Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

En France, l’atmosphère intellectuelle est toujours à la guerre civile…

A lire ici ce nouvel exemple de confusion et de collusion entre le politique et le culturel. Digne de l'époque soviétique :

"Sur son site Twitter, le 14 septembre, Michel Onfray vient d’annoncer en effet qu’il renonçait à être le commissaire de cette exposition. Pourquoi ? Il faut savoir que l’actuelle ministre socialiste de la Culture, Aurélie Filippetti, avait soutenu contre Onfray la candidature de Benjamin Stora. Celui-ci est sans vrai rapport avec Camus, mais il est l’historien de la guerre d’Algérie que préfèrent le FLN algérien et les anciens « porteurs de valises ». Apprenant que son candidat était écarté, la ministre annonça qu’elle retirait tout soutien officiel à l’exposition…

L’affaire se corse quand on sait qu’en visite à Alger cet été, Michel Onfray n’avait pas pris de gants pour évoquer un passé brûlant : « Je vous rappelle, avait-il dit, que (pendant la guerre d’Algérie) ce sont les Algériens qui ont choisi la voie de la violence et sont à l’origine du plus grand nombre de morts du côté algérien ». On imagine les réactions devant ce rappel d’une vérité historique qui n’est pas bonne à dire !

Ripostant aux informations publiées dans la presse après la décision de Mme Filipetti, Michel Onfray a précisé dans Le Monde du 18 septembre qu’il se retirait de « cette pétaudière où se mélangent de façon déraisonnable les ego surdimensionnés, la chiennerie de la politique politicienne, les pathologies mentales, les intrigues de réseaux, le copinage d’anciens combattants d’extrême gauche reconvertis dans l’opportunisme social-démocrate, la niaiserie d’une ministre confondant usage public des crédits et punition idéologique […] Je bénis cette aventure de m’avoir fait découvrir cette nef de fous ! Mais je n’en suis plus… En France, l’atmosphère intellectuelle est toujours à la guerre civile… » C’était bien vu et bien dit.

Dans le même numéro du Monde (18 septembre), en p. 13, on apprenait au passage que Caroline Fourest, essayiste connue pour ses positions féministes, avait été prise à partie à la Fête de L’Humanité (le 15 septembre) alors qu’elle devait débattre du FN. L’incident a entrainé l’annulation du débat. Depuis plusieurs jours, le site « Oumma.com » [l’Oumma est la communauté des croyants] et les « Indigènes de la République » avaient appelé à interdire la présence de Caroline Fourest : « quelqu’un d’islamophobe n’est pas qualifié pour faire la leçon au FN ». De fait, son féminisme et son laïcisme avaient conduit Caroline Fourest à exprimer des réserves à l’égard d’un Islam trop présent en France à son gré. Voici encore un parcours à suivre. Nous sommes dans une époque où les anciens clivages sont bousculés".

Partager cet article

14 commentaires

  1. Je trouvais l’athéisme d’Onfray très agressif et n’apportant pas grand chose de nouveau (rappel des idées de Nietsche et companie) mais je reconnais qu’il est courageux aussi bien concernant Camus et l’Algérie que Freud.
    Quand à Fourest, c’est un cas différent. Elle ne fait pas preuve de courage mais suit le politiquement correct anti-FN et se retrouve prise dans les contradictions de ce politiquement correct (entre féminisme radical et antiracisme débile qui ne pose pas les questions de valeurs et cultures). C’est juste une “personnalité médiatique” comme on en voit tant.

  2. On ne coupera sans doute pas à la guerre civile… tout simplement.
    Tous les ingrédients sont quasiment réunis : je pense que l’étincelle viendra finalement des catholiques… Ils sont la masse (pour le moment amorphe) de la France (j’inclue les non-pratiquants).
    Le réveil sera dur, douloureux et sanglant…

  3. Décidément, Onfray se révèle comme un esprit plus libre que bien d’autres ! Dommage qu’il ait des comptes à régler avec le catholicisme de manière aussi violente et qu’il prône la religion du plaisir. Se rendra-t-il compte un jour que celle-ci est le meilleur allié de l’ultralibéralisme qu’il combat, et l’Eglise le meilleur allié de ses propres combats ?

