Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

En direct sur TF1 :

Marine Le Pen déclare que les 4 millions d’électeurs de Jean-Marie Le Pen ne se vendront pas comme ceux de François Bayrou. C’est la victoire des idées de Jean-Marie Le Pen : la rupture, le candidat "anti-système", etc. Derrière, il y aura les désillusions. Un jour, il faudra que les idées que les Français trouvent bonnes soient vraiment appliquées. Jamais le Front National n’aura été aussi utile à la vie politique française. (MJ)

Partager cet article

11 commentaires

  1. Le Front National aurait dû présenter Bruno Gollnisch

  2. Le plus dur dans la chute , c’est pas la chute…..
    Remerciements spéciaux à ceux qui ont voté Royal ou Sarkozy pour avoir du changement…..
    L’avantage ( petit et égoiste de ma part) c’est que j’espère qu’il fera beau dans 15 jours pour un week-end de 4 jours où rien ne me retient au domicile !

  3. Merci Marine pour cette belle campagne qui a évité de trop écorné Sarko pour polir l’image de Le Pen . Ell est tellement polie, qu’il fait son plus mauvais score depuis 1974.
    Merci!

  4. Bravo à Marine Le Pen.
    Grâce à elle le FN a régressé en Ile-de-France aux régionales de mars 2004 puis aux européennes de 2004.
    Grâce à elle, son père obtient un score inférieur en pourcentage et en voix à celui de 1988, de 1995 et de 2002…
    Mais l’honneur est sauf, le “félon” Bruno Mégret n’a pas pris la parole dans les meeting de son papa…
    Marine Le Pen, c’est l’Attila du FN : là où elle passe, les voix ne repoussent pas !

  5. La stratégie de “dédiabolisation” est mauvaise. En fait, elle a rendu inutile de vote Le Pen.
    Maintenant, il s’agit de recréer un noyau dur autour de valeurs intangibles, sans aucun compromis, de manière à sauver ce qui peut l’être.

  6. Ces attaques sont trop faciles. Sarkozy c’est “Le Pen light” comme l’a si bien dit Marine Le Pen. Elle n’est pas responsable de l’aveuglement voire de la bêtise des Français!

  7. Certainement que Sarko a eu un discours racoleur pour pomper un maximum d’électeurs au FN.
    Mais les propos ambigüs de LE PEN sur l’avortement et l’euthanasie posent problème !
    OK avec Eric qui demande la création d’un noyau dur autour de valeurs intangibles.
    La première de toute, incontournable : le respect de la vie, et d’une manière plus générale, le décalogue. J’en suis sûr, de ces dix commandements, on peut fortement inspirer un programme politique cohérent.

  8. Combien de voix perdues par la beurette de l’affiche ?
    Combien de voix perdues par le maitre à penser communiste Soral ?
    C’est ça l’effet Marine, proposer un Canada Dry du FN avec le résultat malheureusement constaté.

  9. Le salon beige serait-il devenu le Mur des Lamentations ???
    Déçu depuis longtemps par la ligne Soral-Marine-Alliot, j’ai voté P2V et ne le regrette pas.

  10. Elle est belle la droite nationale Française !!!!
    On a un mauvais score, et vous vous en prenez directement à Marine, JMLP, ou des personnalités ralliés …. on croirait entendre des français moyens en train de critiquer l’entraineur d’une équipe de foot parceque celle ci a fait un mauvais match !
    Les Hommes ont toujours été sensibles aux chant des sirenes … et Sarko en est une bien mignonne ! faut pas chercher plus loin.
    Je propose à tout le monde de prendre, dans 2 semaines, un bon w.e de 4 jours pour se reposer, puis on pourra reprendre le combat pour les legislatives

