Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

En mémoire des disparus d’Algérie

Plus de 5000 personnes ont assisté dimanche à Perpignan à l’inauguration d’un mur à la mémoire des disparus français et harkis de la guerre d’Algérie. L’inauguration s’est déroulée en présence du secrétaire d’Etat à la Défense chargé des Anciens combattants, Alain Marleix.

Sur ce "Mur des disparus, morts sans sépulture en Algérie (1954-63)", familles de rapatriés d’Algérie et harkis ont découvert les noms des 2619 disparus sur dix plaques de bronze placées autour d’une figure allégorique "à la mémoire des disparus morts sans sépulture". Erigé grâce à une souscription organisée par une association de rapatriés, le Cercle algérianiste, ce mur de l’ancienne prison de Perpignan est également composé de deux plaques de marbre portant l’inscription "Aux harkis disparus".

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services