Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Et ces institutions ne sont pas du tout épargnées

Lu ici (ou sur cette page Facebook) :

"Faut-il rappeler qu'il y a quelques décennies la pédophilie était
justifiée et défendue par des intellectuels dans un manifeste très
explicite et que l'État lui-même a mis longtemps à réagir contre le
fléau, en aggravant les peines prévues pour ce type de délinquance ?
A
la vérité, les institutions qui ont à lutter contre cette perversion
sont toutes celles qui concernent la jeunesse. Il suffit d'en parler
avec des cliniciens ou des thérapeutes chargés d'entendre et de soigner
ce type de personnes pour apprendre que les quelques prêtres qu'ils ont
pu recevoir en consultation ou pour lesquels ils ont été requis par
l'autorité judiciaire, s'inscrivent dans une longue suite de « patients »
qui appartiennent à des professions diverses.

A-t-on oublié que
Ségolène Royal déclarait, en 1998, à l'Assemblée nationale qu'il n'y
avait pas une semaine sans que ne se révèle une affaire de pédophilie en
milieu scolaire ?
A ce moment, on faisait à l'Éducation nationale le
même procès que l'on fait aujourd'hui à l'Église : celui de protéger ses
membres délinquants en répugnant à les dénoncer à la justice. Devant le
scandale, les ministres Claude Allègre et Ségolène Royal (du
gouvernement de cohabitation dirigé par Lionel Jospin) avaient diffusé
une circulaire précise, provoquant un déferlement de plaintes et
suscitant un énorme malaise chez les enseignants

[Lire cette affaire et cet article de l'Express de 1998 où on lit : "On veut nous faire passer pour des pédophiles en puissance, alors que
90% des agressions sexuelles sont le fait du père, du beau-père ou du
grand-père de l'enfant". Surprenant? NDL].

Mais les
spécialistes vous diront que la médecine elle-même est touchée et
jusqu'à la magistrature chargée de la protection des mineurs. Il faut
encore citer tout ce qui concerne les loisirs pour les jeunes, sans
oublier l'ensemble du monde du sport.
Plus surprenant peut-être : le
corps diplomatique est aussi atteint, peut-être du fait de son statut
dérogatoire par rapport aux pays où il est en mission.
Les organisations
internationales sont elles-mêmes contraintes d'exercer une police pour
contrer les ravages produits en Asie et en Afrique par certains de leurs
fonctionnaires et aussi par des membres d'organisations humanitaires
dont le travail est de secourir les détresses.

Au total, cela
fait énormément d'organisations pour lesquelles la pédophilie est un
fléau à éradiquer. Pourquoi donc l'attention des médias est-elle
concentrée sur la seule Église catholique, comme si elle était
délinquante et coupable par définition ? Certes, on comprend que pour
une institution prescriptive de morale, la vigilance doive s'exercer en
priorité. Mais, tout de même, pourquoi cette étrange injustice ? Je pose
la question à Mgr Anatrella".

Ecouter la réponse de monseigneur Anatrella.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique