Et la traçabilité des enfants?

Phrase du jour de Nicolas Sarkozy dans Valeurs actuelles :

"Quand on pense que le sujet du moment, c’est la traçabilité du bifteck ! Tout le monde veut savoir s’il y a du cheval dans ce qu’on mange. Mais la traçabilité des enfants, qu’est ce qu’on en fait ? C’est tout de même plus important. Avec leur “mariage pour tous”, la procréation médicalement assistée, la gestation pour autrui, bientôt, ils vont se mettre à quatre pour avoir un enfant.

 Et le petit, plus tard, quand il demandera qui sont ses parents ? On lui répondra : “Désolé, il n’y a pas de traçabilité.” »

10 réflexions au sujet de « Et la traçabilité des enfants? »

  1. chronophage

    Dommage que N. SARKOZY n’ait pas eu un seul geste ou décision favorables à la famille, à la Vie, aux femmes enceintes seules, etc….. et qu’il n’ait pas fait préparer le projet d’Union Civile, laissé introduire dans l’enseignement la théorie du gender : cela aurait rendu cette réflexion, très pertinente en soi, simplement crédible.
    C’est tout le problème actuel de la droite classique : elle annonce qu’elle va ”casser la baraque” à chaque présidentielle ou durant ses périodes d’opposition, puis va ensuite ronronner dans le panier à minet de la gauche .

  2. Louis

    Le problème est que NS a des convictions quand il est en campagne ou quand un catholique lui écrit ses discours. Je ne doute pas qu’il garde ses convictions après mais il est incapable de les assumer hors de la spère privée quand il n’est plus en campagne mais au pouvoir. Relativisme quand tu nous tiens… Cela étant, entre NS et l’autre, je sais qui voter.

  3. Electron Libre

    J’en ai assez de ce pitre qui se moque des français. Il parle comme une personne de droite, mais agit comme un vrai gauchiste.
    Plus d’immigration que la gôche, l’Aide Médicale d’Etat qui a été augmenté, la théorie du genre etc..
    Et je suis sûr qu’il attend patiemment 2017 pour se poser en sauveur et tout recommencer en bernant les français. Pauvre France, le peuple à le gouvernement qu’il mérite.

  4. geoffroy

    Oui, mais si Marine Le Pen avait appelé ses électeurs à voter Sarkozy au 2ème tour au lieu de les appeler à l’abstention, on n’en serait pas là, à descendre dans la rue (en l’absence de Marine Le Pen) car Sarkozy serait passé.

  5. Malloy

    Ce n’est pas la peine de revenir nous “draguer”, Monsieur Sarko, nous n’avons pas encore oublié votre quinquennat…et en ce qui me concerne, je ne l’oublierai jamais!
    Certains vous ont trouvé peu combattif lors de votre face-à-face avec M.Hollande, l’année dernière… Je fais partie de ceux qui pensent que vous l’avez fait exprès, sachant qu’avec F. Hollande ce serait catastrophique, afin de vous imposer ensuite comme le sauveur tant espéré…
    Je vous saurais gré de cesser de nous prendre pour des c…

  6. chronophage

    à Geoffroy
    Pas sûr que M Le Pen ait été entendue de ses électeurs : ceux-ci savaient bien qu’ils n’auraient que 1 ou 2 députés à l’Assemblée Nationale, par le refus de Sarkozy d’une alliance claire ou d’un autre mode de scrutin. Pas très enthousiasmant.
    Et même si cet appel avait été efficace, qu’est-ce que cela aurait changé en matière de dette, immigration, insécurité, fiscalité, charges sociales, ET SURTOUT politique de la famille et de la VIE. L’union Civile au lieu de TAUBIRA ? Ouinf.

  7. Jean Theis

    C’est certain que N.S. s’apprête à revenir en sauveur. Mais on n’en peut plus de lui, (même si on a voté pour lui en raison de la théorie du “moins pire”) ni de son successeur…
    Que faire entre la peste et le choléra ?

  8. jehan

    Nicolas Sarkozy est déjà en campagne électorale; c’est d’ailleurs tout ce qu’il sait faire (reconnaissons qu’il excelle dans ce domaine).
    Ni Sarko, ni Hollande, ni Le Pen; plus de “représentants” qui représentent si mal; la parole au Peuple.

Laisser un commentaire