En plein Brexit, la commission menace l’Espagne et le Portugal

Le 7 juillet, la Commission européenne a constaté que l’Espagne et le Portugal n’ont pas respecté leurs engagements en matière de déficits publics. L’Espagne et le Portugal ont dix jours pour se justifier.

La Commission européenne a vingt jours pour définir les sanctions (qui seront adoptées automatiquement).

L’affaire arrive en plein Brexit et même chez les eurocrates les plus bornés on se rend compte que le moment n’est pas très bon

Laisser un commentaire