Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Et maintenant, on s’en prend à la bienheureuse Mère Térésa

MtDe la cathophobie à l'état pur : Un chercheur (quel titre!) s'en prend à Mère Térésa, une religieuse tellement reconnue de son vivant dans le monde entier qu'elle reçut le prix Nobel de la Paix, sans doute à une époque où ce même monde était empli d'imbéciles qui attendaient leur messie en la personne de ce chercheur. Celui-ci n'hésite pas aujourd'hui à prétendre remettre en cause la béatification de Mère Térésa!

L'hommage du vice à la vertu :

"Serge Larivée, chercheur du département de psychoéducation de l’Université de Montréal, remet en cause la béatification de Mère Teresa, obtenue en 2003 grâce au pape Jean-Paul II, dressant un portrait peu flatteur de la religieuse, entre argent sale, positions ultra-réactionnaires et miracle frelaté.

L’article intitulé "Les côtés ténébreux de Mère Teresa", qui va être publié dans la revue Studies in Religion au mois de mars, n'est pas à l'avantage de Mère Teresa. Les conclusions de Larivée et ses deux collègues se basent sur la lecture de 500 ouvrages évoquant la vie de la religieuse décédée en 1997 à Calcutta (Inde).

Grosso modo, Mère Teresa acceptait l’argent des dictateurs, ne voulait pas entendre parler de divorce ou d’avortement et laissait les malades souffrir dans ses institutions caritatives à l’hygiène douteuse.

Larivée confie à Lapresse.ca que "dans ses centres d'hospitalisations, les patients étaient laissés à eux-mêmes. Ils recevaient peu de soins palliatifs ou de médicaments pour soulager leurs douleurs, car pour Mère Teresa, souffrir rapprochait de Dieu". Il note également qu’elle "s'est opposée aux interruptions de grossesses des femmes bosniaques qui avaient été violées par des Serbes" (etc, etc.)…"

A lire également les quelques commentaires à cet article de lecteurs qui remettent l'individu à sa place :

"Il est intéressant de voir que toutes les personnes qui "témoignent" de soi-disant impostures de Mère Teresa n'ont jamais mis les pieds dans ses centres …  J'ai moi-même travaillé comme volontaire durant de longs mois dans le centre pour enfants et le mouroir de Calcutta ainsi que dans dfifférents centres à travers le monde et je peux attester que tous ces "faits"  – non étayés d'ailleurs, ce qui n'est pas digne de chercheurs, – sont absolument faux.

Quant au commentaire qui précède prétendant que le mouroir était à qq ms d'un hopital qui lui aurait proposé des analgésiques qu'elle aurait refusé, c'est du délire total ! Cette personne n'a jamais mis les pieds à Kalighat ! Il n'y a aucun hôpital dans les environs, et tous les médicaments utilisés étaient forcément offerts gratuitement puisque les soeurs ne vivent que de dons ; nous utilisions (et c'est toujours le cas) toujours des analgésiques pour tous les patients ; quelle stupidité de dire que mère Térésa trouvait que la douleur devait être acceptée pour se rapprocher de Dieu ! Pourquoi aurait-elle passé sa vie à créer des centres pour justement soulager toutes ces personnes !! Et en plus, au nom de quel Dieu leur aurait-elle demandé d'accepter une souffrance inutile ? Tous les malades qui sont presque exclusivement des intouchables sont hindous ou musulmans  et la plupart ne savent même pas qu'ils sont accueillis par des chrétiens !! La première chose qu'on nous apprend au "mouroir", c'est de savoir comment accueillir et soigner les personnes selon leurs coryances (eau du gange pour les hindous, nourriture spéciale pour les musulmans etc …)

Ces chercheurs et ces commentateurs, on les attend toujours à Calcutta : qu'ils prennent un tablier et viennent travailler au mouroir avant d'accuser sans rien savoir !"

ou encore :