  11. Je pense que cet échec historique n’a donc rien à voir avec Marine et le look plus lisse qu’elle a promu et qui correspond à ce que Mégret et Villiers reprochaient à Le Pen de ne pas faire : la cause est ailleurs. C’est fou comme il faut toujours trouver un coupable. Quand c’est une femme, c’est mieux : le ricanement est plus facile.
    C’est le renoncement à la liberté économique, et à la vision reaganienne et thatchérienne de l’économie qu’a defendue JM Le Pen durant 20 ans, et à laquelle il a renoncé totalement en 2007.
    Certes il y a eu des erreurs en 2007, comme dans toute campagne électorale (Sarko était mal parti), et comme en 2002, qui avait été pourtant un succès, sauf au deuxième tour.
    La principale n’est ni Valmy, ni la beurette de l’affiche, ni Soral qui n’est pas passé dans les médias. Ni le fait d’essayer de lisser l’image du FN.
    Non, c’est une illusion collective : en 2002 JM P n’avait progressé que de 3, 5 % par rapport à 1988 et quasiment pas par raport à 1995. Et quasiment pas progressé au 2 ème tour de 2002: c’est Jospin qui avait disparu. Et toute la droite nationale se l’est jouée conquête du pouvoir. Marine n’a pas inventé cette illusion. Tout le monde y a cru. Même Villiers qui s’est dit comme de Funés dans Ruy Blas : je suis le perroquet, je tue la duègne (Marine), j’épouse la reine(l’électorat FN) et je deviens roi(je suis le nouveau Le pen).
    En réalité en 2007, BAYROU a joué le rôle d’exutoire qu’avait joué Le Pen en 2002 : on gueule au premier tour,on rentre dans le rang au second en votant chirac. Mais là, ils étaient deux, JM Le Pen plus Bayrou : les français ont choisi celui qui semblait plus susceptible d’être éligible face à l’un des deux autres. Ils ont tous raté leur coup : Villiers n’a pas été roi et a tout fait pour dicréditer Le Pen, Bayrou et JM Le Pen se sont annulés.
    Et il y avait Sarko : il a piqué à JM Le Pen les thèmes de l’insécurité, de l’identité nationale et de l’immigation (réussissant ce que Villiers tente vainement depuis 15 ans), et en plus il a réussi à faire croire qu’il est un libéral qui va réformer l’état.
    Ni Mégret, ni Villiers (la preuve) n’auraient fait mieux, car ils auraient à sa place de challenger sortant de 2002, fait la même chose.
    Personne ou peu avaient vu qu’au second tour de 2002, l’absence de cohérence dans le programme économique avait empêché une progression : on a donc estimé dans la droite nationale, de Villiers à JM Le pen en passant par Mégret, que de faire du social, c’est continuer à faire du socialisme light, version l’assistanat social et les prestations sociales généralisés réservés aux seuls français : finis l’annulation de l’ISF, de l’impôt sur le revenu, la vente des logement sociaux aux français, la fin des monopoles de la Sécurité sociale, les fonds de retraite privés,etc….. : le credo était depuis la période Mégret : nous avons un électorat populaire qui vient de la gauche, pour le garder il faut faire du social comme Seguin jadis ou le Chirac de la fracture soiale de 1995.
    Sarko le malin a été le seul à jouer sur ce créneau; et il a rallié à lui les classes moyennes excédées par le coût et le fonctionnement désastreux de l’état, et ils les afit rêver de retrouver un peu de libertés. Tandis que la droite nationale, avant Soral, sous Mégret déjà, faisait de l’ouvriérisme socialisant. Ainsi, par ce raisonnement de fonctionnaires (les professionnels de la politique raisonnent toujours comme des fonctionnaires), la droite nationale s’est coupée de la base sociologique qu’elle avait commencé à conquérir au premier tour de 2002 et qu’elle aurait pu convaincre et capter totalement en 2007 : les classes moyennes ont voté Sarko. Et s’ennorgueillir d’être encore en 2007 le premier parti ouvrier, devant le PC, est presque une stupidité, car il ya de moins en moins d’ouvriers, et les ouvriers se rattachent de plus en plus sociologiquement aux classes moyennes.
    La droite nationale s’est donc collectivement fourvoyée : Marine n’en est pas plus responsable que l’ensemble des cadres du FN, ou du MNR ou du MPF qui en viennent et qui ont le même programme.
    Il faut que la droite nationale comprenne qu’une idée peut être copiée et reprise, car il circule plus de fausses montres Rolex que de vraies….
    Et qu’en laissant à des libéraux mondialistes et apatrides le thème de la liberté elle s’est privée dans cette élection de 2007 d’un levier formidable. ce qui d’autant plus idiot que JM LP avait été pré reaganien et grand défenseur de Thatcher.
    Morale : la droite nationale n’a rien à gagner à courir après la gauche, et hurler contre un ultra libéralisme qui n’existe pas en france. Pour faire peuple, inutile de croire qu’il suffise de faire du socialisme : la justice sociale a autant de rapports avec le socialisme que la foi chrétienne avec le marxisme.
    Autre phénomène : il y a de plus en plus d’électeurs d’origine étrangère. C’est démographique. Même à Tourcoing, ou Roubaix, le FN a baissé, parce que le nombre de Français de souche y a considérablement diminué. C’est aussi cela la fin de la France : particulièrement en Ile de France, où il n’aura échappé à personne que les étrangers sont très nombreux et prolifiques en banlieue…..Marine n’y est pour rien.
    Alors soyons galants, et procédons à un sépuku collectif.
    Sauf si elle doit être la victime expiatoire d’une illusion collective.

Les commentaires sont fermés pour cet article