  4. C’est dans le règne du Christ que l’on trouvera la paix commune. Or le règne du Christ, c’est le respect des droits universels de l’homme.

  5. ONFRAY a le mèrite dans son livre sur CAMUS de mettre ces pseudos élites de gauche en façe de leurs contradictions ,tout en rappelant quelques faits misérables du pcf.

  6. Pour C Fourrest, cela m’étonnerait néanmoins que cette leçon de “savoir vivre” de la part des “pieux musulmans à la fête d’huma” la fasse réfléchir sur la religion catholique car elle l’a attaquée encore plus violemment et c’est sa première cible. Mais bon il faut toujours espérer…

  7. C’est au moins la deuxième fois que j’apprécie beaucoup Onfray même si ce n’est pas un homme dont je partage nombre d’idées… Mais il est courageux et intègre, je l’ai vu chez Taddei parlant de Mélanchon pendant la campagne, et il ne manquait pas de sagesse, de fermeté, de jugement.

  8. Michel Onfray finira-t-il par se convertir au catholicisme ? ça ne me paraît pas impossible, au vu de la liberté intellectuelle qu’il sait manifester.
    (Il faudrait seulement que, sur le christianisme, il sache se libérer de quelques ouvrages datant du 19e siècle sur lesquels il a fondé toute sa critique du catholicisme, sans même sembler se douter que la science et l’histoire avaient beaucoup progressé depuis lors…)
    Quand même, la conversion d’Onfray au catholicisme, ça serait une belle victoire du Christ. Je crois que je vais commencer à prier pour ça…

  9. Assez avec ces droits de l’homme maçonniques ! Tout est dans l’Evangile

  10. “la niaiserie d’une ministre confondant usage public des crédits et punition idéologique”.
    Bien envoyé ! C’est devenu assez habituel et la pauvre Aurélie Filipetti ne voit même l’interêt d’y mettre au moins un peu les formes…c’est une forme de naiserie en effet. Même l’hypocrisie se perd.

  11. @ Rl est ses divers pseudonymes : les droits de l’homme sont une expression parfaitement valable et évangélique. Il faut pour le comprendre avoir fait un peu (ou beaucoup) de logique et de droit.
    Le Salon beige publie mes commentaires que je fais “à la volée” parce que cela m’apparaît utile à ceux qui me lisent. Je ne vois pas à quel titre RL et ses nombreux pseudonymes entend m’interdire de m’exprimer et aux lecteurs de me lire s’il le veulent (s’ils ne le veulent pas, je ni les moyens ni l’envie de le leur interdire). De mon côté, je ne l’empêche pas RL de s’exprimer.

  12. La République c’est toujours la-république-des-copains.

  13. De toutes façons nous allons encore avoir des rots vengeurs de droitsdelhommistes tentant de se dépatouiller d’une situation que leurs méthodes de com n’arrivent plus à cacher.
    Et peut être que certaines choses iront très vite :
    “Bernadette Chirac : Sarkozy de retour ? “c’est ce qui va se passer”
    http://www.atlantico.fr/pepites/bernadette-chirac-sarkozy-retour-c-est-qui-va-se-passer-496092.html“.

  14. Oui, les droits de l’Homme de 1789 sont les héritiers directs de l’Evangile puisqu’ils sont inspirés du Contrat Social de Rousseau qui était protestant et de la philosophie de Kant qui a été élevé dans le protestantisme.
    Quand on lit les Pères du Moyen-Age comme st Thomas d’Aquin, on trouve le droit naturel qui a inspiré les droits de l’homme.
    Mais aujourd’hui, l’extrême gauche se sert des droits de l’Homme pour défendre les étrangers contre les droits des français, c’est là le problème.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services