Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Emmanuelle Cosse, d’Act Up à EELV

Cette mère de 39 ans a rejoint Act Up-Paris, dont elle deviendra en 1999 présidente. Journaliste à Têtu puis à Regards où elle croise Clémentine Autain, elle est approchée par les Verts pour les municipales mais son parachutage dans le 3e arrondissement de Paris échoue. En 2010, elle est candidate aux régionales en Ile-de-France avant de décrocher la vice-présidence au logement.

Partager cet article

8 commentaires

  1. L’écologie,elle s’en moque (comme Duflot,ministre,ça assure la gamelle),son but est d’utiliser sa tribune pour lutter contre le F.N,avec 2% de voix au niveau national,elle a du boulot l’ex rédactrice du magazine “pédéraste” Têtu.

  2. Avec Cosse, ça se corse…Elle ne porte pas bien son prénom cette Dame têtue!

  3. Quand on voit le parcours de cette égérie, on se dit que Pénélope et Ulysse, c’était quand même beaucoup mieux que Cosse et Laurent !
    Les merdias vont nous rebattre les oreilles des élucubrations de ces deux potiches vides !
    S’ils savaient ce qu’on s’en moque !

  4. Il semble qu’il s’agirait d’une nuisible multicartes de 1ére classe!

  5. La soupe est bonne semble t’il !

  6. C’est pas gagné pour elle : Si Hollande dégage, alors, Duflot et elle aussi
    Qui est cette Emmanuelle ? Une sœur qui aide les pauvres ? Non, c’est l’antithèse ?
    ——————-
    Emmanuelle Cosse (39 ans) n’est chez EELV que depuis 3 ans.
    « Mais la nouvelle patronne des écologistes en est tout de même à plus de 20 ans de militantisme. Fille d’un couple de kinés parisiens marxistes, elle prend sa carte à la Fidl, le “syndicat” lycéen, au début des années 90. Elle la quittera toutefois rapidement, “agacée par la mainmise d’Harlem Désir et Julien Dray sur le mouvement lycéen”, écrit Libération. En 1992, elle rejoint Act Up, association de lutte contre le sida, … Elle s’y illustre notamment en orchestrant l’une des manifestations les plus célèbres de l’association : recouvrir l’obélisque de la Concorde d’un préservatif géant.
    Elle sera également rédactrice en chef de la revue antilibérale Regards et journaliste au magazine homosexuel Tétu
    Son défaut : sa proximité avec “le système”. … Autoritaire pour certains de ses détracteurs au sein du parti, opportuniste pour d’autres, elle est surtout jugée, par la gauche du parti, trop proche des dirigeants actuels et de Cécile Duflot. “Elle fera illusion mais on verra très vite à qui on a affaire : elle est totalement intégrée au système et fera tout ce qu’on lui demande”, tranche le député des Français de l’étranger Sergio Coronado, interrogé par Le Monde. Didier Lestrade (cofondateur d’Act Up) l’accuse d’avoir renié son parcours associatif pour les magouilles d’un parti politique. “Elle mérite de subir les actions coup de poing qu’elle faisait quand elle était à Act Up”, assène-t-il dans le quotidien du soir. »
    Selon : http://www.europe1.fr/Politique/Emmanuelle-Cosse-la-nouvelle-patronne-d-EELV-1725397/
    ——————-

  7. sous la cosse, n’apparais pas cependant un petit poids…..

  8. à la télé elle déclare que “les municipales sont des élections “essensuelles”
    Cosse toujours, tu nous intéresses pas vraiment

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.