En catimini : vers la révision des lois bioéthiques

Je l'annonçais ce matin et c'est officiel depuis cet après-midi :

"Mme Dominique Orliac, rapporteure [sic. NDL] sur la proposition de loi, adoptée par le Sénat, tendant à modifier la loi n° 2011-814 du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique en autorisant sous certaines conditions la recherche sur l’embryon et les cellules embryonnaires (n° 473)".

Le mépris de la dignité de la personne humaine dont la marchandiasation du corps n'est qu'une partie, n'a pas de limite : après la location des utérus et la GPA , la destruction de foetus. 

5 réflexions au sujet de « En catimini : vers la révision des lois bioéthiques »

  1. Benoît

    Ce gouvernement est opposé à l’expérimentation sur animaux, mais sur des êtres humains, c’est bien différent !
    Finalement, ces gens là abaissent l’homme en dessous des animaux.
    C’est ainsi qu’étaient traités au siècles derniers les opposants aux régîmes totalitaires qui ont causés des millions de morts : staline, hitler, pol pot, mao etc…

  2. clarina

    C’est un feu d’artifice, dites-moi! Nos pauvres députés ne savent plus où donner de la tête, et c’est comme ça qu’on nous glisse une petite infamie par-ci, une grosse horreur par là. Très fort, je vous le dis, très fort… Qu’est ce qu’on parie qu’on nous en sort une autre la semaine prochaine? Leur génie est sans limite, leur capacité de nuire proportionnelle.

Laisser un commentaire