Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Et le Sacré-Coeur sur le drapeau français?

Ce serait une façon bien française de donner suite à cette proposition d'un ministre italien :

Scf "Le vice-ministre italien des Transports propose d'ajouter un crucifix au drapeau national, afin d'affirmer "le droit de l'Europe de retrouver sa propre identité" (…)

Le ministre des Affaires étrangères Franco Frattini, qui est membre du Peuple de la Liberté (PDL, droite, parti de Silvio Berlusconi) a qualifié cette proposition d'"attrayante". "Neuf pays d'Europe ont déjà le crucifix dans leur drapeau, il s'agit donc d'une proposition extrêmement normale", a-t-il ajouté".

Partager cet article

25 commentaires

  1. Oui, c’est une idée de bon sens.
    On retrouve ce genre de drapeaux dans les défilés du Front National et aussi chez les sympathisants du Mouvement Pour la France (qui a dans ses rangs une majorité de catholiques pratiquants).
    Il me semble d’avoir déjà vu cela aussi dans un meeting de l’UMP… Je me trompe ?

  2. Parfait. je suis entièrement d’accord ; Espoir et Salut de la France inscrit autour du sacré coeur. Voilà une idée très bien venue .

  3. vous êtes un peu provocateurs…
    je crois que la fleur de lys serait suffisante
    (respectée par les scouts, quelles que soient leurs obédiences)

  4. Une chose est d’avoir une croix dans le drapeau de son pays.
    Une autre chose est d’en apposer une sur un drapeau qui, EN SOI, porte les couleurs de la révolte contre Dieu. Le drapeau français, d’un simple point de vue historique, porte les couleurs de la Révolution, c’est-à-dire de la révolte contre Dieu (abstraction faite de la dimension politique).
    Mettre le Sacré-Cœur (ou une Croix) sur le drapeau français, c’est presque blasphématoire.
    [Suivez ce lien : http://www.salve-regina.com/Histoire/Histoire_sacrecoeur.htm
    Lahire]

  5. A bebert : rien n’appartient au Diable… Pas même le chiffre 666, ou le symbole du serpent qu’on retrouvent dans la Bible pour désigner tout autre chose que des éléments maléfiques.

  6. L’ancien drapeau de la France était : une croix blanche sur fond bleu. Pourquoi ne pas reprendre ce drapeau historique qui rappelle les racines chrétiennes de la fille aînée de l’Eglise ? Le Drapeau Tricolore reste de la drapeau de la Révolution anti-chrétienne.

  7. @ Bourgignol
    La Révolution Française n’a pas la propriété de ces couleurs : le bleu et le rouge sont les couleurs de la ville de Paris, certes c’est un peu Jacobin, le blanc du roi est au milieu.
    La cocarde était certes révolutionnaire, pas les couleurs en tant que telles.

  8. Non, ce n’est pas balphématoire d’apposer le Sacré-Coeur sur les couleurs du drapeau français. C’est Notre-Seigneur Lui-même, qui demande à Claire Ferchaud que Son Sacré-Coeur doit peint sur le drapeau national, pour cela Claire Ferchaud, en 1917, écrit à Raymond Poincaré.

  9. Pourquoi ne pas préciser que le ministre qui propose cela est membre de la Ligue du Nord ? Il y a quelques temps, certains ici avaient des propos très durs contre ce parti et son supposé anti-catholicisme.

  10. Bleu blanc rouge étaient les couleurs de
    la livrée des gens de la maison du Roi qui en avait le privilège.
    Le drapeau de la France avec le Sacré-Coeur de NSJC serait une réparation et un symbole de la force retrouvée de la France et de son peuple.
    Un jour, si Dieu veut.
    C’est déjà mon drapeau.

  11. Merci à Lahire pour le lien vers un texte dont le moins qu’on puisse dire, est qu’il présente d’étonnantes lacunes documentaires…
    Où est la mention du décret du Saint-Office de 1920, qui déclare que les “prétendus faits de Loublande ne peuvent être approuvés”? Désapprobation confirmée de nouveau sous Pie XI et Pie XII…
    [Mauvais peut-être, mais documenté et honnête en mettant des liens vers mes sources. En attendant les vôtres qui vous servent de rampe de lancement qui vous permet de tout démonter… sans rien reconstruire. Procédé instructif, mais hélas diaboliquement bien connu et qui ne fait aucunement honneur au site que vous mettez en lien… Lahire]
    Le tricolore est et reste le drapeau de la République française, l’étendard de la Révolution: y apposer le Sacré-Coeur revient à réaliser l’union sacrilège de l’Eglise et de la Révolution. Et le comportement politique de ceux qui marchent sous cette bannière ne le dément pas: nos catholiques nationalistes ne démentent certainement pas ce qu’écrivait le Comité de défense religieuse en 1915: “Les catholiques ont le culte du Sacré-Coeur; quand ils l’associent au drapeau français, ils entendent donner à ce drapeau la plus grande marque d’amour et de vénération”…
    Le message de 1689 s’adresse au “Fils aîné du Sacré-Coeur”, au Roi de France, et pas à la “Nation”. Quand les catholiques en auront assez les dindons de la farce libérale, ils comprendront peut-être que LA GRÂCE NE VA PAS CONTRE LA NATURE: ni la Révolution, ni la République ne sont baptisables.

