Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Emmanuel Macron provoque pour la deuxième fois la démission d’un général de très haut rang

Emmanuel Macron provoque pour la deuxième fois la démission d’un général de très haut rang

A l’heure où l’on accuse Vladimir Poutine de limoger ses généraux dans la panique, c’est en réalité le pouvoir macronien qui purge les rangs des armées provoquant la démission du général Vidaud, directeur du renseignement militaire. Macron aura fini son quinquennat comme il l’avait commencé avec la démission du général Pierre de Villiers, Chef d’état-major des armées :

Selon nos informations, le général Eric Vidaud quitterait prématurément son poste de directeur du renseignement militaire. La DRM, qui relève de l’état-major des armées, est l’un des principaux services de renseignement français. Le général Vidaud paierait le prix de certaines insuffisances françaises sur la guerre en Ukraine. Une source interne au ministère des Armées évoque des «briefings insuffisants» et un «manque de maîtrise des sujets».

Le chef d’état-major des armées lui aurait signifié ce mardi son départ à l’été prochain, mais le général Vidaud a préféré anticiper en quittant immédiatement l’institution militaire.

Avant d’être nommé à la tête de la DRM durant l’été 2021, le général Vidaud commandait les opérations spéciales (COS). Sa nomination avait déjà été compliquée, après un jeu de chaises musicales entre différents grands postes.

Dans un entretien au Monde, le chef d’état-major des armées, Thierry Burkhard, a publiquement reconnu que les services français de renseignement (dont la DRM) avaient fait une analyse erronée de la menace russe en Ukraine, contrairement aux Américains.

Le général Jacques de Montgros pourrait succéder à Eric Vidaud à la tête du renseignement militaire.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Normal : seul Macron ne se trompe jamais et réussit tout ! Que ferait-on sans lui ?

  2. Si ce Général est mauvais ou incompétent, il s’en va. Normal.

  3. Je veux bien lire beaucoup de choses chez vous mais attribuer ce départ à Macron relève d’un raccourci qui frise la malhonnêteté. Il n’y a pas eu de conflit entre ce général et le président. Il paie les erreurs de son service.

  4. C’est bizarre que les chefs militaires soient les seuls à assumer leurs responsabilités, réelles ou supposées d’ailleurs.
    Malgré l’erreur manifeste d’analyse, on a plus besoin de chefs tels que ce général que les légions de branquignoles qui peuplent les ministères de la justice, AE, économie, sans même parler de la santé.
    Les chefs passent, les petits marquis restent.
    On ne gagne pas la guerre avec des petits marquis de cabinet, on fait juste de la com..

  5. Pour savoir réellement ce qu’il se passe derrière ces annonces, choix imposé par le gamin ou imposé au gamin, il faudrait étudier l’affiliation de ces personnages aux loges.

  6. Accepter de se faire photographier devant un drapeau étranger est déjà douteux pour un général de l’armée française (ou ce qu’il en reste!).

  7. Normal que les renseignements américains aient été mieux renseignés sur la guerre en Ukraine : la déclencher était un objectif pour eux, pour pouvoir procéder aux sanctions (tout rapport avec l’hégémonie américaine, le gaz de schiste, ou la décroissance de l’Europe à marche forcée ne serait pas fortuit)

Publier une réponse