Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Eric Zemmour a un positionnement irresponsable et n’est pas dans une position de rassemblement

Eric Zemmour a un positionnement irresponsable et n’est pas dans une position de rassemblement

Interrogée dans Le Figaro, Marine Le Pen explique pourquoi elle ne veut pas s’allier avec Eric Zemmour :

[…] Jean-Luc Mélenchon fait l’union de ceux qui défendent les black blocs, qui veulent désarmer la police, qui veulent ouvrir les portes des prisons, qui veulent le burkini à la piscine et qui veulent 270 milliards d’impôts sur le revenu en plus. Le tout avec des divergences idéologiques majeures entre eux. Cela s’appelle une manoeuvre d’appareil. Je considère que l’union avec Éric Zemmour n’était pas possible. Parce que nous n’avons pas la même vision stratégique. Nous avons une responsabilité historique : ne pas laisser tomber une partie des Français entre les mains des racialistes, des indigénistes et des wokistes qui expliquent à l’ouvrier au smic qu’il est un oppresseur. Nous voulons rassembler, en même temps, les électeurs du camp national, les patriotes de gauche et la droite bonapartiste. Éric Zemmour délaisse toute une partie de cet électorat à Jean-Luc Mélenchon. Il laisse tomber l’électorat populaire au risque de venir gonfler une vague rouge qui viendrait transformer l’Assemblée nationale en ZAD. Il a un positionnement irresponsable et n’est pas dans une position de rassemblement. De surcroît, je me sens une responsabilité à l’égard des gens qui ont voté pour moi. Certes, il y a l’insécurité et l’immigration, mais il y a aussi la politique sociale. Il me paraît difficile de demander aux électeurs du RN d’aller voter pour des députés qui voteront la retraite à 65 ans. Il n’y a là aucune rancune. Mais ces divergences stratégiques sont trop importantes.

Souhaitez-vous revenir à la tête du Rassemblement national ? Est-ce l’heure du passage de flambeau à Jordan Bardella ?

J’évoquerai ces sujets-là après les législatives. Nous allons fêter les 50 ans, le jubilé, de notre mouvement qui a, depuis, beaucoup évolué. La société, le pays ont beaucoup évolué aussi. Nous sommes à l’heure de toutes les grandes transitions : démographique, économique, écologique et technologique. Les mouvements doivent s’adapter à ces nouveaux enjeux, défis et même dangers. Le rôle de notre mouvement dans les années qui viennent est, d’une part, de concevoir le projet national du XXIe siècle, et, de l’autre, faire émerger une nouvelle élite. Jordan Bardella me paraît très bien placé pour ce faire. C’est d’ailleurs un des grands échecs d’Emmanuel Macron. Il n’aura fait émerger personne de nouveau. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les images de son investiture : c’est l’ancienne élite.

Vous aviez confié en février dernier au Figaro qu’ « a priori » c’était votre dernière présidentielle. Êtes-vous toujours dans ce même état d’esprit ?

J’ai une pensée construite et linéaire. J’essaye de peser mes mots. Quand je dis « a priori » , cela veut dire sauf événement exceptionnel. A priori, donc, je pense que trois présidentielles, c’est déjà un parcours. Qui m’a permis de faire monter nos idées de 18 % à 42 %. Ce qui, en dix ans, est une belle dynamique. Je sais que cette dynamique n’est pas terminée pour nos idées. La question, c’est qui les portera dans cinq ans. Il est beaucoup trop tôt pour en parler. Mais j’aimerais évidemment, moi aussi, voir émerger une nouvelle élite.

Partager cet article

19 commentaires

  1. Ce que l’on disait de Macron peut s’appliquer à elle , quel est la finalité de son action ? faire barrage à Mélenchon ? c’est le rôle de renaissance ,empêcher Reconquête d’avoir des élus ? elle n’est plus dans le combat national .

  2. A-t-elle chercher un positionnement commun avec E.Zemmour?
    Y-aurait-il une si grande différence des visions des retraites entre Zemmour et Le Pen sachant que tout deux souhaitent préserver un départ précoce pour les professionnels ayant leurs compte de trimestres et donc étant entrés tôt dans la vie active?
    Et puis le problème des retraites n’est-il pas d’abord celui de la réindustrialisation et de la relocalisation des entreprises ?
    Ainsi que celui du localisme?
    Juste de quoi élaborer un projet de gouvernement fiable !!

  3. Elle est de plus en plus pénible, seule ses comptes d’apothicaire l’intéresse, elle ne veut pas partager mais à vouloir trop gagner elle perdra, la France, le peuple de France elle s’en fout, contrairement à Zemmour.

  4. à Madame Le Pen
    “une responsabilité à l’égard des gens qui ont voté pour moi”, nous votons pour vous sans enthousiasme car nous ne sommes pas en accord avec votre positionnement sur les lois sociétales, sur le système sociale à la française, la retraite à 65 ans s’impose déjà car les jeunes rentrent de plus en tard sur le marché du travail.

    Soyez à l’écoute de vos électeurs et cherchez des alliances, Eric Zemmour vous tend la main acceptez la.
    Je vois autour de moi des électeurs qui n’iront pas voté aux législatives, attention que ce ne soit pas pour vous Madame la bérézina

    • Exprimez votre opinion, Australe, vous n’êtes pas “nous “.
      Quelle ingratitude vis à vis de Madame Le Pen, qui a obtenu, ainsi que son équipe, un bon résultat malgré les obstacles.Merci à elle.

