Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Erwann Binet s’est-il pris un slogan sur l’arcade sourcillière ?

Billet de Fromage+ à propos de la "radicalisation" proche des "années 30" :

"Le 5 avril, douze nazis et demi sont
sortis de leur garage – ou de leur asile psychiatrique – et se sont
livrés à des actes d’une violence rare : ils ont scandé des slogans
.
Pour empêcher Erwann Binet de prendre la parole devant des étudiants à
Saint-Étienne. Complètement inacceptable. La barbarie à l’état brut. Les
slogans étaient-ils armés de barres de fer ? Erwann Binet s’est-il pris
un slogan sur l’arcade sourcilière ?
On ne le saura pas.

En revanche, quand une poignée de
militants de gauche paralysent une université entière pendant plusieurs
jours en séquestrant leurs adversaires – voire l’équipe de la Direction
–, saccageant les locaux comme des vandales, ruinant le travail de
milliers d’étudiants à l’heure des examens, pratiquant des référendums
staliniens dans des assemblées d’apprentis-satrapes, personne ne crie
aux méthodes fascisantes et tout finit dans l’absolution générale
arrosée d’argent gratuit.

De son côté, Esther Benbassa retrouve sa
voiture accidentée dans la rue et déduit que ses engagements politiques
sont la cause de l’odieux attentat. Photo à l’appui. Je ne sais pas si
vous avez vu la photo, mais c’est de toute évidence l’œuvre d’un
couillon qui ne sait pas conduire, tout simplement
. Benbassa avoue
d’ailleurs plus tard que rien ne permet de dire qu’il s’agit d’une
attaque contre sa personne tellement c’est pas crédible. Non, sans
blague. Quand on veut intimider, on crève les pneus, on raye les
portières, on casse le pare-brise ou les phares. On ne simule pas un
pauvre créneau raté de mec bourré
.

Les milliers des braves Français qui
goûtent à la tradition des voitures brûlées apprécieront ce traitement
d’égal à égal avec les élus. Emboutir un pare-choc, c’est le signe d’une
montée de l’extrémisme ultrabourrin. Brûler 200 bagnoles en une seule
nuit, c’est « il faut arrêter de stigmatiser la banlieue et offrir des
vacances gratuites aux pauvres petits chérubins désœuvrés ».
Tout va
bien au pays de l’Égalité et de la représentation du peuple par les
élites.

Plus tard, des militants ont commis un
crime abominable : ils ont COLLÉ DES AFFICHES sur la façade d’un
bâtiment où se tient une réunion LGBT. Des méthodes que ne pratiquent
JAMAIS JAMAIS JAMAIS le camp auquel ils s’opposent
. Genre des débats en
télévision ou en radio où Caroline Fourest, Clémentine Autain et Pascale
Clark font semblant de mener un vrai débat contradictoire avec plein
d’opinions qui divergent (hu hu hu), où l’espace médiatique de l’opinion
est tapissé de part en part d’arguments univoques, où l’espace public
de l’expression ressemble à un matraquage ou à une prise d’otage.
Meilleur exemple du moment : le traitement de la Manif Pour Tous par les
journalistes (dont plus de 95% déclarent voter à gauche), qui fut un
gigantesque collage d’affiches pour masquer le réel.

Réaction d’Harlem Désir à ce collage
d’affiches : « Les attaques contre les biens et personnes, dont des élus
[…] sont odieuses. Elles doivent cesser tout de suite ». Nous sommes
tout à fait d’accord. C’est probablement pourquoi Harlem Désir va
prochainement condamner les partisans du squat citoyen ou de la
fiscalité confiscatoire, qui sont les vraies attaques quotidiennes
contre les biens et les personnes que les gens subissent concrètement.
Ah mais c’est que le contenu complet de la citation est « …dont des élus
par les opposants au mariage sont odieuses ». Aaaaah. Si c’est
pour d’autres raisons que l’opposition au mariage, surtout de gauche,
ne vous sentez pas visés et continuez tranquillement vos activités.

