Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Enfance maltraitée : combien de gardés à vue pour l’Aide Sociale à l’Enfance ?

Enfance maltraitée : combien de gardés à vue pour l’Aide Sociale à l’Enfance ?

Pendant qu’ils s’en prennent à Riaumont, nous apprenons que des députés veulent créer une Commission d’enquête sur l’Aide Sociale à l’Enfance. Perrine Goulet, député de la Nièvre, explique en effet :

L’enquête de Sylvain Louvet « Enfants placés : les sacrifiés de la République », diffusée sur France Télévision dans l’émission « Pièces à conviction » le 16 janvier dernier, a mis en lumière certains dysfonctionnements au sein de l’ASE : des jeunes frappés par des éducateurs débordés, des victimes de violences sexuelles de la part d’autres enfants placés, des adolescents de 15 ans livrés à eux-mêmes dans des hôtels, des jeunes adultes se retrouvant à la rue le jour de leur 18ème anniversaire.

Suite à ce reportage et au débat qui a suivi, les témoignages affluent, tous aussi poignants les uns que les autres, des victimes, des parents, des grands-parents, des éducateurs, des assistantes familiales, des psychologues… Tous font le même constat : le système fonctionne mal. Comment expliquer en effet que l’aide sociale à l’enfance, censée protéger des mineurs, semble trop souvent une machine à broyer des enfants déjà bien abîmés par la vie ? Comment expliquer que 40 % des SDF de moins de vingt-cinq ans sont d’anciens enfants placés et que 70 % sortent sans diplôme de l’aide sociale à l’enfance ? Il n’est plus tolérable de laisser nos enfants continuer à se perdre.

Avec plusieurs collègues députés, nous demandons la création d’une commission d’enquête parlementaire car nous ne pouvons pas rester sans réagir.

Combien de SDF chez les anciens élèves de Riaumont ? L’Etat devrait encourager ces établissements libres, qui ont donné des résultats, et enquêter sur l’ASE. L’aide sociale à l’enfance est un service du Département, placé sous l’autorité du président du Conseil départemental et dont la mission essentielle est de venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance.

Partager cet article

Publier une réponse