Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Encore un peu de culture de mort dans le projet de loi de finances de la SS (Sécurité Sociale)

Encore un peu de culture de mort dans le projet de loi de finances de la SS (Sécurité Sociale)

L’article 33 du projet de loi de finances de la Sécurité Sociale prévoit d’étendre la gratuité de la contraception aux jeunes filles de moins de 15 ans. Personne ne se demande comment des jeunes filles de moins de 15 ans peuvent attendre un enfant… Dans l’exposé des motifs, on lit :

Alors que les frais liés à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception d’urgence sont intégralement pris en charge pour toutes les jeunes femmes mineures, seules celles âgées d’au moins 15 ans bénéficient de la gratuité de la contraception prescrite par un médecin ou une sage-femme et de la dispense d’avance de frais sur ces soins.

Il en résulte que les mineures n’ayant pas atteint l’âge de 15 ans doivent supporter financièrement les frais liés à la contraception, ce qui peut constituer un frein à l’accès à ces dispositifs pour des publics souvent en situation de fragilité. Or chaque année, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France. Parmi ces grossesses, 770 se concluent par une interruption volontaire de grossesse.

Afin de leur garantir un libre choix, il est proposé de permettre à l’ensemble des assurées mineures de bénéficier de la gratuité sur les contraceptifs remboursables et sur les frais relatifs aux actes et consultations liés, en tiers payant, en garantissant en outre la confidentialité de ces actes lorsqu’elles le souhaitent.

Quand on sait que, en France, deux femmes sur trois effectuant un avortement sont sous contraception, on se demande bien si l’auteur de cet exposé des motifs est crédible. Et s’il n’est pas proposé, plutôt, de faire de ces jeunes filles des proies sexuelles.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique