Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

En images : amendement introduisant la théorie du genre à l’école élémentaire

(et en pdf).

 

"Cet amendement a pour objet l’intégration dans la formation dispensée dans les écoles élémentaires d’une éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la déconstruction des stéréotypes sexués. Il s’agit de substituer à des catégories telles que le « sexe » ou la « différence sexuelle », qui renvoient à la biologie, le concept de « genre », qui montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. http://www.altersexualite.com/spip.php?article100
    http://eprofsdocs.crdp-aix-marseille.fr/Bibliographie-selective-sur-l.html?artsuite=11#sommaire_1
    Regardez, c’est édifiant!
    J’ai fait quelques captures d’écran au cas où ça disparaisse…
    Proposition de romans pro-LGBT à destination des écoliers, chaudement recommandés par des CRDP(centres de documentation pédagogique).

  2. Mais non, ce n’est pas vrai, Najat, Vincent et la grosse presse ont dit que c’était une rumeur !!!!

  3. Cet amendement n’a finalement pas été voté en particulier grâce à la pression de LMPT et sa manif avenue Duquesne. Attention à ne pas répandre de fausses rumeurs qui feraient croire que cet amendement est passé.
    [Il ne s’agit pas de répandre une rumeur mais bien de montrer une volonté d’introduire la théorie du genre à l’école.
    JL]

  4. “Fantasme, qu’y disaient”, on se demande qui est dans la réalité ! Ou plutôt on ne se le demande plus…Pour moins d’1% de personne homosexuelle (et encore où sont les statistiques?) ou décalée dans leur corps physique, on va enseigner la dichotomie entre corps physique et ressenti à tous et axer le discours général sur l’incertitude sexuée…
    Parait que cela aide à forger les identités…
    Permettez-moi (mais le puis-je encore?) dans douter…
    Et pourtant inexorablement le doute m’habite!

  5. document précieux. Le Gouvernement est en train de faire le grand ménage sur ses sites officiels tel un malfrat détruisant les preuves de ses forfaits avant une descente de police !

  6. J’avais cru comprendre que “les députés n’ont pas à écrire les programmes, sauf s’il s’agit de théories qui touchent aux valeurs de la nation, telles que la condamnation du négationnisme ou a contrario les lois mémorielles.” (propos de NBK rapportés par http://www.20minutes.fr/politique/778750-theorie-genre-il-essentiel-enseigner-enfants-respect-differentes-formes-didentite-sexuelle-afin-batir-societe-respect )
    Donc le “concept de genre” serait légitime pour ces illuminés qui nient la réalité? relevant de “la condamnation du négationnisme”? quel négationnisme? quand on vise à nier le DROIT d’un enfant à connaître ses “géniteurs”?

  7. “La première ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas…” Charles Baudelaire

  8. La théorie du genre n’existe pas, elle ne l’a jamais rencontrée, fanfaronne N. V-Belkacem. Le dernier numéro de Télérama s’ouvre sur un entretien avec Judith Butler. A deux reprises dans l’article, elle emploie pourtant l’expression : ‘la théorie du genre’ et ‘ma théorie du genre’.

  9. La supercherie du Gouvernement est en fait très simple à démonter.
    Sa ligne de défense est que l’on n’enseignement pas la théorie du genre à l’école puisque cette théorie du genre n’existe pas (bon là on rigole).
    Donc que les opposants sont des menteurs et que l’intégralité de leurs arguments doivent être rejeté puisque basé sur un mensonge.
    En réalité, le Gouvernement joue sur les mots !
    En effet, il est possible de dire ou de soutenir qu’il n’existe pas une théorie du genre au sens où il n’existe pas une théorie scientifique et unifiée sur la question…
    Naturellement, il s’agit ici de “jouer” sur les mots… L’expression “théorie du genre” est un raccourcie verbal.
    Il convient donc dans notre argumentation de remplacer “théorie du genre” par études du genre, philosophie du genre, mise en avant du genre…
    Ses partisans auront alors bien plus de mal à en réfuter l’existence.

  10. Comment est justifié le respect envers les différentes formes de sexualité ?
    Je fais le pari que le terme de genre joue un rôle dans sa justification.
    J’accepte quand même que ce n’est pas de la théorie. C’est de la mise en pratique de cette théorie qui n’existe pas.
    Bref, ils mentent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services