hollande miserait sur son protégé pour récupérer des voix le moment venu. Selon Mediapart, en mai 2016, le ministre de l'Économie serait prêt à annoncer sa candidature et François Hollande serait au courant.

Partager cet article