      • Un bon résultat cela aurait été 30% au premier tour et au moins un petite défaite au second genre 47 ou 48 et non pas à chaque fois SOUS ce que donnent les sondages
        Et oui on est en accord majoritairement avec Australe ici sur le Salon beige

        On n’a pas voté MLP au premier tour chez nous, pourtant tous RN convaincu depuis toujours. Vote MLP au second tour par défaut..au bout d’un moment c’est bien que ça délire du coté de Marine. De toute façon ça delire depuis 15 ans. Ce n’est plus nos idées.

      • Je ne suis pas d’accord avec votre expression “bons résultats”.
        Où alors c’est que vous êtes dans les petits calculs, suivant en cela la démarche de MLP elle-même.
        Un “bon résultat” serait de remettre la France en ordre. On est loin du compte.
        De l’ngratitude ? C’est celle de MLP, qui a “remercié 75% de ses conseillers régionaux, et la majorité de ses élus de terrains ! L’ingrate, c’est elle !
        Pour ma part, après 15 ans de militantisme et d’engagement au FN puis RN, cette présidentielle 2022 est celle qui m’a ouvert les yeux sur les intentions telles de MLP et son (dés)intérêt pour le sort de la civilisation française.
        Le RN, c’est définitivement terminé. Je me bats désormais pour la victoire de Z.

  5. Nous voulons rassembler, en même temps, les électeurs du camp national, les patriotes de gauche et la droite bonapartiste.
    Par conséquent, je ne vais m’allier avec personne.

    En 3 mots : foutage de gueule.

  6. « La société, le pays ont beaucoup évolué aussi. » oui: pour trois raisons : la technologie, la géopolitique et les choix politiques menés par la gauche depuis 1981. Toutes ces évolutions ne sont pas le résultat du sens de l’histoire, sur lequel les hommes n’auraient pas prise. Mais pour en être convaincu, il faut croire en la politique. Or MLP ne croit qu’à l’action politicienne. C’est pour cela qu’elle pense qu’avoir un gros score électoral, même s’il ne permet pas de gouverner et donc d’infléchir la politique, serait en soit une victoire.
    Finalement elle doit croire que le président de la République est une reine d’Angleterre, qui règne sans gouverner.

  7. Je fini par penser que la démocratie est un mirage, qui met son peuple en esclavage, bien mieux que toute autre système.

    D’ailleurs les pires tyrannies et dictatures de notre histoire sont venues grâce à celle-ci.

    Quand on y réfléchi, c’est un système, qui met à l’écart les personnes compétentes, et favorisent les escrocs.

    C’est tant que cela s’arrête ….

  8. Poutou aussi disait que 2017 serait sa dernière présidentielle…
    Quand nos dirigeants nous disent qu’ils n’ont pas pris de décision sur tel ou tel sujet, on sait que c’est déjà tranché… Foirer son débat pour se donner une image de femme respectable, si ça ne vise pas 2027, quel est le but ? A part bien sûr, éviter de gagner parce qu’elle n’avait pas d’équipe prête à gouverner…

    Quant au reste, des prétextes inqualifiables qui reviennent à insulter les patriotes des deux partis !

  9. La défense de l’identité nationale, le nationalisme, est le combat moderne contre le mondialisme technocratique. Que voulons-nous? Politique mondialiste ou de collectivité? Technocrate ou dirigeant personnel et responsable? Choix d’un programme ou choix de valeurs? Scientisme ou culture? Matérialisme ou spiritualisme? Choisissez votre camp, c’est la lutte finale, comme disait l’autre.
    Les questions de “droite” et de “gauche”, sur ce plan, ne sont plus que des combats d’arrière-garde, des marionnettes que l’on agite pour séduire et cacher l’essentiel. Bien sûr qu’il faut se préoccuper du faible, c’est le B-A-BA de la doctrine sociale de l’Église. Il n’y a pas besoin d’être de droite ou de gauche pour ça.
    Ceci étant, le nationalisme n’est acceptable que s’il est au service d’un projet au service de la société, pas au service d’une idéologie – c’est en ça que l’idéologie de gauche est inacceptable, précisément en tant que c’est une idéologie au service d’une utopie à construire, au service d’un homme idéalisé (qui plus est fondée sur le besoin de lutter contre “l’autre”) et non au service de l’homme sans prétention qu’est “notre prochain”. L’antithèse d’une vision chrétienne, donc.
    Et quand le nationalisme se prend des relents de gauche, ça donne du national-socialisme qui n’augure rien de bon. Il n’y a rien à gager à cultiver l’électorat de Mélanchon en lui offrant un ersatz de discours gauchiste : à quoi sert-il à l’Homme de gagner le monde s’il doit y perdre son âme?

  10. Elle n’a pas grand mérite à voir son score progresser. Elle aurait du être présidente si elle avait été au niveau tant Macron est une escroquerie

  11. “Eric Zemmour a un positionnement irresponsable et n’est pas dans une position de rassemblement”
    Au soir des résultats E. Zemmour a appelé à voter M. Lepen
    Alors qui rassemble et qui divise
    M. Lepen pratique la cuisine politicienne, elle ne gagnera jamais une élection présidentielle
    Ell est finie, qu’elle se retire …

  12. ingratitude? je lui ai donné ma voix et j’attends d’un homme politique d’être rassembleur et non de faire le jeu de Macron.

  13. zemmour comme un chien qui a la rage doit être exécuté!
    si j’étais électeur à hénin beaumont….

  14. “Qui m’a permis de faire monter nos idées de 18 % à 42 %.”

    J’ai voté contre Macron, pas pour les idées de MLP.
    Cette folle participe à la ruine du pays, complice de Macron, depuis au moins 2017. Elle ne veut pas servir le pays, elle n’en a que pour elle-même… Très orgueilleuse, aimant bien trop l’argent… et, si j’ai bien compris, l’alcool aussi.

Publier une réponse