Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Et pourquoi pas en profiter pour plus de vie intérieure?

Lu ici :

""Trois minutes, trois heures, trois jours… Combien de temps tiendrez-vous ?" Les 12e "journées sans téléphone portable" proposent à chacun, de lundi à mercredi, de tenter de prendre ses distances avec cet outil qui "empiète petit à petit sur notre vie privée". "Ce n'est pas une croisade anti-portable", assure Phil Marso, écrivain à l'origine de ces journées lancées pour la première fois en février 2001 et qui s'est fait connaître en publiant en 2004 un livre insolite rédigé en langage SMS.

L'objectif est davantage, assure-t-il, de réfléchir à notre usage du portable avec comme thématique, cette année, le travail. "Cet outil empiète petit à petit sur notre vie privée. Plus grave, la frontière entre le temps du travail et le temps pour se consacrer à son entourage, à soi n’existe plus ! Non aux cadences infernales des emails, des SMS, des appels intempestifs des patrons !", écrit-il dans son appel à ces "Journées sans portable".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Trop facile ! Ma femme me dit assez souvent de consulter de temps en temps mon portable, pour que je me rende compte que cela me serait facile de prendre des distances avec un machin que j’utilise peu.
    Autre challenge : prendre de la distance avec l’ordinateur. Difficile quand il constitue à la fois un outil de travail et un loisir (et surtout quand le second prend le pas sur le premier…).

  2. je pense que, du point de vue familial, le téléphone portable est pire que la télévision.
    Autrefois, on accusait la télé d’être une tierce personne, causante et enseignante, au sein de la famille.
    Aujourd’hui, le téléphone parle moins, mais il est individualisé à l’extrême (alors que la télé était au moins un spectacle à plusieurs). Madame a SON téléphoné, SES emails, SES sms. A toute heure, elle est sollicitée par ses copines, ses collègues de bureau, son patron. Elle n’échappe plus à personne … sauf à son mari et à ses enfants !
    Messieurs, faites éteindre le téléphone de votre femme dès qu’elle rentre chez vous…

  3. Pour ma part, c’est sans Facebook et sans blog en Carême et Avent. C’est pas mal…

  4. Je suis d’accord avec cadence infernale, si seulement le téléphone n’existait pas ! Moyen je ne répond carrément plus si ce n’est pas le moment.
    A quand les journées sans iPad ? Sans internet ?

  5. Je suis d’accord avec vous, cependant, il est parfois difficile de s’en passer.
    Votre patron, vos clients: bref la spirale infernale…
    Merci

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services