Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Engagement politique des artistes : les temps changent…

Lu sur Boulevard Voltaire :

"Il n’est jamais bon, pour les artistes, de tremper les pognes dans l’acide politique. Et Yannick Noah paye pour le savoir, lui qui vit actuellement ce que Jeanne Mas a subi dans les années 90 : l’effondrement commercial suite à une prise de position nette et sans bavure. Jeanne Mas 1989, Yannick Noah 2014 : deux supernovas du show-biz disparaissant du jour au lendemain en plein trou noir. Deux cas révélateurs du changement du pays en 25 ans : l’une a chuté pour avoir été « réac », l’autre pour avoir lutté contre les « réacs » !

Début 1989, Jeanne Mas est « la » chanteuse française. Depuis sa « Toute première fois » (1984), la jeune femme truste les premières places du Top 50. Rien ne semble pouvoir arrêter la star en rouge et noir pourtant partie de nulle part (…) Fin 1988, suite au meurtre atroce d’une fillette par un violeur récidiviste, la chanteuse écrit une lettre à Mitterrand. Elle y demande des sanctions plus lourdes, voire définitives, à l’égard des criminels d’enfants (…) Tollé général dans le petit milieu de la presse bien-pensante qui lui tombe alors dessus à bras raccourcis. Elle serait donc devenue « une partisane de la peine de mort », une réac honteuse (…) La brunette s’est mêlée de politique, mais du mauvais côté. Alors on lui fait payer grave. Son album « Les Crises de l’âme » est taillé en pièces par la critique, car jugé « trop négatif »(…). La promo prend l’eau, le « milieu » qui ne jurait que par elle la descend en flèche. Spectaculaire. Le méga-concert de fin septembre à Bercy est un bide thermonucléaire. Pire : la grande tournée est annulée. La carrière de l’artiste ne s’en remettra pas.

Un quart de siècle plus tard, tout est inversé. Noah était encore il y a peu « la » personnalité préférée des français. Et puis patatras. Le chanteur soutient carrément Hollande, dit sa détestation du FN dans une chanson. Bide effroyable, tournée annulée faute de public. Les médias ne l’ont pas encore lâché, mais le peuple si, qui n’achète plus guère ses disques. Énorme différence avec Jeanne, Yannick a voulu suivre la pensée des élites. Il a voulu faire le trop bon élève, pourchassant courageusement la bête immonde. Tout le contraire d’un réac. Problème : le pays est devenu réac. Alors Yannick plonge, tente pitoyablement un putsch en équipe de France de tennis mais se fait jeter (…) En 2014, Jeanne Mas serait acclamée telle une Zemmourette de la chanson ! Autres temps, autres mœurs…"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. J’aimais beaucoup Jeanne Mas Je m’étais toujours demandé ce qui lui était arrivé Grace à vous, 30 ans après, j’ai enfin la réponse

  2. Pour Noah, il y a un autre souci…
    Dans une salle bondée de blancs, cette andouille se met carrément à les insulter en les traitant de racistes et de tous les noms…
    Des amis à moi, catho fan de Noah plutôt gauchistes, sont sortis écœurés de son concert…
    Noah fait le vide tout seul : il n’a pas besoin du soutien des médias pour cela !

  3. La valeur artistique de Noah est comme sa valeur moraliste : proche du zéro absolu.
    Noah ou le néant.

  4. Toute première fois, tout toute première fois… Un peu déjantée la Jeanne mais franchement comme elle avait dit la vérité il a fallu l’exécuter.

  5. Merci pour ces exemple qui me rappelle la phrase de l’Aventure c’est l’Aventure: “la politique, c’est du show business”.
    Il y a la scène politique, les acteurs, les ténors, le public, les coulisses, les cachets, les faux nez, les fausses barbes….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services