En attendant la Marche pour la Vie (actualisé jusqu'à 14h30)

Il n'est pas trop tard pour se rendre à la place de République!

  • La vie est un don de Dieu : défendons-la!
  • Le Pape nous y appelle, des évêques nous y attendent!
  • Et en plus… il fait beau : ambiance garantie!

Un petit récapitulatif des soutiens apportés à la Marche pour la Vie :

– Le Saint Père a renouvelé son soutien et 32 évêques ont notifié le leur aux organisateurs. Parmi ces derniers, 2 sont annoncés cet après-midi à la Marche pour la Vie.

– Deux députés UMP (ici) et Christine Boutin ont apporté leur soutien. Cette dernière et Carl Lang (PDF) ont fait savoir (ici et ) qu'ils marcheraient cette après-midi. Frigide Barjot également (ici).

– Le président du mouvement pro-vie italien (ici).

– Le comité de soutien – à distinguer des soutiens officiels – prend chaque année un peu plus d'ampleur.

– La conférence des évêques de France a annoncé la veillée pour la vie d'hier soir et adressé un message fort en faveur de la Marche pour la Vie.

Le refrain de la Marche "Si j'étais président de la République" à télécharger ici (MP3).

Rappel du parcours pour pouvoir rejoindre en cours de marche (cliquez pour agrandir) :

Implv
De bonnes nouvelles de nos nombreux cars de province (liste ici).

– Ceux de Vannes et de Nancy sont pleins;

– Message de Bretagne : "Le car de Vannes est complet et roule depuis 06h30. Actuellement, moment de prière et de chant animé par les soeurs de la FMND. Présence du secrétaire particulier de monseigneur Centène, évêque de Vannes".

Sur la Place de la République :

– "Police et gendarmerie sont déjà sur place en force, donc pas d'inquiétude pour venir en famille".  

– "La FSSP a prévu de venir en nombre derrière son supérieur général l'abbé Berg".

– "Nombreux prêtres et paroissiens du Diocèse de Versailles attendus".

– "Les premiers arrivés investissent les restaurants de République. Il faut manger pour vivre avant de marcher pr la vie".

– l'organisation accueille les bus de province".

– Temps très clément : température douce et percées du soleil!

– "Exercice de gonflage des ballons, rouge et blanc".

– "Cécile Edel est interrogée par la presse".

– "Les bouches de métro crachent des marcheurs".

– "Gros travaux sur la place".

– "Mgr Bagnard est déjà présent à la Marche pour la vie ! Merci monseigneur !"

– "Bernard Antony est présent aussi, beaucoup de jeunes, de poussettes, de familles…"

– "Nous sommes déjà plusieurs milliers place de la République pour défendre la dignité de tout homme !!!"

– "Distribution de tracts sur la défense de la famille à la sortie des bouches de métro, place de la République".

– "Un moine de la fraternité Saint Vincent Ferrier est reconnaissable à son habit".

Anecdote du jour :

De l'abbé Amar aujourd'hui :
"Question d'un servant d'autel ce matin " je comprends pas mon Père, la vie tout le monde est pour, non ?"
heu .. En fait non .."

Provocation des pro-mort par la distribution de ce tract sur le parcours de la marche : ne pas répondre! la seule lecture de ce tract (cliquez pour agrandir) donne raison à la force de la vie et à l'argumentaire du dossier de presse (l'idéologie cherche à répondre au bon sens et à la défense de la vie de l'enfant innocent. En vain…) !

Tract anti
 Contact : lahirelsb@yahoo.fr et @Lahirelsb (twitter).

Banmplv

6 réflexions au sujet de « En attendant la Marche pour la Vie (actualisé jusqu'à 14h30) »

  1. C.B.

    Pour ces “tous” qui sont “contre” (même pas “tout contre” comme aurait dit Sacha Guitry…)
    -le droit des femmes à disposer de leur corps: nous qui sommes totalement convaincus qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime, nous ne saurions évidemment pas être contre le droit des femmes (et des hommes d’ailleurs) à disposer de leur corps: donner de son sang, un rein, un cristallin, une partie de son foie, no problem. Mais nous ne reconnaissons à personne le droit de vie et de mort sur autrui, surtout quand cet autrui est innocent et sans défense. Or avec un patrimoine génétique différent de celui de sa mère, le fœtus et l’embryon ne sont pas une partie du corps de la femme. C’est tout simple.
    -Nous ne refusons pas de laisser les femmes choisir, nous demandons au contraire qu’aucune pression ne s’exerce sur leur choix, surtout pas financière (donc elles doivent pouvoir être aidées financièrement), ni de leur entourage (“tu ne vas pas gâcher ta vie”), ni d’associations bien intentionnées (“c’est indolore”: faux, le syndrome post-avortement est maintenant connu, à défaut d’être bien connu de tous les personnels soignants et psychologues)…
    -l’égalité des sexes sera assurée quand (entre autres) il n’y aura pas besoin qu’un travail soit rémunéré pour être considéré à sa juste valeur, et donc qu’une mère [ou un père, pourquoi pas] pourra sans être considérée [considéré] comme “ne travaillant pas” se consacrer entièrement [à plein temps] à l’éducation de ses enfants en ayant droit à la reconnaissance explicite de la société (une allocation est un moyen de le manifester, un supplément de quotient familial est une autre voie).

Laisser un commentaire