Bannière Salon Beige

Partager cet article

Salon Beige

Encore un crime effrayant du Salon beige!

Encore un crime effrayant du Salon beige!

Chers amis,

Certains d’entre vous ne reçoivent pas notre lettre quotidienne ou hebdomadaire (j’en profite pour vous dire que vous pouvez vous y abonner gratuitement en cliquant ici). Je poste donc sur le blogue le petit message que j’ai envoyé ce matin aux abonnés.

Bonne semaine sainte à tous

Guillaume de Thieulloy

 

Dans quelques semaines, le 20 mai prochain, je serai, si Dieu me prête vie, de nouveau devant la XVIIe chambre correctionnelle – celle qui juge les délits de presse. Mon crime, cette fois-ci ? Avoir « diffamé » le Grand Orient pour avoir publié sur le Salon beige un montage laissant entendre que ces admirables « humanistes » pourraient être pour quelque chose dans le massacre des enfants à naître.

Est-il besoin de préciser que je ne suis pas assez dévot de la nouvelle religion d’Etat pour regretter cet affreux péché ? Et est-il besoin de préciser qu’avec ou sans l’autorisation de l’Inquisition maçonnique, je continue à penser que l’avortement est un crime abominable, comme l’a dit sans la moindre ambiguïté toute la Tradition de l’Eglise, gardienne vigilante de la loi naturelle ?
Mais je voudrais que ce procès soit l’occasion de faire connaître au plus grand nombre la réalité de la culture de mort et la réalité sur l’Eglise officielle du régime.

Par conséquent, mon idée est d’inonder le web de caricatures pro-vie.

Nous sommes en train de développer une plate-forme informatique vous permettant d’envoyer ces caricatures le plus simplement possible à vos proches.

Je vous propose donc 3 actions :

1)    Prier pour nous, notamment pour mon avocat et moi-même, pour que nous sachions répondre aux adversaires et aux juges et que le Saint-Esprit nous donne la force et la sagesse – face à la maçonnerie, cela reste l’action la plus efficace.

2)    Nous aider à financer cette campagne (et notre défense) en cliquant ici.

3)    Et, dès que notre plateforme sera prête, je compte sur vous pour diffuser massivement à vos proches ces caricatures !
Comme on le chante à Pâques, la mort et la vie se sont affrontées dans un duel prodigieux. Le Maître de la vie mourut ; vivant, Il règne. La culture de mort peut bien triompher momentanément dans notre pauvre patrie apostate. La victoire est déjà assurée au Prince de la Vie, n’en déplaise aux Frères la Gratouille.

Partager cet article

1 commentaire

  1. On peut regretter, voire déplorer, l’emploi de l’expression erronée et oxymorique “Inquisition maçonnique”.

    La sainte Inquisition, contrairement aux légendes urbaines et maçonniques diffamatoires et mensongères, colportées par les agents de la subversion, du mensonge et de la décadence occidentales, a fait une œuvre de salut public en combattant inlassablement et avec humanité, compassion et miséricorde, l’erreur maçonnique mortelle, e.a., et tous les autres adversaires pervers et/ou téméraires de l’Eglise et de la vérité dont l’Eglise est la seule dépositaire.

    L’Inquisition était l’instrument mis en place par et grâce auquel l’Eglise de NSJC a œuvré par remettre dans le droit chemin tous ceux qui voulaient pervertir et anéantir la vérité et ainsi s’attaquer à la paix civile et l’harmonie sociétale. l’Inquisition était théocentrique et écclésiocentrique; la maçonnerie humaniste, maladivement anthropocentrique ou anthropolâtrique. Il aurait donc été plus pertinent et cohérent de parler de “police de la pensée (unique) maçonnique”, “de commissaires politiques maçonniques”, de “Gardes Rouges/staliniens maçonniques” ou de “Gedankenpolizei maçonnique”, que d’associer une œuvre bénéfique et salutaire de l’Eglise, hélas éteinte, à une secte occulte maléfique, mortifère et d’inspiration satanique. L’association de deux termes aussi antagonistes, par un auteur doué de qualités intellectuelles indéniables, est navrant. Nous mettons cette maladresse regrettable sur le compte d’une certaine précipitation.

    Bonne Semaine sainte à tous.

Publier une réponse