En Marche vers l’autoritarisme : le grand général convoqué vendredi par un petit freluquet

Pour qui se prend Emmanuel Macron pour tenir de tels propos

“La république ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état-major des armées change” [Sic. Pas de discussion possible; pas d’échange, etc. NDL]

“Il a donc toute ma confiance à condition de savoir quelle est la chaîne hiérarchique et comment elle fonctionne, dans la république comme dans l’armée” [Resic. Après 40 ans dans les armées et en finir n°1, le général de Villiers oit-il réduit à si peu? NDL]

“Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis, ce n’est pas plus compliqué que cela. Moi j’ai des soldats sur des théâtres d’opérations, des gens qui attendent beaucoup, je les respecte, je leur dois, la protection : l’intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels” [Ces soldats ne sont pas ceux du président de la République, mais ceux de la France. Ensuite, ils se battent depuis des décennies durant lesquelles le jeune Macron n’a jamais approché les armées. Enfin, il ne les connaît que depuis 2 mois, à peine le temps de faire ses classes… et d’échouer totalement son entrée en matière. NDL].

Rejoignez la pétition de soutien au général Pierre de Villiers.

Cette humiliation est admissible pour personne : 

 

Laisser un commentaire