"Mr Larivé, chercheur…LOL. tout est dit!! Facile de refaire l'histoire enfermé dans un bureau. Facile de critiquer avec sa mentalité d'occidental…! Combien de morts supplémentaires, de familles laissées dans un total désoeuvrement, combien d'enfants abondonés…?? Facile de critiquer… Messieurs, prenez vos batons de pélerins et essayez de faire un centième de ce qu'elle(s) font…Nous en reparlerons…"

Et cette question en conclusion qui résume tout :

"J'aime pas les branleurs qui critiquent depuis leur bureau des gens qui ont donné leur vie pour leur prochain. en même temps, il est vrai que certains aspects de l'action de mère térésa peuvent être critiqués (bien qu'ils n'effacent en rien ce qu'elle a fait de bien). Question pour M. Lariviste: pensez-vous que le monde serait un meilleur endroit s'il était empli de gens comme vous, ou de gens comme mère Teresa?"

Partager cet article

22 commentaires

  1. Son côté ténébreux, ce ne serait pas plutôt qu’elle refusait le monde, ses facilités et les progrès incessants de la culture de mort, de plaisirs et de chair ?
    Moi ce côté ténébreux, je le trouve plutôt lumineux.

  2. Pardonnez ce hors sujet mais il me semble intéressant de faire connaître la réflexion de ce professeur de droit quant à la décision du CESE
    http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Petition-irrecevable-le-previsible-et-l-inattendu
    Les deux rapports sur le CESE sont à lire. Les références sont données et tombent sur les passages !
    Merci.
    Il fallait entendre hier soir Mélenchon traitant Benoît XVI d’assassin de la pire espèce !
    Rien ne nous sera épargné. Un seul espoir, le 24 mars nous devrions avoir un Pape !
    En prévision Hollande espère faire rentrer l’armée !

  3. Pourquoi il ne dénonce pas celui d’Obama qui l’a reçu à peine élu sans avoir rien fait et maintenant prouve le contraire en fournissant des armes aux mercenaires qu’ils appellent “rebelles ” pour leur projet mondialiste .
    Idem
    Celui du parlement européen qui prouve le contraire

  4. C’est un intellectuel québécois: rien d’étonnant.
    La Belle Province est un foyer d’anticléricalisme déchristianisé.

  5. mais de quoi se mêlent ces gens qui ne sont pas de l’église… dites moi qui vous êtes et nous en reparlerons… idem sur tous les commentaires sur le papes

  6. C’est faire trop d’honneur et de publicité à ce genre d’élucubrations. Reprocher à Mère Térésa de refuser le divorce ou l’avortement c’est bien dans la tradition de l’Église.
    Bien sûr que cette attitude choque les laïcards, les libertariens, les francs-maçons.
    De toutes les façons l’Église ne reviendra pas sur sa béatification. Quand au prix Nobel de la Paix, il est bien mieux porté par cette sœur qui a passé sa vie à s’occuper des pauvres (même si les moyens financiers et sanitaires manquaient) que par un Obama à la solde des puissances d’argent ou l’institution européenne qui ne cesse d’appauvrir les pays qui la composent et instaurer une dictature matérialiste.
    Bah, mettez cet ouvrage à la poubelle et passez à autre chose.

  7. le ” locataire d’en bas ” s’affole !
    C’est bon signe !! N’ AYEZ PAS PEUR !
    Jésus a dit ” je serai avec vous jusqu’à la fin des temps ”
    Qu’ils s’agitent dans leur mare puante !
    S’ils ne reconnaissent pas l’existence de Dieu , il s’y noieront

  8. On lit ça ces accusations, et on compare avec les images des Indiens de différentes religions en deuil après le décès de Mère Térésa… On voit vite qui a a compris quoi. Il n’avait qu’à aller faire ce qu’elle n’a soi-disant pas fait…

  9. Mais de quoi se mêle cet individu !!!!!!Pour qui se prend-il???

  10. À quel titre ce “chercheur du département de psychoéducation de l’Université de Montréal” (chercheur en quoi? psychologie? sociologie?) s’est-il intéressé à ce sujet?
    La méthodologie de recherche est peu développée: “Les conclusions de Larivée et ses deux collègues se basent sur la lecture de 500 ouvrages évoquant la vie de la religieuse”. Depuis 1997 (ça fait quinze ans), il n’y aurait eu que 500 ouvrages écrits dans le monde entier sur cet ancien prix Nobel? Quelle sélection parmi les titres disponibles? en fonction de quels critères?
    Cette “étude” semble bien légère: trois universitaires en mal de buzz et d’argent?

