18 réflexions au sujet de « Et la montagne accoucha réellement d’une souris »

  1. senex

    “Par contre,comme on observe dans l’espèce humaine une disparition progressive d’un organe appelé jadis “cerveau”,la place ainsi libérée dans la boite cranienne sera utilisée pour l’installation d’une “Servo- Microhard” une puce qui libère l’homme du souci de s’occuper de lui même et lui donnera le Bonheur,la Santé, l’Ordre,la Paix,le Salut enfin..”(PCC Revue Super Nature Juin 2OO9)

  2. Exupéry

    Faut être sérieux, l’évolution est un fait qui existe, mais qui ne peut s’être fait tous seul par hasard et sélection naturelle. La succession des êtres vivants dessine une trajectoire irrécusable… tout comme la série des chasseurs Mig 15, Mig 17, 18, 19 dessine une trajectoire évolutive incontestable, ce qui n’implique pas que, de lui même et par hasard, le Mig 17 se soit transformé en Mig 18 etc. !
    Le monde vivant est une merveille et un mystère qui ne cesse de s’épaissir. C’est d’ailleurs parce qu’ils le savent que les matérialistes darwiniens veulent statufier Darwin (le fossiliser!) avant qu’il ne s’écroule, Le malheur est que la plupart des penseurs et scientifiques réputés catholiques sont les premiers à se précipiter dans le piège, tant ils ont peur de ne pas être comme les autres!
    En fait le “Dessein Intelligent” (s’originant dans le Créateur) est partout visible dans l’évolution où le hasard joue un rôle mineur. Or les scientifiques et philosophe catholiques (de Paris à Rome en passant par Louvain etc.) n’ont de cesse de vouloir l’assimiler au concordisme le plus désuet.
    Des preuves de ce que j’avance? Deux publications de juin 2009, venant de Princeton et de L’Institut Weitzmann prouvant que les bactéries (sic) sont capables de planifier leur futur et d’anticiper les changements de l’environnement !!! Nous sommes là aux antipodes du Darwinisme orthodoxe! Comme quoi l’idée de “l’âme animale” (d’Aristote à St Thomas d’Aquin) n’était peut-être pas aussi farfelue qu’elle apparait aux darwinistes modernes.
    J’ai fait ma carrière dans la recherche scientifique, mais crois, de plus en plus, qu’effectivement “toute science sera abolie!”
    Seule l’humilité peut ouvrir l’esprit à l’Esprit.

  3. max

    cher Exupéry,
    pouvez-vous donner les références précises des publications que vous mentionnez? cela m’intéresse beaucoup.
    A l’heure actuelle, la défense d’un “dessein intelligent” n’a rien de concluant. Les quelques ouvrages d’évolutionnistes finalistes ont été suffisamment critiqué par les darwinistes, et on ne peut pas à l’heure actuelle affirmer que le Dessein intelligent est partout.

  4. ChouanB

    Si Darwin est clairement obsolète aujourd’hui (dans le sens qu’il n’est plus complet), ce n’est pas une raison pour tourner créationniste… L’idée de l’évolution a fait pas mal de progrès depuis le XIXième siècle.

  5. senex

    “Créationniste” est devenu l’injure la plus obscène dans notre “monde intellectuel”.Un site américain protestant donne néanmoins des arguments bien ficelés .”The Institute for Création Research” ICR.

  6. A.G.

    Ça me fait peur de voir tant de mépris à l’égard des sciences. En quoi cela vous gène-t-il qu’un dinosaure devienne oiseau ? Pour ma part, je n’aurais pas dit ça spontanément, mais si les scientifiques le disent, pas de problème ; après tout, personne ne râle quand on dit que E=hv alors en quoi cela est-il différent ?
    1) D’une part je ne vois absolument pas en quoi Dieu serait interdit d’utiliser l’évolution des espèces dans un monde qui est le sien, pas le votre. D’ailleurs, la révélation est en évolution : “l’Histoire devient donc le lieu où nous pouvons constater l’action de Dieu en faveur de l’humanité” dixit JPII.
    2) D’autre part, “la religion est purifiée et structurée par la raison” dixit Benoît XVI, et non “La Science et la Foi s’affrontent constamment” comme on voudrait nous le faire croire.
    3) Vous pourriez réfléchir sur le sujet de philo de ce matin (BAC S) : Y-a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ? Et vous verriez que la science à ses limites, la foi aussi !! Et que si les deux coexistent, tant mieux.
    Alors : à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu, et aux scientifiques ce qui est aux scientifiques.

  7. Denis Merlin

    Ha, oui, et moi j’ai la faiblesse de croire Moïse et de rire de commisération à lire Darwin et sa pétition de principe et ses billevesées, même si elles sont mille fois répétées par la télévision et jusque par notre clergé. Je ne crois pas à la “sélection naturelle” car c’est une affirmation gratuite et même selon moi totalement fausse, car elle donne une volonté à un terme abstrait.
    Quand je lis Darwin je ne peux m’empécher de rire. “Et alors, la plante a fait beaucoup de petits parce qu’elle avait peur de disparaître, mais il y avait des méchants qui lui en voulaient et qui l’ont privée de nourriture. Alors elle a réfléchi et s’est dit et si je…” Ha, ha, ha !!!
    Par exemple :
    “Il faut donc, lorsque l’on contemple la nature, se bien pénétrer des observations que nous venons de faire ; il ne faut jamais oublier que chaque être organisé s’efforce toujours de multiplier ; que chacun d’eux soutient une lutte pendant une certaine période de son existence ; ” “De l’origine des espèces” ch. “de l’augmentation géométrique des individus”
    J’aime beaucoup que “chaque être organisé s’efforce de toujours multiplier”. La bactérie qui réfléchit et se dit “je dois avoir des descendants, il faut que je m’efforce (sic) de me multiplier”. Mais bien sûr… t’as qu’à croire. Et tout est à l’avenant chez ce charlatan.

  8. cosaque

    AG,
    Votre réaction est très saine.
    Et elle a été mienne pendant longtemps 😉
    Sauf que tout le monde est d’accord pour dire que l’évolution n’est qu’une THEORIE. Et en y regardant de plus près on va de surprises en surprises, plus extravagantes les une que les autres et finalement pas si cartésiennes que cela.
    Votre question sur la finalité de l’évolutioin est d’ailleurs très pertinente. Le darwinisme prone un matérialisme progressiste : la vie a jaillit par immanence, de la matière. Elle ne fait qu’évoluer vers un mieux. Ces influences sur le marxisme et le nazisme sont inconstestables ; la vie est une lutte des espèces, des classes, ds races… Or la vie est avant pour un don pour un chrétien et un don d’amour. Pas une lutte.
    Et derrière tout cela se cache une attaque à un dogme fondamental de l’Eglise : le péché originel.
    Où placer le péché originel dans une vision de l’histoire évolutive ?
    Sans péché originel dans l’Histoire, le rachat du Christ sur la croix ne sert plus à rien.
    Cordialement

  9. cosaque

    St Paul aux Romains 5,12 : ” Par un seul homme, Adam, le pêché est
    entré dans le monde, et par le pêché est venue la mort ; et ainsi, la mort est passée en tous les hommes, du fait que tous ont péché.”
    Entre les évangiles et l’évolution, il y aurait donc comme une gouffre : où placer la mort dans l’Histoire ?…

Laisser un commentaire