  12. En ce qui me concerne, je rêve qu’il y ait sur la partie blanche de notre drapeau la fleur de lys.
    Puis-je émetttre un autre rêve qui est celui de bien des Français ? Que le Roi revienne sur la trône de France, l’Aîné des Capétiens, le Roi de France légitime descendant de Louis XIV par son petit-fils, Philippe d’Anjou.
    Oui, vive la fleur de lys et vive Louis XX !

  13. Les “apparitions” de Claire Ferchaud n’ont jamais été authentifiées par l’Eglise. Celles de Jeanne d’Arc, oui. J’aime mieux l’étendard de la sainte canonisée, libératrice et patronne de la France chrétienne.

  14. Le drapeau légitime de la France est le drapeau blanc, c’est celui de la Restauration de Louis XVIII puis de Charles X, le dernier souverain légitime à nous avoir gouverné, et qui a été chassé en 1830 par les “royalistes” révolutionnaires orléanistes, qui s’empressèrent de brandir l’infâme bleu blanc rouge.
    [Inutile de maintenir le reste, les procès d’intention et autres n’ont pas droit de cité ici. Lahire]

  15. A Lahire,
    Il suffit de demander… Voici le lien vers le texte du décret:
    http://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:ygxuVbFTKbIJ:ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/18/98/43/quicumque/Documents.pdf+loublande+decret+1920&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESiIRh8F45XGnY8zvQ5lsLETGasl2KCk2LtJ__11LV-W6dqG-p7DnQqcf3I1PR9x2Obo9DdvC7rkDCucyeQgDIXLV4HS4KJsEmxn-bviEB_U9kgw4WKZI_pQr173gB7f1w0BSUZW&sig=AHIEtbQ1RpgWpW2v-iHQ70A_oFMm2o5CPg
    Si ça ne marche pas, taper dans Google “loublande decret 1920”, c’est la première réponse, normalement.
    La teneur de cette source est confirmée dans le livre de C. Mouton-Raimbault.
    Le décret a ensuite été confirmé trois fois, en 1929, 1939 et 1940, selon l’Histoire du Diocèse de Poitiers (p. 290, sur Google books).
    http://books.google.fr/books?id=E90b9DJK-b4C&pg=PA289&lpg=PA289&dq=loublande+office+1920&source=bl&ots=9c70zjS9zD&sig=dGASSyfx5cjBj7QRRcfYaSvp3Jk&hl=fr&ei=bSgUS4OMJo2j4Qbq-NzCCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&ved=0CBUQ6AEwBA#v=onepage&q=loublande%20office%201920&f=false
    Je n’ai jamais dit que le livre dont vous donnez le lien est faux, les faits sont justes mais il y a des lacunes: l’apologétique qui trie les faits ne va pas bien loin.
    Quant à cette “tradition” du drapeau de Loublande, son presque centenaire ne la rend pas vénérable pour autant: le national-catholicisme est le fourrier du libéralisme pratique.
    [Cette remarque est intéressante et ouvre une brèche certaine dans les rangs des catholiques engagés en politique. On peut en reparler à l’occasion. Lahire]
    Le site dont je donne le lien ne m’appartient pas, je n’en suis même pas un rédacteur: je le transmets simplement à l’intention des lecteurs du SB qui souhaiteraient enfin tirer les leçons de l’histoire pour aller de l’avant.
    [Alors, c’est bien vu, mais l’écrit sur le net est souvent trompeur des intentions ou des motivations. Lahire]
    [Même si ce document n’a rien d’officiel (vous savez combien on aime les originaux, genre site du Vatican, plutôt qu’un PDF anonyme), la première source est intéressante surtout quand on lit le paragraphe dans sa totalité :
    “Sont prohibés de plein droit… les livres et opuscules qui racontent de nouvelles apparitions, révélations, prophéties ou miracles, ou qui suggèrent de nouvelles dévotions, même sous le prétexte qu’elles sont privées, si ces publications sont faites sans qu’on ait observé les prescriptions.Dans l’assemblée plénière du mercredi 10 mars 1920, relation faite des prétendues visions, révélations, prophéties etc. vulgairement connues sous le nom de faits de Loublande, et les écrits qui s’y rapportent ayant été examinés, les Éminentissimes et Révérendissimes Cardinaux Inquisiteurs Généraux en matière de foi et de moeurs, après le vote préalable des Consulteurs, ont décrété : « Toutes choses mûrement pesées, la Sacrée Congrégation déclare que les prétendues visions, révélations, prophéties etc. vulgairement comprises sous le nom de faits de Loublande,
    ainsi que les écrits qui s’y rapportent, ne peuvent être approuvés.
    Et le jeudi suivant, 11 du même mois, Notre Très saint Père le Pape Benoît XV, dans l’audience ordinaire accordée au Révérendissime Assesseur du Saint-Office, a approuvé et confirmé la résolution des Éminentissimes et vérendissimes Pères, et en a ordonné la publication dans les Acta Apostolicæ Sedis. canoniques 3″.
    En clair : il est dit ou écrit trop de choses autour des faits de Loublandes. Cela ne respecte pas le droit canonique En l'”tat, on ne peut rien appouver”. Mai il ne s’agit pas d’un jugement définitif des faits, 2 ans seulement après la fin de la guerre et 3 petites années après les faits. A mon sens, ce décret fait plus référence à l’effervescence et à l’ébullition qu’ont suivi les faits de Loublande en France en particulier et à la pression faite à Rome pour une reconnaissance rapide souvent orientére contre le pouvoir en place en France. Lahire]
    [Votre deuxième source en dit à la fois beaucoup et peu.
    Beaucoup : l’évêque du lieu viré, Claire Ferchaud réduite au silence et le troisième larron…? Reprise du jour : Marc Sangnier, comme c’est bizarre… Inutile d’aller plus loin aujourd’hui sur ce sujet.
    Peu : rien de plus sur l’intervention du Vatican.
    Dernier point : mon interprétation est largement crédible si on se replace dans le contexte historique et politique français de l’époque.
    Enfin deux mercis :
    un pour les sources et l’autre pour le plaisir que vous m’avez donné de ressortir ce dernier livre de ma bibliothèque! Lahire]

