Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Entretien avec Amaury Navarranne, candidat à la mairie de Toulon

Entretien avec Amaury Navarranne, candidat à la mairie de Toulon

Amaury Navarranne est le candidat RN à la mairie de Toulon. Il a bien voulu répondre aux questions du Salon beige :

Vous êtes candidat RN à la mairie de Toulon et dans vos axes prioritaires de votre projet, vous proposez d’encourager les familles. Pouvez-vous nous dire concrètement comment vous comptez faire ?

La famille constitue la cellule de base de la société. Elle est la pierre angulaire de nos politiques, car sans famille pas d’avenir. Nous entendons favoriser les familles en matière d’accès aux crèches lorsque les deux parents sont obligés de travailler, faire du PLU de facilitateur pour les mutations et agrandissements des maisons individuelles plutôt que d’inciter à leur destruction systématique pour pousser à la constructions d’immeubles collectifs. Enfin nous initierons un guichet unique pour les famille ainsi qu’un portail sur le site internet de la ville pour leur permettre de trouver tous les dispositifs existants et qui les aideront dans leur quotidien.

Vous proposez également d’entretenir le patrimoine de la ville de Toulon et promouvoir son identité. Quelle est l’identité de Toulon ?

Toulon s’est constituée sur une triple identité : militaire (premier port militaire français), aquatique (ville d’eau aux innombrables fontaines) et religieuse (ville aux multiples couvents historiques dans son cœur de ville). Nous installerons des bornes explicatives en de nombreux points de la ville pour souligner les lieux liés à cette histoire, intimement liée par exemple au catholicisme social. Nous ferons aussi des fêtes patronales comme la St Pierre ou la St Cyprien de véritables fêtes populaires où le Maire doit être en première ligne pour rappeler notre identité. J’invite vos lecteurs à découvrir notre programme sur le lien suivant.

En 2014, le candidat UMP avait été élu dès le premier tour avec près de 60% des voix. Le candidat FN était deuxième avec 20% des suffrages. On se souvient que Jean-Marie Le Chevallier, alors FN, avait remporté la mairie de Toulon en 1995 à la faveur du triangulaire. Pensez-vous avoir une chance de remporter la mairie cette année ?

Il est certain que le souvenir de 1995 n’est pas resté glorieux dans l’inconscient local comme national. Mais on a été très injuste avec cette majorité d’alors, même si le spectacle pitoyable des divisions humaines a amputé de toute capacité dans les deux dernières années de gestion. Mais le temps passe, la situation montre à nombre de nos compatriotes qu’il faut une réaction vive face aux maux qui nous touchent ici comme ailleurs. Nous incarnons une force du renouveau qui séduit de plus en plus de déçus d’hier qui recommencent à croire que l’avenir commence toujours demain. Conscients du travail qu’il nous reste à accomplir nous nous dépensons pour construire nos victoires. La chance se provoque, et ça commence dès à présent !

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services