Enfin, dernier en date, ce jeune homme
qui a été tabassé dans la rue en pleine nuit après avoir identifié comme
homosexuel par ses agresseurs, et dont la photo circule sur tous les
réseaux. C’est effectivement infiniment minable et absolument
condamnable. Aussi condamnable que de tabasser un prêtre dans sa
cathédrale (Act Up vs Monseigneur Jacquin) ? Pas sûr
. Aussi condamnable
que de tuer un mec parce qu’il photographie un lampadaire dans un
quartier qui n’est pas son territoire (Jean-Claude Irvoas)? Pas sûr non
plus. Aussi condamnable que de battre à mort un mec parce qu’il porte
des cheveux longs (Thierry Simon) ? Aussi condamnable que d’asperger
d’acide le visage d’une fille qui ose essayer de vivre à l’occidentale
dans une ville de France ou carrément la brûler vive dans un local
poubelle pour les mêmes raisons (Sohane) ?
On va réfléchir. Mmmmm. Ouais
mais non en fait c’est pas pareil tu peux pas comparer tu fais des
amalgames ça n’a rien à voir dérapage rhétorique douteuse années trente
tu confonds tout point godwin etc.

Houlàlà, quel frisson mes amis, quel frisson. Enfin, ne nous plaignons pas. Pour une fois qu’il se passe des trucs intéressants dans ce pays. En fait, ce qui devient vraiment
intéressant, c’est de voir la réaction des progressistes quand on
emprunte leurs propres méthodes à leurs dépends. Là on rit vraiment."

Partager cet article

20 commentaires

  1. Excellent. Envoyez votre article par courriel au citoyen Binet pour voir s’il vous répond car je doute qu’il lise le Salon Beige.

  2. Excellent !

  3. En attendant, voici ce que publie Mediapart :
    “Pourquoi nous attaquerons encore la “manif pour tous”, par le “Collectif Gais Lurons” :
    “La missionnaire de l’Église catholique, Frigide Barjo, terminait son discours sur le podium. Vers 17h45, elle annonce la Marseillaise finale. Tout le monde chante avec enthousiasme, enfin tout le monde, il ne reste sur place que les plus motivés, qui ont survécu au vent froid et surtout aux nombreuses prises de parole vomitives. Au moment où le refrain est entonné, les bras, les poings, les mains se lèvent. Nous en profitons pour les imiter, en aspergeant le plus de monde possible à l’eau de Javel que nous avions en bouteille. Aux armes ! Voilà une de celles que nous avons. Nous avons perdu un pull, victime collatérale de cette action, mais au moins lui valait 20 euros chez Jules, pas 200 chez Gucci.
    Puis, jusqu’à 19 heures, nous passons d’une rue à l’autre, autour de la Porte Maillot (dangereux ghetto), pour cibler des groupes de manifestants qui quittent les lieux en oubliant d’enlever les signes distinctifs qu’ils portent (autocollants, drapeaux, bracelets, tee-shirts…) et nous les bombardons au liquide vaisselle.
    Nous revendiquons notre action. Non, nous n’avons pas à tolérer la “manif pour tous” ! Non, toutes les idées et tous les avis ne se valent pas ! Non, nous ne supporterons pas calmement les appels au maintien des inégalités, des discriminations ! Ce sont eux qui distillent de la haine. Dans notre conception de la démocratie, nous avons le droit de leur contester la libre expression”. Etc.
    Lire l’intégralité :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/gais-lurons-collectif/300313/pourquoi-nous-attaquerons-encore-la-manif-pour-tous
    Qu’en pensent Binet, Benbassa & Co ?