  16. @lulo
    donc nous sommes 2 à penser çà?
    ouf!
    parfois, je me sens bien seul sur ce blog…
    La fleur de lys, oui
    Le but ne doit pas être de ranimer les guerres de religions
    mais d’assurer l’unité de la FRANCE
    Henri IV
    reviens!

  17. coup de gueule :
    après les “tradis” contre les “progros”
    après les “légitimistes ” contre les “orléanistes” etc…..
    voilà une nouvelle gueguerre franco-française : drapeau tricolore ou drapeau fleurdelisé ??
    on se moque bien de ce débat stérile, l’essentiel étant le Sacré-Coeur (et l’objet de ce post ) !!!!
    le seul combat valable est celui de la Foi (et de sa défense comme le fait si bien le SB) !!!

  18. N’est ce pas là l’une des demandes pressantes de Jesus à sainte Marguerite-Marie Alacoque pour la France, qu’elle ne pût, hélas! faire accepter à Louis 14 ?
    “Fais savoir au fils ainé de mon Sacré-Coeur (le roi Louis XIV) (..)[que] mon Coeur veut régner dans son palais, être peint sur ses étendards et gravé dans ses armes pour les rendre victorieuses de tous ses ennemis et de tous ceux de la sainte Eglise.”

  19. Pour information, le drapeau Bleu-Blanc-Rouge était déjà le drapeau de la France sous la monarchie… sur la Royale !
    Et puis, si l’on veut reconstruire le pays, ce ne sera pas sur la division mais sur l’union. Des millions de Français sont morts depuis deux siècles avec le drapeau bleu-blanc-rouge… Mêmes si ce sont souvent pour de mauvaises raisons, ils sont morts pour la France et avec ce drapeau…
    Alors, pourquoi ne pas faire définitivement l’union de la France et des Français AVEC ce drapeau et le plus beau symbole du christ : « ce cœur sacré qui a tant aimé les hommes ».
    Quel plus bel hommage que la fille aînée de l’Église, qui a tant fauté, répare ses fautes passées en réunissant enfin tous les Français autour du Christ et de son très saint cœur et d’un drapeau qui est à la fois symbole de l’ancien régime et de sa chute ?
    Plutôt que d’imposer d’anciens symboles en reniant tout simplement à tous ces braves mort pour la France le seul hommage que la patrie leur a légué et agissant ainsi COMME les révolutionnaires en faisant table rase de (certaines) racines, faisons l’UNION.
    C’est simplement de la charité.
    Et de la sagesse.
    Bref, être chrétien tout simplement.