  11. Une chose est sûre, c’est que les nobels reçus par Obama, Al Gore, et le Giec, sont totalement bidons, ça au moins, pas de doute!
    À mon avis, quand on voit aujourd’hui à quoi sert ce Nobel de la paix, quand on voit ce qui fût dit pendant le gala à Oslo pour la remise du prix à Al Gore…
    Le nobel de la paix, aujourd’hui? Il est complètement discrédité! Alors si ce gars se croit qualifié pour enlever un nobel, ben qu’il le fasse. Ça n’enlèvera rien à la sainteté de cette femme.

  12. n’y avait il pas un dicton indiquant “la bave du crapaud n’atteint pas l’aile de la blanche colombe” alors laissons les crapauds et les loups crier dans le vide ; nul ne les entend gémir en fait de jalousie haineuse.
    c’est bien bas comme attaque.

  13. Le 5 Septembre, le jour de la mort, ou de la naissance au ciel,de la bienheureuse Mère Teresa de Calcutta a été désigné par la résolution de l’ONU A//67/L.45* comme la Journée internationale de la Charité.

    L’ASSEMBLÉE PROCLAME LE 5 SEPTEMBRE, JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA CHARITÉ
    ET 2013-2022, DÉCENNIE INTERNATIONALE DU RAPPROCHEMENT DES CULTURES
    L’Assemblée générale a proclamé le 5 septembre, Journée internationale de la charité et la période 2013-2022, Décennie internationale du rapprochement des cultures.
    Ces décisions ont été prises au cours d’une réunion consacrée à un large éventail de questions allant de la culture de paix à l’autonomisation des peuples en passant par la coopération entre l’ONU et les entités régionales et les moyens civils à mobiliser pour les situations postconflictuelles. Huit résolutions ont été adoptées sans vote, dont une sur la construction du mémorial permanent à la mémoire des victimes de l’esclavage et la traite transatlantique.
    Par un de ces textes , l’Assemblée décide donc de proclamer le 5 septembre Journée internationale de la charité et invite tous les États Membres, les organismes des Nations Unies et les autres organisations internationales et régionales, ainsi que la société civile, à célébrer comme il convient la Journée internationale, en encourageant la charité, notamment par des activités pédagogiques et de sensibilisation. Le 5 septembre est la date à laquelle Mère Teresa est morte, il y a 15 ans.
    Source:http://www.un.org/News/fr-press/docs//2012/AG11329.doc.htm

  14. C’est excellent comme attaque : le Malin n’attaque jamais sans raison quelqu’un… a fortiori un bienheureux.
    Voilà qui est réconfortant sur la sainteté de Mère Thérésa !

  15. Serge Larivee est un athée militant renommé dans le milieu “libre penseur” québécois pour sa hargne antichretienne (ce dont ils sont contents). De plus, il ne fait que ressortir les accusations malicieuses de Richard Dawkins s’il y a quelques années. “Googlez” son nom et athée et vous verrez pourquoi ce sinistre personnage lance son brûlot antichretien. De plus, le choix du journal “La Presse” de publier son venin à la une n’est pas un hasard. L’un des éditeurs en chef, Mario Roy, vient coup sur coup, de publier des éditoriaux atheistes qui réclament la fin de toutes les religions. Une campagne hostile digne des heures les plus sombres de la IIIe république, est en cours. Chrétiens, indignez-vous et dénoncez!