  4. Dans l’affaire Cahuzac, la très fine Benbassa est même allée jusqu’à accuser Marine Le Pen d’avoir elle-même placé l’argent !
    Incroyable !
    Dans la république normale et irréprochable de Culbuto 1er, le 16 février dernier, fut remis au groupe de travail parlementaire sur l’exil fiscal dirigé par Yann Galut, un rapport rédigé par un collectif d’officiers de la DCRI.
    “Les auteurs de la note se livrent à un véritable réquisitoire, révélant d’une part la surveillance étroite opérée par le renseignement intérieur sur l’organisation de la fraude fiscale internationale, notamment celle qui fut organisée en France par la banque suisse UBS, et dénonçant d’autre part la non-transmission à la justice des informations considérables recueillies lors de cette surveillance.”
    Mais les socialistes et alliés ne savaient rien ! Ils peuvent ainsi accuser le FN !
    http://www.la-croix.com/Actualite/France/Un-rapport-accuse-le-renseignement-interieur-d-entraver-la-justice-2013-04-04-928953

  5. Le seul mot qu’ils detestent : reciprocité.

  6. Merci pour ce texte, j’ai bien rigolé à le lire, dommage qu’on ne trouve pas plus d’articles comme ça dans Le Figaro…

  7. Excellente réponse de Christine Boutin ce matin chez JJ Bourdin sur RMC, elle rappelle qu’elle a souvent été chahutée par Act Up et que ce n’est pas ça qui l’a arrêtée.
    D’autre part, les ‘héros-anciens-combattants-de-mai-68’: rappelez-moi leurs méthodes?

  8. En parlant de propagande, le Larousse en ligne a le pompom: Avez-vous vu cela ? http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Le-mariage-pour-tous-deja-dans-le-dico-21203809

  9. Je ne me asse pas de relire cette conclusion “En fait, ce qui devient vraiment intéressant, c’est de voir la réaction des progressistes quand on emprunte leurs propres méthodes à leurs dépends. Là on rit vraiment.”

  10. Pauvre mr Binet, vite une compresse…

  11. @papon. Non le mot qu’ildeteste le plus est égalité (de traitement). cette fameuse égalité de la raie publique que tout le mond broute et rebroute à plaisir.

  12. Bravo pour votre humour . C’est excellent .
    Quant à Monsieur Binet , aucun problème . Il a déjà lu votre article comme tous les hommes politiques du moment .
    Suis persuadée qu’ils sont tous accro au “Salon beige” histoire de prendre la température de leurs sujets .

  13. Nous n’avons PAS encore utilisé leurs propre méthode

  14. A ce tarif, ne peut-on pas considérer alors que c’est absolument normal que l’Etat emploie les mêmes méthodes avec les manifestants que vis-à-vis des “progressistes”? A savoir matraque et lacrymo dans la tronche pour ceux qui essaient de forcer les barrages?

  15. Binet est une chochotte

  16. il y a des mots qui sonnent comme des injures “nazis, facistes” qui signifient en fait pour leurs utilisateurs : vous êtes disqualifiés dans le dialogue contradictoire ( démocratique ???), je ne vous parle pas car vous êtes….
    En fait leur manque d’argument(et leur totalitarisme) est criant et l’injure employée ne fait que monter que c’est eux qui méritent ces qualificatifs injurieuse. de plus il est étonnant que ces gens ne donnent aucun définition des mots NAZI , c’est quand même National Socialisme. Les idéologues du fascisme ne sont-ils pas marxistes ( Giovani de Gentile notamment) je pense que ces gens là ne vivent que par réflexe de Pavlov mais sont parfaitement incultes
    Il y a eu il y a une vingtaine d’année dans l’Homme Nouveau un merveilleux éditorial de Marcel Clément sur le sujet ; il faudrait le retrouver et le publier
    je maintiens ce que je disais il y a un certain temps nous sommes dans un totalitarisme sournois et insidieux dans lequel nous entrainent nos zélites

  17. @Lolo
    Fromage n’écrit pas dans le Figaro.
    Il reprend son blog délaissé quelques mois.
    http://fromageplus.wordpress.com/

  18. (Ca)binet s’est débiné. “La démocratie en danger”, s’écria-t-il, “on m’apostrophe”, “replions-nous”. Dire qu’il avait failli devoir “dialoguer”. Les étudiants devront se passer de sa libre et saine parole. Mais quelle époque !

  19. Beaucoup de ministres,sénateurs,et autres rapporteurs ont perdu toute crédibilité dans le débat sur “le mariage pour tous”.
    Leur nom est écrit à l’encre rouge.

  20. Excellentissime cet article satirique!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services