  20. Monjoie saint Denis ! Allez France!

  21. A Bébert,
    Vous n’êtes effectivement pas seul si, comme beaucoup de légitimistes, vous vous sentez étranger à toute cette tradition nationale-catholique symbolisée par le drapeau de Loublande.
    A Lahire,
    Pour la tradition catholique-nationaliste, on en reparle quand vous voudrez!
    Le site ViveleRoy ne cache rien de ce qu’il est, à savoir la bibliothèque en ligne de l’UCLF, ni de ce qu’il veut, à savoir la restauration de la monarchie très-chrétienne, et de la société chrétienne “dans ses fondements naturels et divins”, selon le mot de St Pie X.
    Pour la première source, je crains qu’il y ait eu méprise: le décret du St Office ne mentionne absolument pas le canon 1399 (regardez la traduction latine en bas de page), il n’y a pas de rapport entre les deux (la mise en page du document est mal faite).
    Par ailleurs, les écrits qui ont été examinés par un théologien suisse, le père Hugon, sont ceux de Claire Ferchaud. Ce sont eux qui ont été déclarés comme ne pouvant être approuvés. Claude Mouton-Raimbault, son grand défenseur contemporain, le reconnaît sans ambiguïtés dans ses ouvrages.
    Au demeurant, il faut bien voir que ce refus du St Office ne permet pas de porter un jugement en soi sur la sainteté de Claire Ferchaud ou sur son projet de messe perpétuelle.
    Il faut donc simplement prendre ce décret pour ce qu’il est, à savoir un refus de ce qui se rapporte au drapeau du Sacré-Coeur. De plus, un décret du St Office en 1920 a tout de même une portée non anodine, ce me semble, et il a quand même été renouvelé trois fois, douze, vingt-deux et vingt-trois ans après les faits, sous l’autorité des deux papes suivants.
    Gardons-nous bien d’en amoindrir la teneur, comme les journaux de l’époque l’avaient fait, à tel point que le St Siège avait dû quelques mois plus tard certifier la traduction française!
    La deuxième source vaut ce qu’elle vaut, je ne dis pas le contraire!
    Sur Loublande, on consultera avec profit, pour le “pour”, les livres de C. Mouton-Raimbault, et pour le “contre”, le livre de J-Y Le Naour “Claire Ferchaud. La Jeanne d’Arc de la Grande Guerre”.
    L’un et l’autre pêchent assez par un esprit partial, mais les faits mis en exergue sont souvent justes et prouvés.
    Cette affaire de drapeau du Sacré-Coeur est très intéressante, car emblématique d’un certain état d’esprit national-catholique qui perdure aujourd’hui. Etant donné ses conséquences politiques depuis un siècle, un inventaire sérieux de ces théories et de ces pratiques, qui mêlent religion et nationalisme, n’est-il pas opportun?
    Merci en tous cas, cher webmestre, pour vos réponses qui montrent que seule l’étude permet de toucher le vrai.

  22. C’est une belle idée que de meubler le pavillon tricolore:
    Le 15 aout 1884 (*), l’abbé Marcel-François RICHARD a de cette même façon permis que l’Acadie se dote de l’un des plus beaux pavillons:
    « … que le drapeau tricolore soit le drapeau national des Acadiens français. Comme marque distinctive de la nationalité acadienne, on placera une étoile, figure de Marie, dans la partie bleue, qui est la couleur symbolique des personnes consacrées à la Sainte Vierge. Cette étoile, Stella Maris, qui doit guider la petite colonie acadienne à travers les orages et les écueils, sera aux couleurs papales pour montrer notre inviolable attachement à la Sainte Église, notre mère.»
    (Le Moniteur Acadien, 28 août 1884)
    Le Sacré Coeur constitue un meuble qui pourrait réconcilier bien du monde!
    Et il serait à nouveau possible de prier devant!
    I’ve a dream too!
    *Nota: le 15 aout, c’est bien entendu la fête nationale de l’Acadie dédiée à ND de l’Assomption.
    C’est autre chose que l’immonde commémo d’un massacre estival et inutile qui permit l’évasion de psychopathes et d’assassins d’enfants dans les rues…Quoi que, on a parfois les symboles que l’on mérite…
    Avec mon amitié
    C+

  23. Cela me parait une bonne idée, une très bonne idée, qui répond bien à la nécessité présente.

  24. Mais tant que l’équerre et le compas tiendront leur joug sur le pays… Il y aurait davantage le risque d’y voir la faucille et le marteau ou, pire, le croissant.

  25. Je signe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services