En juillet 1943, Hitler a voulu éliminer Pie XII

C'est la révélation du jour du quotidien catholique italien Avvenire. Pie XII avait même prévu ce risque. La secrétaire de Pie XII, Sr Pascalina Lehnert a fait état d'un document par lequel Pie XII, en 1943-1944, renonçait au pontificat s'il venait à être arrêté ou enlevé, de façon à ce que les nazis n'arrêtent qu'un simple évêque et non plus le pape et que les cardinaux puissent immédiatement réélire un autre pape. Il demandait qu'aussitôt après son rapt un conclave se tienne dans un pays libre pour élire son successeur.

7 réflexions au sujet de « En juillet 1943, Hitler a voulu éliminer Pie XII »

  1. claire

    C’est je crois Benoit XVI lui même qui affirmait qu’Hitler était possédé, et qu’il exprimait parfois sa terreur par de longs frissons et des “Il est là!! Je le vois, je le vois!!”
    Si on a pu vouloir assassiner Jean Paul II, on a pu aussi bien vouloir enlever Pie XII, ce qui était encore plus subtil, un otage bien plus précieux.

  2. L. Chéron

    Napoléon avait bien enlevé Pie VII, interné à Savone puis à Fontainebleau, après l’annexion des Etats pontificaux en 1809. Cette politique de violence n’a d’ailleurs guère profité au despote, qui après vit l’épiscopat français lui échapper.

  3. Sancenay

    Hitler était fou assurément, et cependant il avait perçu que la Vérité qu’incarnait Pie XII finirait par triompher de lui et de bien d’autres dictatures au sein desquelles il demeure pourtant des gens qui n’ont pas encore compris et qui ne veulent pas comprendre.

  4. Gabarel

    J’ai lu (mais je ne sais plus dans quel document) qu’un prêtre catholique avait de l’eau bénite sur lui et qu’il s’éteint approché d’Hitler pendant un “bain de foule”. Le prêtre jeta l’eau bénite, discrètement, sur Hitler. Lorsque celui-ci reçu l’eau bénite, il tourna sur lui-même en grognant et chercha qui avait pu l’agresser ainsi.
    Le prêtre catholique avait la confirmation qu’Hitler été possédé.
    Hitler et Staline possédaient dans leur bibliothèque des livres sur la satanisme…

  5. Xtophe

    A Berg et Chéron,
    Le simple fait d’oser comparer Napoléon à Hitler témoigne d’une certaine légèreté.
    Pie XII a failli être envoyé en camp de concentration ! Pie VII a été logé à Savone et à Fontainebleau ! J’espère que vous notez une petite différence dans le traitement !!!
    Comparer le sort qui attendait Pie XII au sort qu’a subi Pie VI (victime de la furie révolutionnaire) me semble être plus adéquat. L’Empereur Napoléon n’était certes pas un enfant de choeur, mais le comparer à Hitler est absolument hors propos. Un peu de mesure !

  6. L. Chéron

    A Xtophe :
    Hitler n’ayant pas enlevé Pie XII, ni ne l’ayant déporté dans un camp, il est assez vain de pousser sur ce sujet la comparaison plus avant, ni de s’en indigner.
    Pour vous apaiser, je vous offre cet extrait de l’Ajaccienne :
    “Oh ! Le voici, victoire, victoire !
    Qu’il soit fêté dans sa maison
    L’en-enfant prodigueu de la gloi-areu
    Napoléon, Naaaaapoléoooonnn”.

Laisser un commentaire