  16. Malheureusement, il n’y a pas que ce chercheur qui tente de salir (ou minorer) les vertus de Mère Teresa. Il y aussi tous les chercheurs scientistes de la “Psychologie évolutionniste” qui s’évertuent à expliquer toutes les vertus humaines par l’effet de la sélection naturelle darwinienne agissant sur le cerveau!
    Malheureusement nombre de ces chercheurs (avec l’argent de la très syncrétique et gnostique “Templeton Foundation”) travaillent à “Notre-Dame University”, la principale université catholique des USA (qui a son club d’étudiant(e)s gays et où la pièce à succès, reprise maintes fois, est “Le monologue du vagin”!)
    Pour avoir une idée des dires de cette psychologie évolutionniste voir : http://www.sciencedaily.com/releases/2012/07/120711123001.htm
    Cet article commence par : “What can explain extreme differences in altruism among individuals, from Ebenezer Scrooge [personnage au cœur sec, de Dickens] to Mother Teresa? It may all come down to variation in the size and activity of a brain region … ”

  17. Écœurant: même des “théologiens catholiques” participent à la curée…
    (extrait de http://voir.ca/daniel-baril/2013/02/26/mere-teresa-2-le-doyen-de-theologie-donne-du-credit-a-letude/):
    ” Suite à l’incroyable tempête médiatique suscitée par l’article de Serge Larivée et ses collègues sur les « côtés ténébreux de mère Teresa » (voir Mère Teresa: quand les faits dissipent l’odeur de sainteté), la Faculté de théologie et de sciences religieuses (FTSR) de l’Université de Montréal a reçu de nombreux appels et courriels qui ont amené LE DOYEN, Jean-Claude Breton, a faire une mise au point sur le blogue de la Faculté. En gros, le commentaire donne du crédit aux trois chercheurs ainsi qu’à leur interprétation des faits. En voici l’essentiel”:
    « Ces professeurs ne sont pas de la FTSR, mais ils ont la compétence requise pour faire le travail qu’ils ont accompli.
    Quel est le sens de la recherche qui a mené à cet article? Les auteurs s’en expliquent et ils cherchaient des témoins d’altruisme dans le monde actuel. Mère Teresa leur était apparue un modèle possible, mais qui n’a pas bien survécu à un examen un peu plus serré.
    Que dit cet article au sujet de Mère Teresa? Pas grand-chose de plus que ce qui était déjà connu, puisqu’il reprend des études déjà publiées pour proposer son point de vue. Les questions soulevées au sujet de Mère Teresa circulent déjà depuis de nombreuses années et reçoivent une attention plus ou moins attentive, selon les convictions préalables des personnes.
    Est-ce une bonne recherche? La recherche est meilleure que le laisse entendre les articles qui en parlent. On pourrait reprocher peut-être l’emploi abusif d’un mot ou l’autre, mais en général, le texte se défend bien et pose des questions sérieuses à envisager dans tous les cas où on veut accorder la sainteté de façon précipitée.»
    Conclusion de mes deux mails : Une grande partie de l’Enseignement supérieur catholique est malade. Si au moins toutes les apostasies pouvaient rester “silencieuses”!

  18. avantage des mensonge aussi gros ! quiquonque a le moindre parcelle d’intelligence n’y crois pas
    problem encors faudrais t’ils qu’ils la fasse fonctionner !

  19. Serge Larivé au magazine Quartier Libre en 2009: “je considère que les religions sont l’une des plus grandes escroqueries que l’univers ait générées”…
    Encore une étude absolument pas partisane !!
    A lire une belle réponse à ce Serge Larivée: http://quebec.huffingtonpost.ca/carl-langelier/la-sainte-crucifiee_b_2774960.html?utm_hp_ref=tw

  20. quelle quantité de tarés en ce moment! c’est à croire qu’ils n’ont rien à faire sinon dénigrer

  21. Jean-Claude Breton, doyen de la faculté de théologie de l’Université de Montréal, fait partie de l’aile libérale la plus radicale des progressistes soit-disant chrétiens au Québec. Il fait partie de ceux qui attaquent Benoît XVI comme ici, à l’occasion de Dominus Jesus.
    http://www.culture-et-foi.com/dossiers/dominus_jesus/index.htm
    Alors, lui aussi, pour ce qui est de l’honnêteté intellectuelle, on repassera.

  22. En passant, la revue “Studies in Religion ” a un nom en français… C’est une revue bilingue.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services